Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Avatar : Zhu Yi Long
Messages : 52


MessageSujet: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Ven 10 Aoû - 17:29

Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas

ft. Aaron

Informations.

L'aquarium faisait des siennes, une énième fois.  

Ce simple fait suffit à, pour l'instant, lui briser le moral. Et dire que cette moitié de journée s'était bien déroulée ! Pour une fois il avait pensé à prendre les deux repas obligatoires, à savoir petit-déjeuner et repas du midi,ce qui relevait du miracle. Ensuite, sa session journalière d'entrainement n'avait pas été inutile. Le jeune aimait particulièrement s'exercer, cela lui permettait de se vider la tête et éviter que ses pensées ne l'entrainent au loin, comme elles avaient l'habitude de faire.

Le seul point noir dans cela avait été la nuit. Son sommeil avait été peuplé de mauvais rêves, qu'il n'avait pas réussit à détourner. Il s'était réveillé plusieurs fois, en sueur et tendu. A chaque fois, épuisé aussi bien mentalement que physiquement, il s'était rendormit. Le matin, au réveil, il ne put se remémorer le cauchemars, mais seulement les émotions qu'il lui avait causé : la crainte, la confusion, le sentiment de mourir petit à petit et d'être perdu. En se levant, une vague de choc l'avait forcer à se rassoir. C'était exactement ce qu'il avait éprouvé quatorze ans plus tôt, dans l'incident qui mena à la perte de ses proches. C'était ce moment qu'il avait rêvé, sans aucun doute. C'était la seule fois où il avait aussi loin dans son fleurt avec la mort.

Il tapota son aquarium et esquissa un sourire triste. Repenser à cela faisait mal, bien trop mal. Cela lui rappellait cruellement que même s'il avait fait le deuil de son petit frère, ce dernier , même des années plus tard, lui manquait affreusement. Il se demandait si un jour cette tristesse s'en irait. Mais c'était impossible, à moins qu'il ne perdait ses souvenirs, ce qui était impensable. Il soupira, et décida de se reprendre en main. C'était bien beau de penser aux disparus, mais son aquarium n'allait pas se réparer tout seul. C'est ainsi qu'il passa le reste de son après-midi à prendre soin de ses amphibiens, ses axoltotl bien aimés.

Lorsqu'il finit, la soirée avait déjà bien commencée. Le jeune homme, quitta l'endroit où il vivait, glaive dans sa veste (au cas où, car il ne prévoyait pas se battre), vers son bar favori. Après une après-midi en solitaire, il voulait sortir et voir du monde. Situé dans une ruelle paumée du centre-ville, celui n'avait que des humains pour clientèle, lui faisant parfois oublier sa condition de chasseur. Chaleureux et véritable répère pour les poivrots du coin, celui-ci était un coup de cœur pour Eliott. Y aller était un véritable plaisir.

S'installant au bar comme à son habitude, il débuta une conversation avec le patron, choppe de bière à la main, de sujets totalement lambda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Tom Hiddleston.
Messages : 86
Emploi/loisirs : Shadowhunter infiltré.


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Lun 13 Aoû - 14:03

Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas.




Soupirant, tu te passes une main sur le visage, en grimaçant légèrement. T’as passé une sale nuit, et ta tête bourdonne, comme si t’avais la gueule de bois. Ce n’est pas totalement faux. Après tout, Edward t’a saoulé avec ses paroles même si tu n’as bu qu’une ou deux bières, tu ne sais même plus. Pourtant, c’était hypnotique de le voir parler, bouger ses lèvres en étant énervé. Ça t’avait plu plus que de raison. Toi qui pensais qu’il était couché, tu t’étais bien planté n’empêche. Non monsieur n’était pas couché, mais en plus il t’avait vu draguer ces deux minettes au bar. Tu n’avais pas fait gaffe qu’il était là pourtant, d’ordinaire, tu le repères toujours dans une pièce. Mais là non. Pourquoi ? Tu n’en savais rien. Mais les choses avaient été pires lorsqu’il avait vu tes ecchymoses. Tu t’étais battu mais n’était-ce pas là le rôle des shadowhunters ? Si mais ce n’était pas au goût du sorcier qui avait pété un câble en voyant tes blessures. Pour toi, ce n’était rien. Mais pour lui, oui. Et par l’ange, l’idée de le voir jouer les infirmières avec toi te plait au plus haut point. Avec la fureur qu’il ressentait hier en moins. Repoussant la couette en grimaçant, tu tournes la tête tout en tenant ton torse. Le sorcier n’est pas dans sa chambre. Il t’en veut toujours autant ou avait-il des choses à faire ? Te levant, tu attrapes ton t-shirt de la veille qui repose sur le dossier de la chaise, avant de l’enfiler, non sans mal. Les coups d’hier, tu les sens encore parfaitement. Bien sûr, tu pourrais les effacer à coups de stèle. Mais non, ça ne fait qu’alimenter ta vengeance, alors tu encaisses sans broncher.

Passant une main dans tes cheveux que tu mets en brosse, tu glisses ta veste sur tes épaules. Tu ne vas pas t’éterniser ici, surtout que les sœurs Bjorn sont déjà peut-être rentrées, vu l’heure tardive. Il fait nuit. Tu as dormi une bonne partie de la journée, mais tu t’en fous royalement. Fermant les boutons de ton imperméable, tu te mets en route. Dans la cuisine, tu croises Astrid, la méfiance incarnée quand il s’agit de ta personne. « Bien le bonjour ! » Tu n’attends même pas une réponse de sa part, que tu claques déjà la porte. Cette nana est vraiment une plaie pour ta mission. Pire qu’une mère poule avec Edward, comme s’il était son petit poussin. C’est vraiment pathétique. Retrouvant l’odeur des rues de NY, tu avances, les mains dans les poches. Tu sens les regards sur ton visage qui couvre un beau bleu, mais leur avis, tu t’en balances. Tu te fous des autres. Passant devant un bar, tu fixes la vitre. Une silhouette attire ton regard. C’est votre lieu. Au moins, ici, vu qu’il n’y a que les poivrots du coin, aucune créature obscure ne vient y foutre les pieds. Parfait, au moins, personne ne te verra parler avec un shadowhunter du cercle, même si c’est le cas, tu pourras toujours jouer la carte du ‘je ne savais pas’. Poussant la porte après avoir vérifié malgré tout que tu n’es pas suivi, tu t’avances et poses une main sur l’épaule de la silhouette accoudée au comptoir. « Salut Gamin ! » Eliott, un membre du cercle, comme toi. Un mioche, malgré son âge qui s’approche du tien, que tu as pris sous ton aile. Un peu comme un frère, même si tu n’en diras rien. Prenant place sur la chaise libre à côté de la sienne, tu demandes la même chose au patron. A force, il vous connait. Prenant une gorgée de ta boisson, tu te tournes vers lui. « Alors tu viens noyer tes problèmes de nana dans l’alcool, petit ? » Tu le charries, mais dans le fond, tu as envie de savoir pourquoi il est là. Parce que oui, ce mioche, petit, gamin comme tu aimes l’appeler, tu le protégeras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Avatar : Zhu Yi Long
Messages : 52


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Jeu 16 Aoû - 21:02

Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas

ft. Aaron

Informations.

En pleine conversation avec le patron, le brun n'entendit pas la porte du bar s'ouvrir et se fermer, annonce d'un nouveau client. Ou plutôt, il n'y fit aucune attention. Ce n'est qu'avec le silence soudain du barman et son sourire à l'intention d'Eliott que ce dernier comprit que l'arrivant était peut-être quelqu'un d'important en fin de compte. Il ne fut alors aucunement surprit de sentir une main sur son épaule, suivit d'une voix familière. Le jeune homme sourit, enchanté de le revoir. En effet, depuis que l'américain avait infiltré les rangs de l'Institut, ils ne s'étaient pas beaucoup recroisés, à la grande déception d'Eliott. Aaron faisait parti des personnes qu'il appréciait enquiquiner, et qu'il appréciait tout court d'ailleurs.

« Gamin ? Mais c'est toi l'gamin Withelaw~ »

Son ton avait été joueur. Après tout, il n'y pouvait rien si son ami l'appelait comme ça. Eliott avait beau être son ainé d'une année, il avait parfois le comportement d'un enfant de dix ans. Verre tenu du bout des doigts, le français l'observa tandis que l'américain prit une place à côté de lui. Un joli petit bleu était peint sur son visage, signe d'une récente bataille. Eliott haussa un sourcil, et se demanda pourquoi il n'utilisait pas sa rune de guérison, mais il ne lui fit aucune remarque à propos de ça. Aaron était suffisamment âgé pour être responsable de lui-même.

« Nan, mais mais dois-je en déduire que c'est le cas pour toi? »

Et surtout, cette blessure de guerre venait-elle de problèmes avec la gente féminine ? Si oui, Eliott n'allait pas le lâcher avec ça, et Aaron l'entendrait s'en moquer pour le restant de ses jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Tom Hiddleston.
Messages : 86
Emploi/loisirs : Shadowhunter infiltré.


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Lun 20 Aoû - 14:25

Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas.




En voyant Eliott par la vitre du bar, tu ne peux t’empêcher d’y entrer. C’est votre lieu de toute manière. Celui où vous avez pris l’habitude de venir poser vos fesses, en espérant ne pas tomber sur des créatures obscures ou des shadowhunters de l’institut. Même si maintenant, tu en fais partie de ses bouffons au service de l’enclave. Mais on t’avait missionné pour ça et tu comptais bien remplir ta part du contrat. Même si ça s’avérait bien plus compliqué, vu que tu commençais à éprouver des sentiments pour le sorcier, même si tu as beaucoup de mal à l’admettre. Poussant la porte du bar, après être certain que personne ne se trouve derrière toi et tu vas poser ta main sur l’épaule du français pour lui signaler ta présence. Tu lui donnes ce surnom, malgré qu’il soit plus vieux que toi. Mais dans le fond, Eliott reste un gamin. Un mioche que t’as pris sous ton aile pour qui tu donnerais beaucoup voir même trop. Mais c’est plus fort que toi, tu l’apprécies, même si par moment, il te tape sur le système avec ses conneries enfantines. Levant les yeux au ciel, tu prends place sur le tabouret à côté du sien. « Entre toi et moi, c’est toi qui a la tronche d’un mioche à peine sortie de la puberté ! » Souriant, tu fais signe au patron de te servir la même chose qu’à ton habitude. Combien de fois vous avez pu vous charrier sur le surnom que tu lui donnes ? Trop pour pouvoir les compter. Prenant une gorgée de ta boisson, tu te tournes vers lui. T’es curieux, surtout que ça fait un moment maintenant que tu ne l’as pas vu. Mais vous allez pouvoir rattraper le temps perdu ce soir, c’est agréable. Surtout que t’as besoin de te changer les idées, vu la soirée de la veille. Tu repenses à tout ce qui s’est dit et tu espères quand même que les choses iront mieux à l’avenir. Parce que même si tu te convaincs que c’est pour ta mission, tu n’as pas envie de le perdre ce sorcier. Riant, tu te tournes vers lui après avoir bu une nouvelle gorgée. « Non le jour où je noierai mon chagrin dans l’alcool pour une femme, c’est que je ne serais plus moi-même ! » Tu ris avant de finir ta boisson d’une traite et d’en demander une autre d’un signe de main. Ce n’est pas une femme que tu veux oublier, ce sont tes sentiments. Et ça, c’est bien plus compliqué que n’importe quelle nana que tu as pu embrasser. La preuve, tu ne te souviens même plus de leur visage, tellement tu es hanté par celui du sorcier. Ça en devient grave d’ailleurs. Tout ça parce que tu es complètement accro à cet homme, alors que de base, tu devais juste l’enrôler dans tes filets. Mais finalement, tu es tombé dans les siens. Soupirant, tu retires ton imperméable noir et te tournes vers celui que tu considères comme ton protégé. « Alors, tu deviens quoi gamin ? Raconte-moi ce que j’ai loupé. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Avatar : Zhu Yi Long
Messages : 52


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Mer 22 Aoû - 23:34

Une soirée en perceptive arrosée... ou peut-être pas

ft. Aaron

Informations.

Le chasseur but une autre gorgée, pouffant à la répartie du chatain. Ce surnom, il l'avait bien gagné, et semlait s'être battu pour l'avoir. Après tout, emmerder gentillement les autres demandait une réflexion poussée et des capacités de ninja pour ne pas se faire prendre. Mais sa réputation auprès du Cercle n'était plus à refaire, après de nombreuses années auprès d'eux, et on savait directement que s'il y avait des trucs chelou qui se produisait, il n'était pas innocent. Eliott trouvait d'ailleurs cette situation extrêmement embêtante.

«C'est pas faux. Mais au moins je n'ai pas l'air d'un vieillard~ »

Venait-il tout juste de balancer que son ami avait l'air vieux ? Peut-être ou peut-être pas, tout dépendait de la manière de prendre la phrase. Et puis, Eliott n'aurait jamais manqué de respect à un plus jeune que lui. Jamais. Ce n'était pas du tout son genre~

La déception était plus que visible sur le visage du jeune lorsqu'il apprit que le chagrin d'Aaron ne provenait pas des demoiselles. Il supposa que la blessure n'en venait pas non plus. Sûrement d'une chasse violente. En tous cas, Eliott pouvait déceler que quelque chose n'allait pas. C'était probable qu'il se trompait aussi, mais voir une personne ponctuer sa phrase en finissant une boisson alcoolisée d'une traite était soit signe d'une bonne humeur, soit pour se changer les idées et oublier pour un temps des problèmes devenant pesant. Aaron n'était pas connu pour sa jovialité. Eliott haussa un sourcil, intrigué. De son inquiétude, le jeune homme n'en fit rien paraître. Il se contenta juste de prendre une autre gorgée de bière.

« Rassures-toi, tu n'as pas manqué grand-chose. Les choses ne bougent pas tellement, soupira-t-il, et toi racontes ! Comment ça se passe à l'Institut ? »

Evoquer l'Institut New-Yorkais le rendit légèrement nostalgique. Bons et mauvais souvenirs remontaient comme des bulles à la surface d'un lac. Les gens qu'il avait connu là-bas devaient avoir tellement changés, et spécialement les enfants qui devaient être maintenant des chasseurs accomplis. Cela faisait quoi, quatorze-quinze ans qu'il n'y avait pas mit les pieds ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Membre

Avatar : Tom Hiddleston.
Messages : 86
Emploi/loisirs : Shadowhunter infiltré.


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  Dim 23 Sep - 14:11

Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas.





Eliott est un véritable gamin. Depuis que tu le connais, soit depuis un petit moment maintenant en étant honnête, tu ne peux t’empêcher de l’appeler gamin, ou tout autre mot qui s’approche d’un synonyme.  Mais tu l’apprécies énormément. S’il devait avoir des ennuis, tu irais l’aider sans attendre une seconde, parce que tu l’as pris sous ton aile en quelque sorte. Alors c’est vrai qu’il est plus vieux que toi d’une seule année, mais dans le fond, l’âge n’est qu’un chiffre. Mais face à sa réponse,  tu ne peux t’empêcher de le charrier légèrement. C’est vrai que physiquement Eliott ne fait nullement son âge, et c’est peut-être ça qui fait qu’on lui pardonne plus facilement son côté enfantin.  Levant les yeux au ciel face à sa réponse, tu ne perds pas pour autant ton sourire. « Le vieillard il te botte le cul quand tu veux, gamin. » Tu ne prends pas mal sa phrase, parce qu’après tout, tu es souvent plus vieux que le chiffre qui te définit. C’est ton passé qui t’a forgé ainsi, les pertes que tu as subi en étant enfant. Faisant signe au barman de te servir la même chose que d’habitude. Prenant une gorgée de sa boisson sans attendre, tu réponds à Eliott que non, tu ne viens pas noyer ton chagrin à cause de demoiselles. Non. Même si tu voudrais bien noyer ton chagrin pour oublier Edward qui te hante de plus en plus chaque jour. Tu apprécies énormément le sorcier, bien plus que tu ne le devrais étant donné qu’il représente ta mission. Mais c’est plus fort que toi. T’es complètement sous son charme, alors que ça devrait être l’inverse. C’est bien pour cette raison que tu t’en veux d’avoir cédé hier soir, de l’avoir embrassé. Parce que maintenant, tu ne rêves que d’une chose : l’embrasser à nouveau, pouvoir te blottir contre lui. Pourtant, une fois ton explication terminé envers le français, tu avales d’une traite ta boisson. C’est plus simple comme ça … Ça t’évite de t’étendre sur le sujet, que tu n’as pas envie d’aborder plus longtemps. Faisant signe au chef de l’établissement de lui resservir la même chose, tu reprends une gorgée, avant de demander à Eliott ce qui s’est passé depuis ton départ. Parce que cela fait quelques mois maintenant que tu as quitté les locaux du cercle, pour te retrouver sur cette mission que Valentin t’avait confié. Même si tu aurais mieux fait dans le fond du coup de choisir un autre membre de cette famille. Parce qu’Edward est ta faiblesse et il ne faut vraiment pas que quelqu’un s’en rende compte maintenant. Jouant avec le liquide dans ton verre, tu soupires en te passant une main dans les cheveux. « C’est plat. Ils sont ennuyants à mourir tous autant qu’ils sont. Puis tu sais, je n’y suis pas trop en réalité … J’y suis pour ma couverture, mais je passe le plus clair de mon temps auprès du sorcier que je dois corrompre. » Même avouer ça, est difficile pour toi. Parce que tu ne veux pas qu’Edward apprenne un jour que tu n’étais là que pour la mission, et pas pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron  
Revenir en haut Aller en bas
 
Une soirée en perspective arrosée... ou peut-être pas I ft. Aaron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée arrosée ou folleries d'adolescentes ? feat. Elizabeth
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Haiti-perspective:Gérard est revenu pour de bon
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Brooklyn-
Sauter vers: