Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 Friends [PV: Isabelle Lightwood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
Membre

Avatar : Alberto Rosende
Messages : 47
Emploi/loisirs : Musicien vagabond


MessageSujet: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Mar 2 Oct - 13:41
"Les pieds."

Allongé sur le lit clic-clac dans un sens, Isabelle dans l'autre, on regarde le plafond en jouant à un jeu. C'est moi qui l'ait proposé en réalité pour apprendre à nous connaître avant tout, manière moins gênante qu'une discussion classique. Bien sûr, je n'ai pas osé lui dire ma véritable intention, on sait jamais comment elle pourrait le prendre. Elle pourrait facilement se méprendre, surtout dans cette position, côte à côte sur un même lit.

"Les kidnappings."

Le jeu consiste à dire ce qui rend la vie très incommodante pour nous et qu'on voudrait éviter, bien qu'on ne puisse pas y échapper. Je balance mes pieds de droite à gauche, les doigts joints au niveau du nombril, épaule contre épaule avec la fille la plus séduisante de l'Institut des Shadowhunters. Je ne connais pas un homme hétérosexuel qui ne trouverait pas que je suis chanceux, mais s'il savait que je suis depuis longtemps friendzoné, ils auraient plutôt pitié de moi. Après tout, ça doit faire près d'une semaine qu'Isabelle passe chez moi, restant parfois assez tard, sans qu'il ne se soit passé quoi que ce soit. Non pas que j'ai tenté quelque chose de mon côté... Ce serait de toute façon du suicide. En plus, la douleur de ma rupture avec Clary est encore présente, j'ai l'impression de ne jamais pouvoir m'en remettre. Je l'ai tellement aimée que j'ai l'impression de ne plus pouvoir donner un tel amour à qui que ce soit. J'ai envie d'en parler avec quelqu'un, de tout sortir, mais je n'y arrive pas. Je ne pense pas y arriver un jour.

"Les dramas... Il y a vraiment trop de drama dans ma vie ces derniers temps!"

La vérité est que j'ai hâte qu ce soit à son tour de me dire des choses sur elle, il a fallu que j'attende qu'on arrive à un moment où on avait plus rien à faire à se regarder dans le blanc des yeux pour mettre en place cette astuce. Je me demande aussi si elle suit bien les séances des toxicos anonymes. Lui demander directement serait assez gênant, mais peut- être qu'elle attend que je le fasse, vue que c'est moi qui lui ai suggéré de le faire... Je suis perdu et en même temps, je me sens heureux de cette situation. Avoir Izzy avec moi tout le temps rend mon isolement plus que supportable, j'ai l'impression de pouvoir continuer longtemps comme ça. C'est vraiment une fille en or, toujours là pour les autres, sa gentillesse et sa compassion n'ont pas d'équivalent. J'ai toujours pu compter sur elle, comme maintenant. Je suis sûr qu'elle a bien mieux à faire, mais elle préfère gaspiller son temps avec moi. Si j'étais pas aussi égoïste, je lui dirai que tout va bien, qu'elle n'a pas à se forcer à venir. Mais que faire quand on connait une fille pareille, à part espérer qu'elle revienne toujours...

"A ton tour! Trois trucs!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Emeurade Toubia
Messages : 25
Emploi/loisirs : Shadowhunter


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Jeu 25 Oct - 13:29
Je rigole légèrement face à la liste qu'il me sort. En soit il a totalement raison, mais c'est aussi simpliste. J'aime bien ça, c'est sans prise de tête tout en restant logique et ça me change un peu de l'institut. C'est ça qui est bien avec lui, il est extérieur à tout ce stresse et ce sérieux du monde des Shadowhunters et il ne se prend pas la tête. Je souris lorsqu'il parle de dramas. C'est vrai qu'ils sont plus que présents en ce moment. Le premier exemple qui me vient à l'esprit est la fin de sa relation avec Clary. Je ne prends pas partie dans cette histoire mais j'ai l'impression qu'ils en ont souffert tous les deux. Ça doit être un des nombreux points communs que nous avons puisque j'ai du moi aussi mettre un terme à une relation. Enfin, elle a plus été tuée dans l'oeuf qu'autre chose pour être honnête.

- Les mensonges...

Même s'il est vrai que nous avons besoin de cacher la vérité par moment, le mensonge pur et simple est quelque chose que je n'aime pas. Pour moi, l'honnêteté est une chose importante est primordiale dans une relation. C'est pour ça qu'il a fallu que nous stoppions cette relation si nocive avant qu'elle nous déchire.

- La manipulation.

Sans Jonathan, je n'aurais jamais pris cette drogue et je n'aurais jamais été aussi accro et dépendante. Sans lui, je n'aurais jamais risqué ma vie dans un nid de vampire et je n'aurais jamais croisé Raphaël. Je n'aurais pas été aussi triste de devoir en suite mettre un terme à ce que nous commencions.

- Les déceptions amoureuses.

J'ai la voix serrée en en parlant. Mais ainsi va la vie et il ne faut pas que je m'apitoies là dessus. Passer du temps avec Simon me change les idées et m'aide à passer à autre chose. Lui aussi est blessé et rester ensemble nous mets du baume au coeur à tous les deux, enfin, j'espère... Je me penche légèrement pour attraper une barre de chocolat dans mon sac. Le sucre est ce qui m'aide à calmer mon addiction lors de crise. J'ai de la chance puisque de toutes façons, je ne prendrais pas de poids avec tout l’exercice que je fais. Je prends une bouché et par réflexe je tends ma barre à Simon en souriant.

- Tu en veux? Je réfléchis et me rends compte de mon idiotie. Pardon, j'avais oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
Membre

Avatar : Alberto Rosende
Messages : 47
Emploi/loisirs : Musicien vagabond


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Ven 2 Nov - 16:37
Je garde l'air nonchalant en écoutant Izzy, en tout cas j'essaie. C'est que je me sens pas mal bien avec elle, c'est pas tous les jours qu'on peut parler tranquillement et normalement de nous- mêmes. Enfin, à part ces jours- ci où la Shadowhunter squatte mon petit appartement qui ne ferait des envies que chez les étudiants dans mon genre. Mensonge, manipulation et déception amoureuse. Je sais pas pourquoi, mais le fait qu'elle parle de cette dernière chose me rassure. Au moins ça veut dire qu'elle est capable d'aimer sincèrement un homme et que donc... Oh non, pas de faux espoir, pas en ce moment! Je me relève doucement en entendant sa voix devenir bizarre, quelque chose ne va sûrement pas.

Je souris avec malice en réponse à sa demande, j'attrape la barre chocolatée et commence à la manger. Je mâche en donnant l'impression de ressentir le moindre goût, alors que c'est totalement faux.

"Je préfère vraiment que tu oublies en fait, j'aimerais pouvoir le faire moi- même."

Assis en tailleur, j'attrape la main d'Izzy et l'aide à redresser son buste, évitant au passage de le regarder tellement on est proche l'un de l'autre.

"Je suis plutôt content que tu arrives si facilement à me dissocier de ma condition de vampire, c'est ça que j'aime vraiment chez toi: tu me traites comme les autres. Tu es comme ça avec tout le monde, t'es quelqu'un de bien Izzy."

Mon sourire s'agrandit en plongeant mes yeux dans les siens. Je ne me rends pas tout de suite compte que j'ai gardé sa main dans la mienne, mais même en le réalisant, je n'en fais pas la remarque ni ne tente de me détacher. Je reste juste comme ça, profitant de la chaleur humaine de sa main que je n'ai plus depuis un bail.

"Dis- moi, pourquoi hais- tu autant les déceptions amoureuses? Tu as l'air de quelqu'un qui fait plus de coeurs brisés qu'il n'en devient un... Me dis pas que tu t'étais attachée à ce cinglé de Raphael! Tu sais le nombre de fois où il m'a kidnappé et menacé de mort? Me dis pas que c'est ce genre de mec qui te plait, parce que je serais extrêmement triste!"

Malgré l'apparence d'un sermon que je donne à mes mots, le ton n'y est pas du tout, ni mon air qui sont dans la rigolade pure. J'essaie juste de la faire parler, on est plus apte quand on peut masquer les parties douloureuses sous l'humour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Emeurade Toubia
Messages : 25
Emploi/loisirs : Shadowhunter


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Sam 24 Nov - 15:59
Je me rends compte que lui proposer de manger une chose qui a présent est fade pour lui est complètement idiot. Venant de quelqu'un d'autre, ça aurait pu être de la provocation pure pour lui rappeler qu'il n'est plus l'humain qu'il était... Mais même si je ne suis pas comme ça et qu'il le sait, je ne peux pas m'empêcher de me sentir idiote d'avoir proposer... Mais lorsqu'il se met à sourire, cette micro anxiété se calme et je me détends légèrement, avant d'avoir la surprise de le voir croquer dans ma barre. Étonnée je le fixe "apprécier" cet aliment même si je sais qu'il a l'impression de manger de la terre. Je ne sais pas vraiment s'il fait ça pour me faire plaisir ou pour se donner l'impression que rien n'a changer. Ceci dit, il ne devrait pas se forcer sinon il risque de faire un rejet... Je l'écoute me dire qu'il préfère que j'oublie et j’esquisse un sourire compatissant lorsqu'il ajoute qu'il voudrait lui aussi oublier ça. Et puis je le laisse me soulever et m'attirer vers lui. C'est fou comme ça présence me rassure et à quel point je me sens bien. Je ne pourrais pas l'expliquer et puis autant en profiter plutôt que de tergiverser à ce sujet. Et puis je l'écoute sans rien dire, concentrer sur ces paroles, mes yeux perdus dans les siens. Ce qu'il me dit me fit chaud au cœur et je rougis légèrement un peu gênée qu'il me le dise comme ça. Je laisse un petit "Merci" sortir de ma bouche tandis que mon regard descend vers son sourire. L'espace d'une seconde une idée me traverse. Nous sommes si proche qu'il suffirait que je m'avance légèrement pour que nous lèvres se touchent. Mais je tue cette idée dans l’œuf, Simon vient de rompre avec Clary, il doit être en peine et se genre d'acte n'est pas correcte.

Il me sort de mes pensées en revenant sur mes dernières paroles. Il me demande pourquoi je les hais autant. C'est vrai, comme il le dit si bien, on pourrait croire que je n'ai que très rarement eu le coeur brisé. Pourtant quitter Meliorne a été plus que difficile, comme avec Raphaël et d'autres auparavant. Je fais une moue boudeuse et lui lance.

- Alors tu me voies comme une briseuse de coeur ? J'ai aussi eu le droit à ce genre de tristesse, comme tout le monde ! Raphaël a un aspect de sa personnalité qu'il ne montre pas au premier venu, et disons qu'il n'est pas si méchant que ça. Mais ne t'en fais pas et ne soit pas triste, tu serais tout à fait mon genre. C'est bête mais la gentillesse et la complicité sont très importants pour moi et j'ai l'impression de le retrouver avec toi...

Je baisse la tête et regarde nos mains et je me dis intérieurement que c'est important et qu'il ne faut pas que je lui dise le contraire. Je lui lance un sourire provocateur et enchaîne.

- Mais ne t'en réjouis pas trop puisque qu'apparemment je pourrais te briser le coeur.

Je ponctue ma phrase en lui tirant la langue et me mets à rire tentant de noyer le poisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Simon Lewis
Membre

Avatar : Alberto Rosende
Messages : 47
Emploi/loisirs : Musicien vagabond


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Ven 30 Nov - 15:48
J'aime énormément le sourire d'Izzy, j'ai l'impression qu'elle ne connait pas la tristesse quand elle fait ça. Je pourrais la regarder des heures avec cette expression sur le visage, il m'apaise presque autant que quand je joue. Non... Je crois que c'est bien plus apaisant encore. Elle a quelque chose d'attirant qu'on ne veut pas combattre, parce que ça semble naturel d'être à ses côtés. Je me demande pourquoi je ne l'ai jamais remarqué avant, je ne voyais pas grand chose d'elle à part une tueuse de monstres. Mais la retrouver chez moi ces derniers jours, juste elle et non la Shadowhunter, ça m'a fait réaliser certaines choses. Notamment que je ne la connaissais pas du tout et que ça me dérange. Maintenant qu'on s'est côtoyés aussi souvent, je ne regrette rien.

Je prends un air gêné devant son air accusateur, grattant l'arrière de mon crâne avec ma main libre qui me picote à cause du malaise. La vérité c'est qu'elle n'a pas tout à fait tort, je la voyais comme une briseuse de coeur, mais pas sans scrupule non plus. Juste que c'était assez louche qu'une fille aussi belle et bien n'ait personne dans sa vie, c'est juste aussi naturel qu'une faille spatio-temporel au-dessus de New-York! Je perds bien vite ma gêne en l'entendant dire qu'elle a aussi eu le coeur brisé, prenant maintenant un air compatissant en serrant plus fortement sa main que je ne veux plus lâcher. J'essaie de ne pas lever les yeux au ciel devant sa description de Raphaël, je ne peux absolument pas l'imaginer. Par contre, je fais un énorme sourire en l'entendant dire que je suis son genre, j'ai l'impression qu'on vient de m'annoncer qu'on aura deux noël cette année.

"Moi aussi j'apprécie nos moments ensemble, Izzy. Vraiment."

Répondis- je simplement à sa déclaration qui m'a plus touché que je ne le montre. Elle baisse les yeux puis les relève sur moi, je suis encore sur la lune. Totalement perdu dans mes pensées sur ce que veut dire tout ce qu'elle a dit sur nous et ce qu'elle recherche chez un homme. Je n'ose pas y croire, je n'ose pas... Soudain, l'idée d'être avec elle me traverse et au lieu d'une joie sans tâche, c'est une douleur vive qui me fait tiquer. L'image de Clary est apparue d'elle- même, mon ancien amour, aujourd'hui brisé. Qui me dit que ça ne finira pas pareil? Que je ne serais pas juste le bouche- trou de Raphaël ou je ne sais qui d'autre.

Les yeux humides, je fais semblant de me gratter la paupière pour essuyer une larme qui allait s'échapper malgré moi. Je souris avec amusement à sa blague, conscient qu'elle ne le pense pas. Et en même temps, ce ne serait pas impossible. Si la femme que je vénérais a pu, pourquoi pas elle que je ne connais que depuis peu? Je dois rester l'ami présent pour les réconforts, je ne veux plus passer par ce que j'ai vécu. Je ne veux plus jamais être un remplaçant, pour personne. Alors je souris de nouveau d'une fausse joie, voulant que l'atmosphère redevienne normale.

"Je te crois pas, il me suffirait de te mordre et tu deviendrais accro à moi hahahaha!"

Instinctivement, mes yeux sont tombés sur sa nuque si belle et facile d'accès, Izzy baisse sa garde avec moi après tout. Je les relève bien vite, je ne dois pas entrer sur ce terrain- là. Je relâche sa main et me lève.

"Je vais prendre l'air, cet appartement m'étouffe."

Je veux surtout oublier cette envie grandissante de la mordre et de boire tout son sang, c'est pire qu'un désir sexuel ce truc. Et puis, cette discussion m'a mis un vrai bourdon, je me sens vraiment mal et je veux le cacher. Et pour ça, je suis prêt à aller dehors, même si j'ai peur de me faire attaquer par des cinglés. J'attrape donc ma veste, la plaçant sur mes épaules, puis me presse dehors. Une petite balade me fera du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Emeurade Toubia
Messages : 25
Emploi/loisirs : Shadowhunter


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  Sam 15 Déc - 13:24
Je remarque sa voix cassé par la tristesse et serrée par la douleur. Je devrais changer de sujet et amener la conversation vers autre chose. Je ne suis pas ici pour le laisser boire du noir mais pour le réconforter et que nous puissions un peu plus nous connaître étant donné que nous sommes déjà de bons amis. Et puis il parle de la morsure, et cette petite allusion à cette période si sombre pour moi me rends morose. Non, je ne me laisserais pas avoir encore une fois, autant pour lui que pour moi. Je baisse les yeux lorsque je le vois fixer mon cou. Cette gène se fait chasser par la petite voix qui me dit que je suis une Shadowhunter et que je saurais me défendre au besoin. Mais pourrais-je réellement attaquer Simon si je me sentais en danger? Bonne question. Je le fixe droit dans les yeux lorsqu'ils se lève et sors de son appartement. Je le laisse prendre un peu d'avance en me demandant si je ferais mieux de le rattraper ou de le laisser partir. Mais il est mon ami et je ne peux pas le laisser partir comme ça. J'attrape mes affaires, bois une gorgée d'une boissons bien sucrée que tout le monde connaît et je me lance à sa poursuite. Je presse le pas et évite les passants. Je cours presque lorsque j'attrape sa main et lui lance, légèrement essoufflée par cette pseudo course.

- Simon, je ne te laisserais pas seul dans cet état. Alors, que tu le veuille ou non, tu m'auras dans les pattes. Ne me rejette pas alors que je veux simplement être là pour toi...

Je lui lance un sourire qui se veut chaleureux. Je n'aurais pas pensé courir comme ça après un homme. Même si je sais parfaitement qu'il pourrait m'échapper aisément avec ses capacités de vampires, je ne peux m'empêcher d'essayer.

-Tu sais, tu comptes pour moi, tu es une personne avec laquelle je me sens bien, et se réconfort, je veux que tu le ressentes aussi parce que mine de rien, ton soutiens m'aide beaucoup. Alors s'il te plaît, laisse toi aller quand tu es avec moi et ne te bloque pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Friends [PV: Isabelle Lightwood]  
Revenir en haut Aller en bas
 
Friends [PV: Isabelle Lightwood]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isabelle Lightwood (Shadowhunters) [Libre]
» Présentation de Isabelle Lightwood [Validée]
» Isabelle Lightwood
» Isabelle Caro, ex-mannequin, anorexique, et morte
» Friends, we need your feedback

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Queens-
Sauter vers: