Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 "Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Avatar : Kim "Solar" Yong-Sun
Messages : 120


MessageSujet: "Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona  Lun 6 Aoû - 6:32


"Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



24 Juillet 2018.

La Japonaise était la première arrivée à la maison, étant actuellement en stage dans un laboratoire de microbiologie, domaine dont elle étudiait à l'université. Comme tous les jours, elle était revenue en metro, à l'endroit où elle logeait, soit chez Sun-Hee dont elle considère comme une "petite" soeur malgré le fait qu'elle soit un peu plus âgée qu'elle, probablement dû à son caractère plutôt enfantin lors de certaines situations. C'est ce qui la rend attachante, en fait. La soeur dont la Nippone n'a jamais eu, malgré le fait qu'elle avait techniquement une jumelle mais qui est décédée peu après être arrivée en ce monde. C'était pourquoi Sayuri avait tenté d'organiser un truc pour la Coréenne qui fêtait sa première année au sein de la meute Kang, étant la toute dernière acquisition.

L'Asiatique ne pouvait se le cacher, elle était nulle en organisation. Néanmoins, elle avait tout de même réservé une table au Taki's Diner, ayant avertit Yoona de son intention. Cela était pour 18h, alors que Sayuri était arrivée à 15h00, à la maison. C'est en toute solitude qu'elle profita de ce moment pour regarder deux épisodes de Boruto jusqu'à ce qu'une de ses colocs arrivent à la maison, espérant que Yoona arrive la première, pour une fois. Bref, Sayuri écouta finalement qu'un seul épisode de son anime, avant d'aller s'étendre sur son lit et essayer de faire une petite sieste de 30 minutes, après cette grosse journée au laboratoire, voulant avoir la meilleure forme possible pour le repas du soir. De soudaines pensées fusèrent dans son esprit alors qu'elle n'arrivait pas à fermer l'oeil. Ses pensées se dirigeaient vers une vieille fréquentation et il lui arrivait encore d'y penser malgré les années qui ont passé depuis. Elle pensait à Momo dont elle se rendait compte de ses erreurs par rapport à leur couple passé où Sayuri ne s'était que trop peu investie. Elle lui en voulait encore, cependant, de l'avoir trompée bien qu'elle aussi soit dans l'erreur. Que faisait-elle aujourd'hui ? Était-elle toujours à Tokyo ? Avait-elle changé ? La Yamashiro ne pouvait pas le savoir car les deux avaient coupé les ponts après la tromperie de Momo. La Nippone conservait secrètement encore, malgré tout, une rare photos des deux ensembles.

C'est alors qu'elle entendit la porte s'ouvrir, se "réveillant" de ses pensées, se levant aussitôt debout en remarquant qu'elle avait oublié de se changer pour se rendre au restaurant. Avec son ouïe sur-développé, Sayuri put savoir que c'était Yoona, dont elle reconnaissait les pas. La porte déjà fermée même si elle était précédemment seule, Sayuri la verrouilla avant de se changer et mettre des jeans noirs et un chemisier violet. Cela ne prit pas longtemps et sortit de la chambre, apercevant aussitôt Yoona avec qui elle ne s'entendait pas toujours bien (il faut dire qu'elles sont opposées) mais même si elle ne le disait jamais, Sayuri l'aimait bien et la protégerait si elle avait à le faire.

« Yoona ! Prête ? Il ne reste qu'à espérer que Sun-Hee se souvienne où elle habite. » Dit la Japonaise, avec un petit sourire amusé. Puis, elle se rendit au rez-de-chaussée, envoyant un SMS à la Coréenne afin de savoir si elle était près de la maison même si elle devait conduire. La Japonaise était déjà allée deux fois au Taki's Diner où on servait de la nourriture particulière, fréquenté par plusieurs créatures comme Sayuri. Il y avait, notamment, de la viande crue, chose très aimée par la Nippone depuis qu'elle était devenue louve. Le seul hic, elle ne l'avait pas dit à Yoona quant au menu. Elle était végétalienne, chose dont jamais n'allait être Sayuri, ne comprenant pas cette étrange mentalité. Peu importe, la soirée était pour Sun-Hee, pas sa super colocataire de chambre avec qui elle devait cohabiter.

C'est donc que l'étudiante enfila ses souliers, entendant la voiture de Sun arriver dans le stationnement, espérant qu'elle ne fonce pas dans sa propre maison en conduisant ou pire, dans un être vivant. C'est pourquoi Sayuri préférait prendre les transports en commun pour sa propre sécurité mais également pour celle de Sun-Hee, surtout dans une ville comme New York.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sun-Hee Bae
Membre
Avatar : Kang Seulgi <3
Messages : 272
Emploi/loisirs : Travail au loup blanc pour Myrtille :D


MessageSujet: Re: "Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona  Mer 8 Aoû - 8:55
« Soirée de loup, soirée de fou ! »

Sun avait désormais un nouveau travail. Elle avait arrêté de travail après s’être fait mordre par un loup-garou, car elle ne contrôlait pas bien la bête qu’elle était devenue par la suite. Bon, elle n’était toujours pas excellente pour ce qui était du contrôle de son loup, mais au moins maintenant, elle ne risquait pas de se transformer en plein restaurant comme elle l’avait fait à son ancien emploi. C’est donc ainsi qu’après presque 1 an sans emploi, elle était allé voir son amie aussi loup-garou, Myrtille et lui avait soumise son CV. Il n’était pas très bien écrit, car Sun ne savait pas lire ou écrire l’alphabet latin, mais l’intention était là et elle avait fini par avoir l’emploi.

Cela faisait donc maintenant environ un mois qu’elle travaillait pour son amie et tout allait pour le mieux. S’était donc là, au Loup Blanc, qu’elle avait passée sa journée à travailler. Elle était contente d’avoir trouvé un travail, car Sun était quelqu’un de très sociale, souriante et qui aimait se sentir utile. Le fait d’aider les clients du restaurant toute la journée la faisait se sentir utile. À la fin de la journée, elle pouvait même garder son pourboire ! S’était utile pour pouvoir mettre du gaz et payer la nourriture sans utiliser de carte. C’est donc souriant et heureuse de sa journée que Sun-Hee avait pris le volant de sa fiat jaune en fin d’après midi pour retourner chez elle.

Elle vivait dans sa maison avec deux colocataires. Yoo-Yoona et Soya-sushi, deux amies qu’elles s’étaient faites lorsqu’elle avait jointe la meute Kang un an auparavant. C’est fou comment le temps passe vite ! Elle était très contente d’avoir joint la meute, car cela lui avait permis de faire plein de belles rencontres. Comme Noah et Soya qu’elle considérait comme sa famille et Yoona comme sa meilleure amie sans aucun doute. Moon qu’elle appréciait beaucoup même si parfois il était bête dans ses paroles. S'était probablement juste sa personnalité d'Alpha qui ressortait, mais il semblait souvent exaspérer. En revanche, il y avait toujours des moments positif aussi, comme la fois où il l'avait invité gentillement à la piscine ! Ils avaient eu du plaisir là.

Elle savait bien que toute cette amour entre les membres de la meute était réciproque. Ils formaient tous une belle famille de loups sur qui ils pouvaient compter en cas de soucis. Oh et le plus important pour la fin, il y avait Dahyun aussi il ne faut pas oublier… Sun avait toujours eu une petite préférence secrète pour la bêta de la meute, mais elle pense qu’elle le cache bien. Elle savait bien qu’une Oméga ne serait jamais suffisamment bien pour une beta. Elle n’était pas le crayon le plus aiguisé de la boîte, mais elle savait où était sa place dans la vie quand même.

Sortant un peu de sa rêverie, elle arrive finalement chez elle et après avoir un peu monté sur le trottoir par accident avec son automobile, elle parvint à se stationner dans la rue, devant la maison. Une fois dehors de son véhicule, elle se mise en direction de la porte d'entrer, elle pris tout de même un moment pour saluer le petit chien des voisins. Il semblait toujours de bon humeur celui-là. Pas comme son chat qui la puishait sans cesse et refusait de l'approcher ! Allez savoir pourquoi, pourtant elle lui donnait de l'amour et de la nourriture. Elle ouvrit la porte et retrouva Soya, qui était dans le salon. Elle lui lança alors toute souriante…

« Coucou ! Ça va bien ? »

Puis… voyant Soya… oh. Oh ! Elle se rappela le texto qu’elle avait lu plus tôt. Elle lui répondit alors, un sourire si grand que cela faisait presque fermer ses yeux monolid.

« Oh, je suis là. Ici. Dans la maison. Pour répondre a ton text. » Puis, perdant son sourire les yeux rond de questionnement elle ajouta… « Avais-tu besoin de quelque chose ? Je peux reprendre la route et aller au magasin. »

Elle pointa la porte, montrant qu'elle voulait parler de son automobile et ne bougea pas attendant une réponse. Si elle enlevait ses chaussures, mais que finalement elle devait reprendre la route, se serait du temps perdu n'est-ce pas ? Il valait mieux attendre et être certaine. Elle aurait du répondre au message plus tôt, eurg, pourquoi avait-il fallu qu'elle l'oublie. Elle faisait souvent cela. Elle lisait un texto et oubliait de lui répondre.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Avatar : Kim Yeri.
Messages : 190
Emploi/loisirs : Serveuse et emmerdeuse.


MessageSujet: Re: "Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona  Ven 28 Sep - 20:27

Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées
Yoona & Sayuri & Sun
We don't need any money I always get in for free. You can get in too if you get in with me

Yoona, le palier, c’est un peu sa deuxième chambre. Faut voir le temps qu’elle passe assise sur les marches. L’été, elle y profite du soleil ; l’hiver, du vent et de son touché glacé. Sentir les éléments épouser son visage, ça l’a fait se sentir vivante. Laisser son regard insurgé peser sur les passants, ça l’amuse. Une vieille habitude de chez elle. Trainer et provoquer, c’était bien la seule chose à faire entre les immeubles de son quartier. Alors, à peine rentrée du travail, c’est tout naturellement qu’elle a repris sa place au bord du trottoir, son téléphone dans une main, une cigarette dans l’autre. La fumée meurtrière s’échappe négligemment de ses lèvres tandis que son pouce s’agite sur l’écran brisé. Droite, droite, droite, droite, droite. Pause. Est-ce qu’elle a vraiment envie de matcher avec un type de cinquante-sept ans ? Ouais. Et par automatisme, son pouce glisse à droite. Elle s’en fout, ce n’est pas comme si c’était sérieux. Ce n’est pas avec Yoona que ce cher Richard va converser, mais Moonbin. Ou du moins, un Moonbin revisité. Se faire passer pour son Alpha sur Tinder, c’est son dernier jeu du moment, à la gamine. L’éclate totale. Justement, un de ses prétendants vient de lui répondre :





Tu cherches quoi ?




L’amour.




Et une baignoire.




Haha, mdr une baignoire ?




Ouais. J’ADORE BOIRE L’EAU DE MON BAIN.




Tu me laisserai boire la tienne ?




Lol ouais si tu veux, j’ai une baignoire




Elle a quel goût l’eau de ton bain ? (C’est très important, je suis difficile)




Jsp surement le même que ma bite.




Donc délicieuse.


Sourire en coin, Yoona lève les yeux au ciel. Sérieusement. Elle hésite encore entre un commentaire stupide et une pluie d'émoji chargé de sous-entendu, quand une voiture accroche ses prunelles. Difficile de ne pas la remarquer, entre les ennuyeuses rangées d'habitation uniforme, sa couleur jaune détonne. Un peu comme sa propriétaire. « Hey ! Ça va ? » Lance-t-elle à Sun. Immédiatement, elle coupe l'application. Les conneries, ça suffit. Pour aujourd'hui. Entre deux lattes, elle continue : « Sayu t'attend à l'intérieur, je termine ma clope et je rentre. » Des cendres s'écrasent sur sa chaussure, pareilles à des flocons grisâtres. Sa cigarette n'est déjà plus qu'un déchet ridicule entre ses lèvres, mais Yoona persiste. Affamée, elle en tire tout ce qu'elle peut, jusqu'à ce que la chaleur vienne lui chatouiller les doigts.

À l’intérieur, il y a du mouvement. Lorsqu’elle passe la porte, les fringues imprégnées par l’odeur tabac, ses colocataires sont presque sur le départ. C’est que cette journée marque les un an de Sun dans la meute. Impossible de laisser passer ça sans une petite fête surprise. « Je peux reprendre la route et aller au magasin. » La drôlesse arrive juste à temps pour sauter dans la conversation, sans plus cérémonie. « Non, non, non, t’inquiète. On va prendre le métro, pour se balader un peu. » Comment éviter un drame, en deux phrases. Sun, Yoona l’adore, seulement sa conduite est loin d’être une expérience calme. Et Yoona, le calme, elle lui court après en ce moment : parce que ça fait deux-trois jours qu’elle marche sur le terrain minée de ses propres émotions, prête à exploser aux moindres pas de travers. Suffis de voir la vitesse à laquelle elle enchaîne ses cigarettes, la manière dont ses doigts tremblent sur son téléphone, l’agitation de son regard ou encore les cernes sous son fond de teint, pour deviner que quelque chose ne va pas chez elle. Pour une raison qui lui échappe, sa paie n’est pas encore tombé, et c’est toute son horloge interne qui s’est retrouvé détraqué sans sa dose quotidienne de poison. Pas de drogues sans argent. En attendant, Yoona s’occupe comme elle le peut pour distraire son esprit et son corps des manques qui la rongent. « Je dois recharger ma carte de transport. » Connerie. Sa metrocard, Yoona l'a récupéré par terre, une vraie petite trouvaille d'ailleurs, il lui restait encore cinq déplacements. Depuis qu'elle les a utilisés, la carte n'est là que pour faire joli pendant que Yoona saute les tourniquets. Elle s'en fout, à Manhattan, c'est même plus sanctionné. Néanmoins, cette seule excuse ne lui suffit pas, alors elle continue dans sa lancée, car ça la distrait de raconter de la merde tout en arborant une expression on ne peut plus sérieuse : « Et puis prendre le métro au lieu de ta voiture, ça sauve les ourses polaires, tu vois. » Ce qui n'est pas tout à fait faux, d'une certaine manière. Gentiment, elle dépose une main sur l'épaule de Sun, plonge son regard dans le sien, juste parce qu'elle peut encore s'enfoncer un peu plus dans sa connerie. « C'est écologique, efficace et économique. E.E.E. » Trois doigts s'agitent sous le nez de Sun. « C'est les piliers de notre société, Sun, c'est l'avenir ! L'oublie jamais ! » Elle réprime un rire avant de tapoter doucement la tête de sa colocataire. Et une belle leçon de vie, offerte par Yoona. « Allez, on y va.»

***

Une odeur de viande. Des pavés rouges dégoulinant des assiettes. Des buveurs de sang. Un malaise dans le fond de la gorge et une soudaine envie de vomir. Bordel de merde. Yoona, il lui a suffi de faire un pas dans ce restaurant pour comprendre que Sayuri s'est encore bien foutue de sa gueule. Sûrement que ça doit la faire rire d'emmener une végétalienne dans le temple de la viande rouge. « Oh. Wow. Surprise Sun ! J'adore. Très sympa. » Sa voix dégouline de sarcasme. Puis, plus bas, elle ajoute à l'oreille de Sayuri : « Je savais que tu me respectais pas, mais quand même. Bordel c'est quoi ce truc de carnivore ?! » Putain, elle aurait dû voir le coup venir. Yoona déglutit après ses paroles, puisant dans le peu de sang-froid qu'elle possède. Hors de question de céder à une colère disproportionnée. Pas cette fois. Pas pendant la fête de Sun. C'est pas grave. C'est qu'un restaurant. C'est rien. Il lui faut une clope, là, maintenant. « C'est pas très COP23 tout ça. J'espère qu'ils font de la salade. » qu'elle se contente finalement de dire, mâchoire serrée. Par l'humour, Yoona tente de se calmer. C'est loin d'être concluant. Lorsqu'elle prend place à table, elle tire toujours la tronche, malgré les soupçons de sourire qu'elle lance à Sun de temps à autre pour lui faire croire que tout va bien, que, non, elle ne meurt pas d'envie de sauter au visage de Sayu pour lui faire bouffer du soja. À la place, elle se satisfait de quelques regards assassins lancés en sa direction. Sa petite valse entre sourire et coup d'œil meurtrier s'éternise jusqu'à l'arrivée d'un serveur : « Une salade pour moi. » Commande-t-elle alors sans même jeter un coup d'œil au menu. Menu qu'elle finit tout de même par zieuter : pour la forme. On ne sait jamais. Si y a moyen d'avoir une assiette de frites… « Non, en fait, vous savez quoi ? Je vais prendre des frites plutôt. Sans la viande, juste les frites. Et trois mojitos. » D'un coup, Yoona referme le menu, uniquement pour découvrir une paire d'yeux perplexe sur le visage du serveur. « Pour nous trois, les mojitos, hein. » Pas qu'elle aurait été contre l'idée de vider les trois à elle toute seule, mais elle n'est pas là pour ça. Pas encore.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: "Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona  
Revenir en haut Aller en bas
 
"Trois colocs, de l'alcool et plein de mauvaises idées" ~ Ft. Sun-Hee & Yoona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Les Trois Mousquetaires
» Tu noies tes chagrins dans l'alcool ? Méfie-toi, ils savent nager. [PV Jennyfer Shepard]
» La Geste des Trois Amants
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Manhattan :: Taki's Diner-
Sauter vers: