Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ronald Logan
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Logan
Membre

Avatar : Ian Bohen
Messages : 8


MessageSujet: Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]  Sam 17 Nov - 13:48
Il y a très peu d'endroit qu'un être humain peut appeler sa maison. Disons que je suis humain, puisqu'une part plutôt conséquente de mon sang vient d'elle. Et qui est plus humain qu'un tueur conscient de sa propre folie? Pour en revenir au sujet, ce n'est ni Idris, ni New-York, ni la ribambelle de villes que j'ai visitée qui sont mes chez moi. Je ne me suis jamais senti aussi bien que là où je suis en ce moment, au milieu de ma planque, entouré de mes armes fétiches. Mes doigts effleurent les flèches, arcs, arbalète, javelots... pendant que je me dirige lentement vers le fond. J'entends une incroyable symphonie monter à chaque pas que je fais. Ce sont les voix de mes outils, ils me chantent leurs joies de servir un maître suprême capable de leur faire honneur.

"Je suis là mes enfants, papa va vous gâter ce soir."

Les tambours battent à un rythme saccadé, je me surprends à agiter les index en fermant les yeux. Ce conteneur est devenu bien étroit, marcher en ligne droite n'a plus rien de sorcier à présent. Mes doigts s'accrochent à une arme, la symphonie s'arrête brutalement. J'ouvre les yeux, découvrant un arc technologique de très bonne manufacture.

"Ce sera donc toi, mon bébé."

Je place un carquois rempli de flèches sur le dos, puis quitte le conteneur sans attendre. J'inspire l'air du port, puis rejoins ma voiture garée à quelques kilomètres de là. La musique à fond, je conduis jusqu'au Bronx en conduisant mon bolide. Une fois sur place, j'attends la proie que j'ai repérée depuis une semaine quittant une boîte de nuit sans importance. Comme à son habitude, la créature quitte ses amis à quelques pâtées de maison de là, les filatures précédentes ont servi à le confirmer.

Je descends de ma voiture pour me mettre à le suivre, invisible aux yeux des humains malgré mon armement. J'accélère le pas pour passer par un raccourcis que j'ai repéré il y a peu, le devançant afin de monter sur le toit d'un immeuble délabré du quartier. Je profite des quelques secondes avant son arrivée pour me préparer: j'encoche ma flèche et bande l'arc à plusieurs reprises pour chauffer ma corde. En tant que Shadowhunter, je n'ai pas besoin de tir d'essai pour jauger, mes yeux et mon instinct sont devenus très précis grâce à une rune.

Enfin, ma proie apparaît, traversant le trottoir comme prévu pour prendre celui en face. Je bande de nouveau mon arc, visant cette cible. Je relâche la flèche qui se plante dans le cou de la bête. Mais au lieu de tomber, la créature reprend son apparence en poussant un hurlement de douleur. Un sourire satisfait étire mes lèvres. Qu'il survive était prévu, je voulais une bête coriace! Des écailles, des yeux reptiliens, des griffes et des crocs acérés... Un reptilien! Il se précipite vers moi avec hargne, je lui tire une autre flèche à l'épaule. J'aurais pu viser les jambes, mais il n'aurait pas pu courir et c'est bien plus amusant ainsi. Il grimpe l'immeuble malgré ses blessures, comme une véritable araignée, sans s'aider des prises. Alors qu'il est bien proche, je bande une dernière fois mon arc et tire une flèche entre les deux yeux. La bête chute, s'écrasant au sol.

Un pied sur le rebord, je regarde la créature agoniser en bas, le regard luisant d'un plaisir que la plus part des gens considérerait comme malsain. C'est pas mon cas, je jouis seulement devant un beau spectacle! Je n'y peux rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes Vizconde
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Kristen Bell.
Messages : 8
Emploi/loisirs : Tu étais étudiante en art, mais tout ça c'est fini. Maintenant tu deales pour avoir ce dont tu as besoin.


MessageSujet: Re: Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]  Sam 17 Nov - 17:39

Blondie et le chasseur.





Assise sur un muret, tu fumes ta cigarette parfumée d’une main, alors que de l’autre, ta sœur te tient la jambe au téléphone. Elle t’énerve. Elle veut savoir comment se passe l’école d’arts, si tu t’es fait des amis. Sur la seconde partie, pas besoin de lui mentir. Pour la première, tu lui mens, et elle croit tout ce que tu lui dis. Et elle ne s’en inquiète nullement, car elle n’a reçu aucun papier. Normal, vu que tu as changé le nom sur les papiers d’inscription, étant majeure. Tu n’as pas besoin de ta sœur pour vivre, bien au contraire. Grommelant quelques oui et soupirs par là pour lui montrer que tu es toujours en ligne, tu ne peux t’empêcher de lever les yeux au ciel quand elle t’annonce qu’elle pense avoir trouvé le grand amour. Quelle connerie ! Elle est encore plus bête que tu ne le pensais. Tu l’écoutes encore pendant une bonne vingtaine de minutes. Et ça t’agace encore plus, car t’as autre chose à faire ! T’as rendez-vous ce soir. Pas avec ton dealer pour une fois, mais avec un de ta bande. Il a perdu un pari, aussi, il doit t’offrir le restaurant. Et autant dire que tu comptes bien manger à ta faim, pour toutes les fois où tu ne le fais pas par manque de moyen. Quand t’as sœur t’annonce qu’elle est désolée de raccrocher car elle doit aller faire cuire le poulet pour elle et son futur mari à en croire ses dires, tu soupires de soulagement. Rangeant ton téléphone dans ta poche, tu jettes ton mégot avant de te lever pour te mettre en route.

Les mains dans les poches de ta veste en cuir, tu affrontes l’air froid. Il fait complètement nuit. Regardant les habitants de la ville, tu te dis qu’ils ont vraiment l’air idiot à courir partout comme des fourmis. Il y a tellement mieux à faire. Et ça te fait rire complètement. Tu ris à gorge déployée, ce qui fait que tu te retrouves avec de nombreux regards sur toi. Mais tu t’en fous royalement. Tu planes ! Continuant de marcher, tu repères soudain quelque chose d’étrange. Un homme avec un arc, qui semble suivre quelque chose. Intéressant. Pour une raison que tu ignores, tu le suis. Moins discrètement, mais pourtant, il ne semble pas te repérer. Continuant ton chemin, tu t’engages dans la même ruelle qui vient d’emprunter. Mais il n’est nulle part en vue. C’est quoi cette histoire ? Mais alors le pire, c’est sûrement quand tu vois une espèce de serpent qui grimpe sur le mur. Alors là, c’est le pompon ! Te pinçant pour essayer de savoir si tu rêves, tu te dis que tu as dû plus en prendre que prévu, ce n’est pas possible. T’avançant, tu lâches un cri quand le truc plein d’écailles s’effondrepas loin de toi. Sortant de ta cachette, tu plantes ton regard dans celui de l’homme en haut du toit. « Mais vous êtes complètement taré ! Vous vous prenez pour qui ?! Un gangster à deux balles ! Descendez de votre perchoir, sale Titi ! » Pendant ton discours, t’as mis tes mains sur tes hanches, pour le réprimander. Te penchant ensuite, tu retires ta veste avant d’enlever la flèche et de faire pression sur la plaie. Approchant ton visage de la créature, tu soupires. « Vous m’entendez ? Enfin vous avez un super costume, vous savez, mais vous savez aussi que Noël s’est pas encore passé ? » Puis t’entends des pas. Relevant les yeux, tu regardes l’homme qui est enfin descendu de son perchoir. « Ayé Titi, vous êtes enfin descendu. Venez m’aider à le soigner, avant que je ne me transforme en méchant Gros Minet ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Logan
Voir le profil de l'utilisateur
Ronald Logan
Membre

Avatar : Ian Bohen
Messages : 8


MessageSujet: Re: Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]  Sam 24 Nov - 13:33
L'apparition d'une petite poupée blonde me fait froncer les sourcils, elle gâche mon paysage si parfait. Elle gâche mon oeuvre tout court, que fait- elle dans un endroit pareil? Mon sang ne fait qu'un tour, je peux entendre mon coeur battre à tout rompre: la colère. Je sors une flèche de mon carquois et l'encoche, la pointe visant le front de cette impertinente. Savez- vous ce qu'elle me fait, cette petite conne? Imaginez- vous couchant avec une femme, après avoir fait les meilleures préliminaires de votre vie, puis lui ayant fait formidablement l'amour en murmurant les mots les plus vulgaires que vous ayez à l'esprit, et au moment de conclure, une idiote à l'haleine fétide vient vous souffler au visage. Et bien multiplié le tout par cent, et vous aurez mon état d'esprit en ce moment.

Mon sang boue, mes veines gonflent, notamment celle sur le front. Mais j'arrive à me calmer, grâce à une rune des plus pratiques dans ce genre de moment incontrôlables. Le fait de savoir que c'est une simple humaine m'a fait activer la magie des anges instinctivement, m'empêchant de lui régler son compte une bonne fois pour toute. Je baisse mon arme et range la flèche, avant de quitter le bâtiment. Passant à côté de la femme tentant de sauver un cadavre, je fais comme si je ne l'avais pas vue, avançant nonchalamment vers ma destination: ma voiture.

"Ignore- la, peut- être qu'elle finira par disparaître si tu ne crois plus en elle..."

Grommelai- je entre mes dents. Je m'arrête d'un coup après quelques pâtées de maison parcourues, réalisant une chose cruciale: comment cette idiote a fait pour me voir!? Je fais brutalement volte- face en saisissant et encochant une flèche si vite qu'aucun oeil non entraîné n'aurait pu me suivre, visant le front de la femme.

"Qui t'envoie, stupide poupée blonde? Ils t'ont trouvé où? Dans un magasin de jouet?"

Mon visage n'exprime plus juste de l'agacement, mais une véritable colère. Ce serait une Nephilim envoyée me surveiller? Ce qui expliquerait sa bienveillance envers un monstre de foire! Comment ont- ils su si vite que j'étais en ville? C'était mon premier crime! Ils auraient envoyé une jolie petite blonde pour m'amadouer? Mon regard parcourt la femme pour la première fois, la détaillant. De belles lèvres roses, de jolies pommettes, un nez semblant artificiel, des cheveux si blonds qu'ils semblent décolorés... Elle se rapproche plus de la fée que du Nephilim, si vous voulez mon avis. Une beauté solaire et surnaturelle, rien que ça pour m'avoir. Il faudra faire mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercedes Vizconde
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Kristen Bell.
Messages : 8
Emploi/loisirs : Tu étais étudiante en art, mais tout ça c'est fini. Maintenant tu deales pour avoir ce dont tu as besoin.


MessageSujet: Re: Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]  Mer 2 Jan - 13:48

Blondie et le chasseur.





Tu n’en reviens pas. Cet homme a tué celui qui avait un super costume de dragon vert. Peut-être était-ce pour jouer le rôle d’Eliott et le dragon vert ? Sauf que dans le film, si tes souvenirs sont bons, le gamin ne tente pas de tuer son ami. A moins que ça ne soit un remix ? Ou tu ne te souviens plus du film en fait … Enfin tu aurais pu penser ça, si l’homme à terre n’était pas en train de se vider de son sang. Cela ne te plait pas et c’est bien pour cette raison que tu retires ta veste pour faire un point de pression sur la plait, après avoir retiré la flèche. Quand l’homme passe à tes côtés, tu le fusilles du regard, avant de prendre la parole. Il va pouvoir t’aider à sauver cet homme ! Mais non ! Tu hallucines complètement ! Il est en train de filer, comme si de rien n’était. Alors là, c’est vraiment le pompon ! Tu hésites à te lever pour lui courir après, mais cela voudrait dire que tu dois abandonner Monsieur Dragon vert, il ne vaut donc mieux pas. Continuer d’appuyer sur la plaie, tu le gifles de l’autre main. « Ouvrez les yeux, vous n'êtes pas encore mort super Dragon vert ! » Mais il ne semble pas réagir, ce qui t’agace. Grimaçant, tu entends de nouveau des pas qui arrivent dans ta direction. Relevant les yeux, tu restes figer pendant quelques secondes. Tout ça parce que le méchant Titi te vise avec une flèche, prêt à te tuer. Alors là, c’est vraiment trop ! Relâchant la plaie, tu te redresses avant de poser tes mains sur tes hanches. « Vous vous prenez pour qui ! Et tant que vous y êtes, je viens d’une sucrerie. Je ne suis pas une poupée Barbie ! Parce que sinon ça veut dire que vous êtes Ken, et il est hors de question qu’on couche ensemble. Vous n’êtes pas mon style. Puis je suis sûre que vous vous débrouillez très bien tout seul avec votre arc comme joujou. » Ce que tu dis n’a aucun sens, mais ça ne fait rien. Le message est clair. Pourtant, tu ne peux t’empêcher de détailler l’homme d’un regard gourmant. Il est plutôt bien bâti. Puis tu aimes bien son regard de dur à cuire. « Quoi que, vous êtes plutôt pas mal dans votre genre … Sexy et mystérieux. » T’avançant, tu t’arrêtes pourtant car l’homme dragon est en train d’essayer de se redresser. Mais finalement, tu continues ton chemin. Cela doit faire partie du scénario de leur petit jeu. Ne prêtant pas attention à l’arc pointé dans ta direction, tu finis par arriver devant l’homme. Posant tes mains sur son torse, tu lèves la tête vers lui car tu es largement plus petite. « C’est quoi ton nom, mystérieux ténébreux ? Et elles sont où les caméras cachées ? Parce que ton copain le dragon vert est en train de vouloir se relever, c’est qu’il n’est pas mort encore. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]  
Revenir en haut Aller en bas
 
Blondie et le chasseur [PV: Mercedes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !
» Mercedes Brady (acceptée)
» Un trait légendaire remis au goût du jour pour le Chasseur
» Un nouveau chapitre... des retrouvailles... [Fe Mercedes]
» Un chasseur sachant chasser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Bronx-
Sauter vers: