RemonterDescendre
        


Nous sommes à la fin de la saison 2B. Valentin recherche le miroir mortel pour invoquer l'ange Raziel, une guerre se prépare.
 
Dernière maintenance 26/10/17. Un évènement en cours. Encore plusieurs scénarios et PV's disponible. ♥️

Partagez | 
 

 LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 14:07

Libertad Grace TrueBlood





Nom : Trueblood, Prénom(s) : Libertad, Grace  Surnom (si tu en as un, ou plusieurs) : Liby Age : 22 ans. Nationalité : Américaine Métier : Shadowhunter Orientation sexuelle : Homosexuelle qui ne s'assume pas  Statut social : C'est compliqué, surtout en ce moment

Anecdotes ◈ À peine née j'ai été refilée à l'institut avec pour seul souvenir de mes parents le chapelet et la bible de ma mère.  ◈ Quand j'ai demandé à Maryse, pourquoi mes parents m'avaient laissé, elle m'a répondu qu'ils étaient morts. ◈ À l'âge de 17 ans William - Willy pour moi et moi devenons Parabataï, ça paraissait être une évidence   ◈ L'équipe est ma famille, je suis assez proche de Izzy, nous avons des caractères assez semblables ◈ Alec est un peu comme un frère pour moi, Même si nous nous somme pas mal pris la tête par rapport à son comportement envers Clary quand elle est arrivée. Je la défendais et voulais l'aider et lui non ◈ Maryse a toujours répété que j'avais une mauvaise influence sur ses enfants, peut-être à cause de ma période cheveux bleus. ◈ Magnus est quelqu'un que j'apprécie beaucoup même si je ne suis pas toujours agréable avec lui, je crois que je suis simplement jalouse qu'il assume son couple avec Alec alors que moi je suis incapable d'assumer mon homosexualité ◈ Mon arme fétiche m'a été offerte par Mr Lightwood, une dague où est gravée la phrase "Les héros descendent parfois des monstres mais restent des héros" à l'époque je n'ai pas compris à quoi faisait référence cette phrase maintenant je le sais.  ◈ Mon premier amour se nommait Sofia, une autre Shadowhunter, elle a été tué au combat par Ma mère. ◈ Maryse me déteste parce que ma mère est la cousine au second degré de Valentin (Fille de la cousine de sa mère) ◈ Clary devrait donc être une cousine au troisième ou au quatrième degré mais franchement pas sûre que ce soit important. ◈ Ma mère a rejoint le cercle, c'est elle qui a tué Sofia ◈ Max trueblood est mon père ce qui fait de moi la cousine directe de Max, Izzy et Alec. ◈ Je suis en "couple" avec Tara, une jeune louve qui malgré les circonstances reste fidèle à Luke ◈ Depuis que j'ai appris mes origines j'ai pété les plombs. ◈ J'ai quitté l'institut après avoir saccagé ma chambre Seul Willy sait que je suis dans une vielle maison abandonnée du quartier de Brooklyn ◈ Je suis persuadé que les autres savaient et qu'ils me l'ont tous cachés









J'ai un caractère de merde et alors ?!







Je suis Libertad Grace Trueblood,
Mon prénom signifie "Liberté" en espagnol, c'est peut-être pour ça que je ne supporte pas être considérée comme la "fille de" je suis et je revendique être libre de mes mouvements que Valentin puisse revendiquer un lien familial avec moi me rend dingue.J'ai tendance à dire que je me fous de tout et de tout le monde. Ce n'est pas faux mais ce n'est pas tout a fait vrai non plus. Je suis plutôt du genre à intériorisé tout ma devise est "on travail mieux si l'on ne ressent rien" mais c'est plus facile à dire qu'à faire, les enfants de Raziel sont ma famille je mourrais pour eux si ça m'assurait leur sécurité. Colérique? Tout dépend des circonstances mais je suis plutôt quelqu'un de calme. Je suis par contre très Cash à dire tout ce que je pense tout haut, que ça plaise ou non, je m'en fiche au plus haut point. Les créatures obscures ? Au cas par cas, tant qu'on ne veut pas de mal à mes camarades ou à l'humanité tout va bien! Sinon? Bah c'est simple je te tue!






Mon pseudo est Sabine, j'ai vint-deux ans et je suis disponible 3-4/7. j'ai connu ce forum grâce à Marion et je le trouveChouette. J'aimerai ajouter que et je souhaite ne pas avoir de parains.



@Pretty Girl
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 14:08

Parce que celui qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille n'a jamais vécu





Il y a 22 ans Nymphadora Cariez en fin de grossesse décida de faire patrouille malgré l’interdiction posée par l’enclave. Elle était à Brooklyn lorsque je décidais de pointer le bout de mon nez. Lors des premières contractions  elle s’arrêta à hauteur de la « Maison hanté de Brooklyn » celle-ci avait la réputation  d’être hanté car deux petites filles y avaient perdu la vie dans des circonstances assez bizarres  10 ans plutôt. Encore aujourd’hui la maison reste inhabitée la légende ayant foutu la trouille.  Au lieu de me conduire à l’hôpital pour vérifier que tout allait bien, elle m’emballa dans une couverture avec un mot adressé à Maryse disant « C’est la fille de ton frère, je rejoins mon cousin comme j’aurais dû le faire depuis bien longtemps »  C’était donc tout ce que j’étais pour ma génitrice un truc qu’elle ne voulait pas et qui l’empêchait de rejoindre son cousin, un connard finit qui au fil des années allait faire de nos vies un combat permanent. Mais tout ça bien évidemment je n’en su rien.
Je grandis à l’Institut en pensant que mes parents ont été tués au combat, comme des héros. Je suppose que Maryse a inventé cette histoire pour ne pas me briser le cœur même si c’est chose faite au jour d’aujourd’hui.  Je grandis aux côtés d’Alec de deux ans mon benjamin et mon petit frère de cœur, lui se révèle doué pour manipuler l’arc, moi avec les armes qui permettent un combat de proximités les dagues sont mes préférées. À douze ans je me liais à celui avec qui j’avais le plus de liens et de points communs William Crawford, nous avons  vu comme une évidence le fait de devenir Parabataï. À la fin  de la cérémonie le père d’Alec, Lizzy et Max m’offrit une dague avec pour gravure les mots « Les héros descendent parfois des monstres mais restent des héros » lorsque que je lui demandais ce que cela signifiait, il m’avait répondu que je le saurais bien assez vite. Si sur le moment cela m’a un peu perturbé, la fête suivant notre cérémonie me fit vite oublier mes tracas.

Les années passèrent et Maryse changea fortement de comportement avec moi, je ne travaillais jamais assez bien. « Tu dois faire mieux Libertad ! » J’ai tout fait pour faire mieux puis quand en grandissant Isabelle à commencé à se rebeller c’était ma faute ! Il faut dire que je n’ai jamais eu la langue dans ma poche, toujours à dire tout ce que je pense comme je le pense et en assumant les conséquences. Je n’ai jamais eu peur de rien, à tel point que j’ai rapidement assumé mes rondeurs et mes courbes sans en avoir la moindre honte. Bon après mes tenues sont toujours restées descentes et loin d’être provocante donc je n’ai à l’époque pas compris en quoi j’avais une mauvaise influence sur les enfants Lightwood. À l’époque et encore aujourd’hui d’ailleurs je détestais les conflits donc je m’écrasais et j’essayais de rentrer dans le moule  «  de la petite fille parfaite » et pour y parvenir je me suis teins les cheveux en bleus, autant vous dire que c’était un fiasco mais ceux qui me connaissent savent que je ne rentrerais jamais dans le moule de cette société surfaite.

La seule chose que je n’arrive toujours pas à assumer de peur d’être rejetée est mon attirance pour les femmes. J’avais seize ans lorsque j’ai découvert que mes yeux ne se poseraient jamais sur les fesses de mes camarades masculins mais bien sur celles de mes partenaires féminines. C’est à cette période que Sofia se fraya un chemin dans mon cœur, ce qui me perturba au plus haut point car la seule chose que ma mère m’ait laissée était sa bible et j’avais peur de finir en enfer. Idiot ? Complètement    c’est Sofia qui me tira cette idée saugrenue de la tête. Cependant je ne voulus pas que notre relation soit mise au grand jour de trois ans mon aînée celle qui a fait battre mon cœur et réveillé mon corps pendant près d’un an, me dit qu’elle comprenait. Elle fut ma première fois et évidemment elle s’est fait dans l’institut ce qui me valut un moment très gênant avec mon parabataï le lendemain matin puisqu’il vint me glisser à l’oreille « T’aurais pu te faire discrète » Je rougis à vu d’œil avant de dire «  à ce point ? » Il se mit à rire avant de dire qu’en fait il n’avait strictement rien entendu mais que cela se voyait rien qu’à voir le regard que ma petite amie me lançait. Vous l’aurez compris William est le seul à savoir pour mon homosexualité. J’avais dix-sept ans quand nos patrouilles partirent à la chasse aux démons mais ce ne sont pas tant les démons que le cercle qui nous posèrent  problème.  Valentin a soudainement décidé que la patrouille de Sofia se trouvait sur son terrain de chasse, il a  proposé à la femme que j’aimais de rejoindre  ses rangs. Elle lui dit gentiment d’aller voir ailleurs mais ce n’était guère du goût du chef du cercle il intima «  Nymphadora occupe toi d’elle » Sofia ne vit rien venir  et en deux tend trois mouvement elle fut exécutée alors que Willy et moi arrivions en renfort trop tard. C’est impuissante que j’assistais à la mort de celle que j’aimais. Des mois durant je ne fus que l’ombre de moi-même, sans que personne ne comprenne vraiment ce qui se  passe, je restais bonne combattante assoiffée de vengeance mais à l’institut  j’étais renfermée et pleine de colère. Le temps passa et ma vie sembla reprendre son cours bien que la vie de Shadowhunter n’ait rien d’un cours normal.

Il y a quelques temps alors que nous chassions les démons nous avons croisé la route de Clarissa Fairchild, Clary pour les intimes. Jace a rapidement compris que Clary n’était pas une terrestre, la rouquine nous expliqua que sa mère avait été enlevée et qu’elle avait besoin d’aide pour la retrouver. Alec en tant que chef d’équipe fut fort dubitatif pour cette mission non autorisée par l’Enclave ça lui valut de se prendre la tête avec son Parabataï. Rapidement notre groupe décide d’entrer en action enclave ou non les démons en avait après Jocelyn et Clary, il nous fallait savoir pourquoi. Après son passage chez les frères silencieux  Clary découvre que Valentin est son père et ce fut le début d’une longue guerre qui mettra nos vies en danger mais nous n’avons pas lâché l’affaire. Le but ? Retrouver la coupe mortelle !  Et c’est grâce à Clary et son don de sortir des objets de dessin que l’on récupéra la coupe. Certains Shadowhunters ont des dons spécifiques Clary (à cause du sang d’Ituhiel dans ses veines) Il semblerait que j’ai la capacité de lire les émotions des gens qui m’entoure un espèce de dont empathique après en avoir parlé avec le père d’Alec, on en déduit que soit j’étais hyper sensible, soit je tenais cela d’un de mes deux parents (Aujourd’hui je sais que c’est de nymphadora que je le tiens.) à cette époque mes prises de tête avec Alec étaient fréquentes car il ne voyait qu’une chose « L’enclave » et sans cesse je lui répétais «  Nous sommes une famille, Clary en fait partie et je me battrais toujours pour ma famille et tu ne pourras rien y faire Alec ! »

Puis vint Lydia et cette histoire de Mariage avec Alec pour redorer le blason de la famille Lightwood qui avait fait partie du cercle avant même la naissance de leur enfant. Autant vous dire que ce mariage arrangé ne fut pas vu d’un bon œil par tout le monde, moi la première quand je suis allé voir Maryse pour lui demander s’il n’y avait pas une autre solution que de forcer son fils à se marier avec Lydia aussi adorable la jeune femme soit-elle. Elle me répondit qu’ils ne le forçaient pas puisque leur cher petit Alexander avait accepté de lui-même d’épouser la jolie blonde. Je n’en revenais pas mais je dus m’écraser et aller à ce mariage que je considérais comme une  mascarade car je savais de qui était amoureux celui que je considérais – et considère toujours, comme mon  frère. L’amour est une émotion forte et cet amour là il ne le ressentait qu’en présence du grand sorcier de Brooklyn. Je me rendis donc au mariage de Alec et Lydia sans avoir le moindre sourire ou du moins jusqu’à l’arrivée de Magnus qui mit en colère Maryse et qui poussa Alec à tenir tête à sa mère ce qui me fit retrouver un sourire non dissimulé. Le baiser échangé fit sourire de fierté toute l’équipe moi comprise. Lorsqu’Isabelle dit à son frère qu’elle était fière de lui, moi je dis ouvertement «  Hé bien il était temps, si on ouvrait le champagne pour fêter ça maintenant ? » Ce qui fit rire tout le monde et c’était à peu prêt  le but. Peu de temps après cela je recommençais à me fermer devenant presque hostile envers le sorcier. Je ne supportais pas de le voir et de ressentir ce plein d’amour complètement assumer entre les deux jeunes hommes. Jalouse ? Bien que ce soit mal placé même très mal placé, mais oui quelques mois plutôt j’étais tombées sous le charme de Tara une jeune louve de la meute de Luke, notre relation restait complètement cachée aux yeux de tous pour une seule et unique raison : Moi et mon incapacité à m’assumer.

Puis valentin arriva pour nous prendre l’épée mortelle,  les créatures obscures s’étaient liées à nous pour protéger l’épée qui entre les mains de Valentin aurait fait un véritable carnage. Luke et sa meute se mêlèrent  au combat contre les sbires de Valentin qui se déroula dans nos murs, malheureusement beaucoup de créatures obscures et de Shadowhunter perdirent la vie durant le combat. Je fus blessée en m’interposant entre Tara et celle que Valentin avait nommé Nymphadora, celle qui avait tué Sofia, je la blessais sans pour autant la tuer. Je n’aurais pas eu ma vengeance ce soir là mais je promis de la retrouver et de mettre fin à sa vie d’une manière ou d’une autre. Suite à ce carnage beaucoup de Loups se retournèrent contre Luke. Pas Tara qui disait devoir la vie à son alpha depuis des années déjà et que rien  ne pourrais entacher sa loyauté. Les créatures obscures se rebellent et  New York devient une  ville gorgée de  colère et de danger. Je croyais que se serait une partie de ma vie qui serait difficile à traverser mais rien ne me préparait à ce que je viens d’apprendre.

Il y a à peu près une semaine alors que je me dirigeais vers le bureau de Maryse je l’entendis se disputer avec son mari :

« Elle ressent les émotions comme sa mère, elle est sûrement capable de détecter le mensonge, comme sa mère et c’est maintenant que tu me le dis ? » Était-ce de moi qu’elle parlait j’en avais l’impression, C’est pourquoi je continuais à écouter sans prévenir de ma présence. Robert Lightwood répondit « Qu’est-ce que ça change ? Cela fera un élément important comme l’était sa mère autrefois » Je fronçais les sourcils attendant la réponse de Maryse mais Robert continua en disant « Il faut lui dire Maryse, on lui ment depuis 22 ans, cette enfant a confiance en nous ! » C’est à ce moment là que je décidais d’entrer tout ça commençait à me taper sur le Système. « Maintenant ça suffit ! QUE ME CACHEZ-VOUS ?! » La mère Lightwood blanchit à vue d’œil avant de répondre «  Tu es ma nièce, tu es la fille de Max Lightwood premier du nom. » Ce fut à mon tour de blanchir comme une morte, Robert continua « Max a eu une relation avec Nymphadora Cariez, une jeune Shadowhunter ayant ayant développé des dons empathiques tout comme Clary développe des dons runique hérités de sa mère » Je souffle abasourdie « Nymphadora est la cousine au second degré de Valentin et a rejoint le cercle juste après ta naissance. » La colère monta soudainement car je compris ce que signifiaient les mots gravés sur ma dague « Les héros descendent des monstres, hein ? ELLE A TUÉ SOFIA BORDEL ! et tu m’annonce tranquillement que c’est ma mère et que par la même occasion, je suis la cousine de tes enfants et de Clary ? NON je ne vais pas me calmer ! ILS NE SONT PAS MORTS ! Quoi ? Il est parti avec une terrestre en sachant que ma génitrice était enceinte ? Mais c’est un lâche ! Bon après vous avez caché à vos enfants que vous aviez appartenu au cercle vous aussi alors plus rien ne m’étonne ! » Les autres avaient tout entendu, Magnus également, mais je les ignorais. Je retournais à ma chambre que je saccageais de rage et je partis en direction de Brooklyn. Je trouvais alors refuge dans cette vielle maison que tout le monde évite d’approcher. Qu’elle ironie que je trouve refuge dans l’endroit où je suis née. Seul Willy et Tara savent où je me cache.




@Pretty Girl






Dernière édition par Libertad G. Trueblood le Mer 31 Mai - 16:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 413
Localisation : A l'institut en train de s'entraîner.



MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 14:19
Bienvenue officiellement ma toute belle.
Comme tu le sais, n'hésite pas si besoin. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 14:23
Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Magnus Bane
High Warlock of Brooklyn
Date d'inscription : 21/03/2017
Messages : 365
Localisation : son loft ou son club la plupart du temps quand il n'est pas à l'Institut



MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 14:43
Bienvenue par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Date d'inscription : 12/11/2016
Messages : 413
Localisation : A l'institut en train de s'entraîner.



MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 19:14
ft. ... & ...
Votre résumé.

BIENVENUE !

Avec mon autorisation et celui du staff nous avons le plaisir de t'annoncer que ton personnage est accepté. Je précise que c'est une autorisation étant donné que ton personnage comporte des liens familiaux avec plusieurs personnages. Elle a également participé aux nombreuse mission de nos héros original de Shadowhunters (on pourrait pas faire ca pour tout le monde ^^). En tout cas j'ai pris plaisir à lire ta fiche et j'ai hâte de RP avec toi.  

Nous te souhaitons officiellement la bienvenue sur le forum en te remerciant de t'être inscrit(e). Nous avons l'immense plaisir de t'annoncer que tu es validé(e). Tu peux dors et déjà allé créer ta fiche de liens et tout le tralala. N'oublie pas de recenser ton avatar et ton DC si il y a. Et surtout n'hésite pas à contacter les membres du staff si tu rencontre le moindre problème, leurs boite de MP est toujours ouverte.

En espérant te croiser prochainement en RP !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
❝ Invité ❞
Invité


MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  Dim 28 Mai - 20:09
Merci, si l'histoire des dons empathiques était embêtante j'aurais modifié l'idée m'ait venue en écrivant je trouvais que ses capacités collaient bien avec son personnage et pouvaient expliquer certaines de ses réactions merci beaucoup en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR  
Revenir en haut Aller en bas
 
LIBERTAD ♦ UN SOUPÇON D'ESPOIR, DANS UN MONDE DEVENU NOIR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La place d'Haïti dans le monde
» Un peu d'humour dans ce monde de brute
» Les multinationales dans le monde
» Elliot Carver ◄► Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» Solution pour lutter contre la faim dans le monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: Les cachots-
Sauter vers: