Bienvenue sur le forum. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !

Partagez | 
 

 YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim Yeri
Messages : 12
Localisation : Partout et nulle part à la fois.


MessageSujet: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 15:07



Yoona Seonwoo


❯ Nom : Seonwoo. Un patronyme qui transporte encore tout les espoirs d'un rêve américain brisé. Un nom qui n'a jamais su se fondre dans la masse de Brownsville, Brooklyn. Les 'asiat' du onzième, tout le block les connaît.
❯ Prénom : Yoona. Rien de plus, rien de moins. Un prénom suffisamment court pour lui éviter les surnoms, suffisamment simple pour couler aussi bien sur les langues anglophones que sur les langues coréennes.
❯ Surnom : Aucun. Oh, il y a bien Nana. Un sobriquet signé Sun qui a le don de la prendre encore par surprise. Jusque là, Yoona n'était habituée qu'aux mots insultants qu'on lui crachait en face ou dans son dos.
❯ Âge : Pour l’employé du cinéma, elle a dix-sept ans. Pour les barmans, elle entame tout juste sa vingt-et-unième année. La réponse varie selon son interlocuteur et ce qu’il veut entendre, mais surtout selon ce que Yoona a envie de lui faire croire. On ne lui donne jamais l’âge qu’elle a de toute façon. À dix-neuf ans, elle peut prétendre jouer à la jeune femme tout en conservant les accents de l’adolescence.
❯ Groupe : Enfant de la Lune
❯ Nationalité : Américaine sur le papier, pure New Yorkaise dans l’âme.
❯ Métier : Serveuse. Un plateau à la main, Yoona passe ses journées à arpenter les allées d’un petit bistrot, se découvrant tout juste assez pour gonfler ses pourboires auprès de la clientèle masculine. Ça ne suffit jamais pour ses dépenses, encore moins pour ses dettes. Chaque paie la rapproche autant qu’elle l’éloigne de ses rêves universitaires. Les sciences politiques, c’est ce qu’elle voudrait étudier, pour faire exploser de l’intérieur ce système inégalitaire et machiste ; Et donner une voix aux oubliés tombées dans le piège de la pauvreté.
❯ Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle. Elle ne se l’avoue pas, mais Yoona se plaît à s’imaginer au cœur d'une histoire passionnée, se rêve dans les bras protecteurs d’un âme sœur pour qui elle serait prête à tout. Connaître les maux de l’amour fou, Yoona n’attend que ça, pourtant, cela fait un moment que ses histoires se résument à des aventures sur Tinder. Les seuls bras dans lesquels elle se glisse, c’est ceux des inconnus rencontrés en boîte.
❯ Statut : Libre. Yoona, elle s'amuse à accepter les verres qu'on lui offre et elle perd son temps avec des garçons qui finissent toujours par disparaître. Quand ce n'est pas elle qui s'éclipse la première. Attirer pour mieux rejeter, un jeu parmi tant d'autres. Rien de bien sérieux. À quoi bon, elle est encore jeune. Pourtant, parfois, c'est des regards envieux qu'elle pose les amoureux croisés dans le hasard des rues New-Yorkaise. C'est surtout que Yoona a la tête pleine d'idéaux, mais des sentiments qui se lassent trop vite, doublés de peurs inavouées. Et un sacré caractère.
❯ Inventé : Scénario.
❯ Feat : Kim Yeri.

Anecdotes : Végétarienne ; elle a banni la viande de son assiette depuis ses treize ans. Côté régime, autant dire que la cohabitation avec son loup intérieur est plutôt chaotique. ◈ Hématophobe ; Yoona, le sang, ça la rend malade. Jambe tremblante, palpitation, perte de connaissance, autant de réjouissance que la simple vue de ces tâches vermeilles provoque chez elle. ◈ Bilingue ; à la maison, c’était en Coréen qu’on se criait dessus ; à l’école, c’était en anglais qu’on la réprimandait. Petite, Yona jonglait déjà parfaitement entre ces deux langues, pourtant, on la surprenait à faire semblant de ne pas comprendre ce qu’on lui disait. Aujourd’hui encore, il lui arrive de prétendre être monolingue. Elle rembarre les touristes coréens, en anglais, et les emm*rdeurs anglophones, en Coréen. ◈ Imitatrice ; sa voix, Yona en fait ce qu'elle en veut. Des accents aux imitations, en passant par les bruits d'animaux, elle use et abuse de ce talent inutile pour tout et n'importe quoi, sans raison valable. Faire rire l'amuse, presque autant que de pousser la patience de son entourage à bout. ◈ Grande gueule ; c'est plus fort qu'elle : il faut qu'elle l'ouvre, qu'elle ponctue ses conversations de commentaires à la limite de l'insolence, qu'elle provoque même lorsqu'elle se sait en position de faiblesse. C'est à croire que les mots tombent tout seuls sur ses lèvres. Une mauvaise habitude qui lui a déjà attiré des ennuis. Car il faut dire qu'en plus d'avoir du répondant, Yoona a une opinion sur tout. La pizza Hawaïenne ? Une abomination. La marche des femmes ? Elle y était. La politique ? Ne la lancez pas là-dessus.  ◈ Pro du système D ; quand on est habitué à ne rien avoir, on apprend à faire beaucoup avec peu. Yoona démonte, répare ou réutilise autant que possible, avec ou sans outil. Un couteau lui suffit. ◈ Trouble explosif intermittent ; des mots que Yoona a entendu dans la bouche du médecin scolaire. Connerie, qu’elle a pensée. Par fierté, mais surtout par peur, elle n’est jamais retournée consulter. C’est plus simple de fermer les yeux sur ses problèmes, de prétendre que tout va bien. Elle préfère subir ses crises de colère et se fracturer la main contre un corps inconnu ou un mur plutôt que de gratter la fine couche de ses apparences pour y découvrir une nature trop hideuse. ◈ Nocturne ; la marche de la honte aux premières heures du matin, les gueules de bois et les réveils chargés de remords, c'est son quotidien. Armée d’une fausse carte d’identité, Yoona dilapide son argent en alcools, cigarettes et autres drogues de club. Tout est bon pour vivre dans l'instant présent, sans songer à l'avenir. Alors, par défis et par ennuis, elle s'enivre des airs saturés des boites de nuits jusqu'à en perdre la raison. Souvent, elle regrette. Toujours, elle recommence. ◈ Lectrice ; contre toutes attentes, Yoona adore lire. La lecture, son premier échappatoire. Elle oppose son quotidien aux univers lointains de ses livres, y construit son propre panel culturel. Une tête plus remplie qu'il n'y paraît. ◈ Trilingue ratée ; Yoona, elle a peut-être lâché l'espagnol en cours de route, mais elle maîtrise parfaitement la langue anglaise dans toutes ses subtilités, qu'elles soient distinguées ou vulgaires. Si ce sont les obscénités qui roulent le plus sur ses lèvres, elle est cependant capable de faire le tour complet du registre de langage. En cours, Yoona citait John Keats aussi aisément qu'elle insultait ses camarades. ◈ Louve ; Une malédiction. Son loup intérieur, Yoona le déteste, n'a jamais réussi à l'embrasser complètement et ce même après quatre années de cohabitation forcée. Si la meute est désormais là pour la guider, ce sont toujours des prunelles rancunières qui se lèvent vers la lune, cet astre de malheur devenu régisseur de sa vie. Yoona regrette ses jours d'insouciances humaines, libre d'un fardeau qu'elle n'arrive pas à porter. Mais il y a longtemps qu'elle a abandonné ses espoirs de retrouver son humanité. À la place, elle préfère nourrir une haine sans limite au monstre à l'origine de sa transformation.

Caractère
☾ Yoona, c'est un cocktail dangereux de contradictions, une bombe à retardement qu'un rien menace de faire exploser. Du rire à la colère, il n'y a qu'un pas, et cette frontière, Yoona la franchi avec une aisance déconcertante, voire effrayante. La jeune femme passe son temps à chuter dans les extrêmes acides de ses pulsions colériques. Ses explosions d'agressivité, elle ne se les explique pas, les contrôles encore moins. Ça lui tombe dessus, ça l'emporte au-delà du raisonnable pour finalement l'abandonner à ses démons dans un coin de rue désert. À la voire là, prête à s'envoler au moindre souffle, on est loin de s'imaginer les élans de violence qui peuvent traverser Yoona. Sous ses traits fins, on devine à peine le volcan qui sommeille en elle. Pourtant, lorsque le regard s'attarde, on remarque que les jointures de ses mains sont rougies, qu'une lueur provocatrice brille au fond de ses prunelles et que son corps tout entier semble incapable de rester en place.

☾ On a beau l'observer, Yoona, on a du mal à saisir ce qu'il se trame derrière ses moues espiègles. Quand ses chaussures résonnent sur l'asphalte New Yorkais, on ne sait jamais où ses pas vont la mener. À sa manière, elle dérive où bon lui semble, parce qu'elle le peut, mais surtout parce qu'elle le veut. La gamine respire ce mélange d'impatience et d'impulsivité propre à une jeunesse trop libre. Yoona n'a pas de maître. Elle rit au nez des moralisateurs et balaye d'un geste négligé les figures d'autorités qui tentent de s'imposer dans sa vie. Merci, mais non merci. Elle sera maîtresse de sa propre chute. L'insolence au bout des lèvres, elle est de ceux qui brisent les limites pour mieux se perdre dans l'interdit. Ça l'exalte, Yoona, de contrôler l'incontrôlable. De sentir le monde tourner trop vite autour d'elle. Immature, elle court après ces moments fugaces où la jeunesse prend des allures d'éternités. Invincible. Ça l'empêche de penser à autre chose, à l'avenir, à ce monstre qu'elle déteste : celui qui vit en elle.

Imprévisible, ça fait dix-neuf ans qu'elle fait de New York son terrain de jeu. Dix-neuf années à jouer avec le feu, à vivre à cent à l'heure une vie presque essoufflée. Yoona bouillonne d'une énergie rebelle impossible à brider, une attitude désinvolte qui la pousse dans tous les extrêmes. Avec Yoona, le juste-milieu n'existe pas. C'est tout ou rien. La nuit est témoins de toutes ses folies, aussi déviantes que bruyantes. On la dit inconsciente, elle se prétend bonne vivante sans y croire. Une excuse comme une autre pour justifier son comportement néfaste et repousser toujours plus les limites de la sobriété. Destructrice, elle l'est pour les autres, mais avant tout pour elle-même.

☾ Au fond, aux yeux des autres, sa vie reste bien mystérieuse. Personne ne sait vraiment ce qu'il se cache derrière ce mur d'apparence et ce masque d'indifférence. Sa sensibilité se veut discrète, pourtant elle est bien présente, parfois trop. À coup de rires et de sarcasme, Yoona laisse le bruit étouffer les non-dits qui s'accumulent. Parce qu'elle doute de tout et surtout d'elle-même. Au printemps de sa vie, c'est un regard déjà fataliste que Yoona pose sur le futur ; Et depuis qu'on lui a ouvert les yeux sur le monde de l'ombre, plus rien ne semble avoir de sens. Ce ne sont pourtant pas les songes qui lui manquent. Son esprit brille de mille idéaux, elle rêve d'égalité, de paix, d'un univers sans misère, mais ses utopies sont sans cesse abîmées par la réalité et le découragement latent qui l'habite. La vie est cruelle, la vie stagne, condamnée. Elle se sait intelligente, mais ne peut pas s'offrir l'université. Elle se sait fauchée, mais ne peut s'empêcher de se ruiner le corps et l'esprit en stupéfiants et autres vendeurs d'illusions, s'endettant au passage. La faute à son organisme qui réclame toujours plus, à ses raisonnements chaotiques. Yoona fonce dans des murs, ça la laisse pleine d'hématomes, mais elle recommence toujours.


❯ Pseudo : Eponine, Annanas, Drama Queen et autre. ❯ Tu as quel âge ? vingt ans. ❯ Tu nous a trouvé où ? Deux membres de la meute Kang, Moonmoon et Sun, qui m'ont ouvertement harcelé et menacé pour me faire craquer, les fourbes. ❯ Et t'en penses quoi ? Top, vous avez l'air adorable  ❯ T'as un autre compte ? Lequel ? Aucun. ❯ Un petit mot ? j'ai hâte de venir vous embêter inRP avec ma petite peste de Yoona   ❯ Besoin d'un parrain ? Non.



Dernière édition par Yoona Seonwoo le Mar 17 Juil - 11:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim Yeri
Messages : 12
Localisation : Partout et nulle part à la fois.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 15:07



Once upon a time

☽ 2007. BROOKLYN. 8 ANS. Elle n’arrive pas à dormir. Pas avec les voix qui montent de l’autre côté de la cloison. Assise sur son lit, Yoona attend, son visage noyé dans la pénombre de sa chambre. Depuis sa fenêtre, elle regarde les trains passer à quelques mètres. Toujours les mêmes, de Brooklyn jusqu’à Manhattan. Le monde prend de drôles allures délavées à travers la vitre tâchée par le temps et la saleté. Comme une vieille photo délaissée entre les pages d’un album. Yoona aime bien ces albums-là. Il y en a un dans la chambre de ses parents, caché au fond d’un placard. De temps en temps, elle y jette un coup d’œil, quand personne n’est là. Les images la font voyager à une autre époque, dans un autre pays ; Elles lui permettent de mettre un visage sur des figures sans réalité dans sa vie. Papis, mamies, cousins… Toute une famille oubliée à l’autre bout du monde. Ici, il n’y a qu’eux. Son oncle, son papa, sa maman, et son frère, Yesung, de six ans son ainé. Elle se dit qu’ils sont bien bruyants pour une si petite famille. Il y en a toujours un pour crier, toujours un pour taper sur l’autre. Et Yoona, elle est en bout de file. Naïve, elle se dit que c’est pareil chez les autres, elle a fait de la violence une norme. Elle ne connaît rien d’autre, n’a que ça pour se construire. Son quotidien, et les photos. Sa préférée, c’est celle du mariage de ses parents. Parce que dessus, elle peut les voir sourire. Un sourire du passé. Avant les États-Unis. C'est un curieux mélange de regrets et de rancoeurs qui vient se loger dans la voix de ses parents lorsqu'ils évoquent cette époque qu'elle n'a jamais connue. La Corée, c'est ce pays qu'ils ont quitté en voulant courir après des rêves trop grands, c'est cette terre de nostalgie. Yoona n'y a jamais mis les pieds et pourtant, à elle aussi, ça lui manque. Ses horizons se limitent à ce quartier, ses trains, ses immeubles et la population qui s'y entasse. Souvent, les grandes personnes s'emballent, ils se jurent qu'ils retourneront bientôt au pays, mais la gamine est déjà assez mature pour faire la différence entre les promesses d'avenir et les délires d'un adulte qui a encore abusé du Soju. Elle sait qu'ils n'ont pas l'argent nécessaire et que personne ne les attend là-bas. Les Seonwoo, ils ne se sont jamais relevés de la faillite de leur boutique. Ça a signé la fin de leur rêve américain.

Il y a des pas dans le couloir, perdus entre les éclats de voix. D'un bond, Yoona se glisse sous ses draps, elle les remonte jusqu'à disparaître complètement, le coeur battant. La porte s'ouvre, la lumière s'allume. C'est son frère, avec qui elle partage sa chambre. Yoona peut l'entendre tituber et retourner ses affaires avec frénésies, à la recherche de quelque chose. Son argent, sûrement. Ça arrache un sourire moqueur à la gamine. Mentalement, elle compte le temps qu'il lui faut pour mettre la main sur sa précieuse cagnotte. Tous les soirs, elle la change de place. Ça l'amuse de l'entendre se cogner dans tous les coins de ce placard qui leur sert de chambre, trop alcoolisé pour réaliser quoi que ce soit. Un petit jeu risqué. Son sourire s'évapore bien vite lorsqu'elle l'entend s'approcher de son lit. La voilà soudainement découverte, privé de son drap protecteur, à la merci de tout. Deux doigts écartent les cheveux éparpillés sur son visage. Les paupières closes, Yoona feint un sommeil profond, mais en elle tout s'est éveillé, paniqué. Quelques secondes figées dans la peur. Déjà, le drap se repose sur son petit corps. La porte claque. C'est fini. Un contrôle de routine, pour s'assurer qu'elle n'a pas bougé. Comme si elle pouvait être ailleurs. Ce n'est pourtant pas l'envie qui lui manque. Elle sait où elle irait, en Floride, avec les parcs d'attractions, les plages et les alligators géants. Ça vous arrache un bras ces trucs-là. Le sien, tout engourdi, porte encore les marques des dernières sautes d'humeur de son frangin. Parfois, elle le hait. Lui, et tous les autres. Des sentiments fugaces, mais puissants. Ça aussi, elle s'imagine que c'est normal.

☽ 2015. HARRIMAN STATE PARK. 15 ANS. Du sang sur sa main. Sur son poignet. Ça dégouline de son avant-bras, des gouttes carmin qui ne s'arrêtent plus. Oh putain, putain... Yoona court, s'envole et trébuche, piqué net par l'adrénaline. Tête la première, elle se jette dans les branches qui entravent sa route tandis que ses pieds dérapent sur le sentier. La terre tangue, elle marche dans de la mousse. Putain ! La seconde d'après elle louche sur les fissures d'un sol asséché par un été impardonnable, le front douloureux, les sens à vif. Yoona hurle. La bête va surgir d'un moment à l'autre, elle en est persuadée. Mais seul l'écho de sa propre voix lui répond en se cognant contre tous les coins de son esprit. Il n'y a plus rien. Juste le tambour de son coeur et les formes floues de la nature environnante. Non loin, elle croit entendre la musique du camp. Les basses résonnent dans ses oreilles et sous ses prunelles, chaque onde sonore se manifestant sous forme de tâche devant sa vision brouillée. Les couleurs sont irréelles, le monde tourne et c'est son corps tout entier qui semble se dissoudre sur place. Yoona, elle a la tête trop en vrac pour distinguer ce qu'elle hallucine de ce qui est vrai. La faute à une soirée poussée à l'extrême. L'espace de quelques heures, sous un ciel étoilé, elle s'est perdue dans l'euphorie de l'alcool et des pilules. Le virage a été brutal. La peur aux trousses, tout ce qu'elle a voulu fuir lui revient : les disputes familiales, les coups, sa fugue improvisée, les messages orageux de son frère, les menaces de son oncle, la passivité de ses parents... Et ce sang qui perle toujours sur son bras... Yoona se sent tourner de l'œil face à cette vision infernale. Ça y est, c'est comme ça qu'elle va crever, bouffé par un ours alors qu'elle cherchait simplement un coin tranquille pour se vider la vessie. Elle en rirait presque, si elle ne se sentait pas aussi mal. Ce sont des voix, décomposées, emmêlées, qui l'empêchent d'abord de perdre complètement connaissance.

Elle est là !
Yoona !
Bordel qu'est-ce que t'as foutu ?
Je croyais que t'étais en train de pisser !
Putain son bras !
Yoona tu m'entends ?
Wooooow. Comment, c'est flippant !
Elle a dû se faire attaquer par un truc.
The fuck ?! Y a des animaux sauvages dans le coin ?!
T'es con ou quoi ? T'as cru qu'on était dans ton jardin ? On est à Bear Mountain !
Ah ouais... Chaud.

Petit à petit, les voix disparaissent, le monde aussi. Quand ses paupières s'ouvrent de nouveau, il fait jour. Le soleil l'agresse. Il est haut dans le ciel, pourtant, autour, tout est endormi. Doucement, elle se redresse sur son sac de couchage. Chaque mouvement est douloureux. Sa main tâtonne à la recherche de son téléphone, uniquement pour atterrir dans une purée douteuse. Yoona grimace. Un pansement grossier entrave son avant-bras et à sa mémoire déjà vague s'ajoutent tous les maux de son organisme en quête de sevrage. La descente est dure. Trop dure. Elle n'est pas encore très expérimentée, Yoona, mais elle est assez familière des lendemains de soirées pour sentir que quelque chose ne va pas. Un feu lui brûle sous la peau, violent, insupportable. Jamais elle n'a ressenti ça. Est-elle toujours en train de triper ? Non, ça n'y ressemble pas. À tous les coups, elle a contracté une saloperie avec cette morsure. Cette idée l'effraie. Mais pas autant que l'idée de rentrer chez elle ou d'aller aux urgences. Pas autant que ses souvenirs obscurs. Les ombres dansantes de la nuit, les ondes de couleurs, la bête... Yoona peine encore à départager le vrai du faux, sans sa blessure, elle douterait presque de la réalité des événements de la veille. Maladroitement, elle enfile un gilet, dissimule l'unique preuve de l'attaque et les taches de sangs séchés qui rendent ses jambes tremblantes. Son cœur va exploser. Sa tête aussi. Elle a besoin d'un verre d'eau. De nourriture, surtout. Et dans le brouillard de ses pensées, elle songe, hébétée, à la chance qu'elle a d'en avoir réchappé. Ça fait naître un sourire nerveux au coin de ses lèvres, un air de défi adressé à l'univers.






Dernière édition par Yoona Seonwoo le Sam 21 Juil - 16:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Willa Holland ♥
Messages : 608
Localisation : En train de dessiner


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 15:34
Bienvenue par ici
Bonne chance pour ta fiche n'hésite pas si besoin


Perdre son grand amour est la chose la plus douloureuse qu'il puisse exister, surtout quand c'est la seconde fois. Derrière ton sourire se cache une grande douleur, qui ne cessera jamais d'exister.▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sun-Hee Bae
Avatar : Seulgi
Messages : 125
Localisation : New-York !


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 16:29
BIENVENUUUUUUUUUUE MA BELLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

J'ai hâte de vivre en collocation avec ce coctail de contradiction :') J'adore ton caractère et j'adore l'avatar que tu as trouver ^^

J'ai hâte de lire le reste courage !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Toru Xie

Avatar : Kamiki Ryunosuke
Messages : 16


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 16:34
Pour ce que j'en lis, ta plume est fluide et captivante. Ce début de fiche est prometteur, j'ai hâte de lire la suite~ Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice

Avatar : Katherine McNamara.
Messages : 604
Localisation : A l'institut en train de s'entraîner.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 16:36
Elle est belle.

Bienvenue courage pour ta fiche n’hésite pas si besoin ! I love you


we will have the destiny we have always deserved. It's real, its me and you. Clace by anaëlle.


+++:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Thomas Brodie-Sangster
Messages : 21


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 16:37
Oh non l'invasion continue, encore un membre de la meute Kang xD

Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Hood
Avatar : Joël Kinnaman
Messages : 54


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 19:34
Encore une petite louve

Bienvenue parmi nous miss et bon courage pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Pretty Boy

Avatar : Le parfait Matthew Daddario.
Messages : 254
Localisation : Il passe la plupart de son temps à l'institut ou chez Magnus.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 20:10
Bienvenue parmi nous bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim Yeri
Messages : 12
Localisation : Partout et nulle part à la fois.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 22:33
Merci beaucoup pour ce super accueil !  J'espère que ma fiche sera à la hauteur.
La meute Kang est presque complète, planquez vos fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Dominic Sherwood.
Messages : 154
Localisation : A l'institut de NY ou dans les rues de la ville.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 23:26
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moonbin Kang
Avatar : Kim Kibum (Key)
Messages : 128
Localisation : New-York


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mar 3 Juil - 23:35
Bienvenue parmi nous ma chérie !
Trop heureux de te voir parmi nous, j'ai envie de te faire plein de poutous
Bonne chance pour le restant de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis

Messages : 216


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mer 4 Juil - 16:29
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim Yeri
Messages : 12
Localisation : Partout et nulle part à la fois.


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mer 11 Juil - 12:36
Trop d'honneur pour moi Moonmoon
Merci beaucoup Simon
En revanche, serait-il possible d'avoir un petit délai, juste au cas ou ? Il me semble qu'il touche à sa fin et je suis actuellement chez de la famille, donc je peux écrire que tôt le matin ou/et tard le soir quand tout le monde dort, sinon ça grouille trop de partout, on peut plus se poser Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Willa Holland ♥
Messages : 608
Localisation : En train de dessiner


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mer 11 Juil - 13:04
Ton délais de fiche expire le 17 juillet il me semble donc si tu penses que c est trop court n'hésite pas à le dire


Perdre son grand amour est la chose la plus douloureuse qu'il puisse exister, surtout quand c'est la seconde fois. Derrière ton sourire se cache une grande douleur, qui ne cessera jamais d'exister.▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Hong
Avatar : Kim Jonghyun
Messages : 11
Localisation : New York


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  Mer 11 Juil - 21:42
Je ne t'ai même pas dit bienvenue encore désolé!
Bienvenue
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)  
Revenir en haut Aller en bas
 
YOONA ☾ Becoming my own self fulfilled prophecy (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musiques du Seigneur des Anneaux
» Japan Expo du 5 au 8 juillet 2012
» Bae Yun Hua
» Heyden ► Ft. Léo VIXX
» → YOONA SEUNG – petit arc en ciel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: Les instruments mortels :: Entrer dans la citée des ténèbres-
Sauter vers: