Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 "When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim "Solar" Yong-Sun
Messages : 90


MessageSujet: "When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri  Mar 7 Aoû - 6:33


"When the past is coming back to haunt"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



~ Flashback ~

Dans les 20h, dans la maison des Kang.

Le temps avait été grisâtre, toute la journée. Chaud mais gris. Noir à l'heure actuelle. Sayuri s'était retrouvée chez les Kang étant donné qu'elle était revenue avec Noah après un entraînement en sa compagnie et ainsi prendre sa douche avant de prendre le chemin de retour chez elle, en metro. Moonbin et Dadahyun ne semblaient nullement là, aujourd'hui. Peu importe, Sayuri n'avait pas l'intention de tarder, préférant être dans ses choses à elle, à l'intérieur de la maison de Sun-Hee. Donc, la Japonaise s'apprêtait à quitter quand elle vit quelqu'un sortir de la chambre à l'alpha de la meute Kang. Non, ce n'était pas lui ou encore Dadahyun ni même quelqu'un de la meute. Sayuri resta là, sans bouger, observant la personne intruse dans la maison, sans sourire. Elle croyait rêver. Était-ce un cauchemar ou un rêve ? La Nippone optait pour la première option. La personne qu'elle apercevait n'était nulle autre que son avant-dernière fréquentation, datant du Japon. Une personne qu'elle a aimé, Momo Minatozaki (elle n'était qu'un peu plus vieille qu'à l'époque). Comment avait-elle su que Sayuri faisait partie de la meute Kang ? Comment avait-elle réussi à la suivre dans une ville comme New York ? Pourtant, Sayuri ne lui avait pas adressé un mot depuis ses 17 ans et ne l'avait même pas suivi sur les réseaux sociaux. Néanmoins, cela ne l'a pas empêchée de parfois penser à elle et à se demander ce qu'elle faisait. Non, elle était ici, peut-être même à l'espionner. Heureusement que la Japonaise était calme de nature, sinon elle se serait déjà énervée quant à l'apparition de son ex, surtout dans la maison de son alpha en sortant de la chambre de celui-ci. Sayuri allait prendre cela comme une insulte de la part de Moonbin.

La louve était déjà prête à quitter, ayant enfilé ses souliers avant d'avoir aperçu Momo. Elle ouvrit finalement la bouche pour dire, en Japonais :

« Je vois que tu te tapes encore tout ce qui bouge, incluant ma meute. Tu n'as pas changé. » Sur ce, Sayuri tourna les talons pour quitter la maison, sans un regard en arrière.

Si elle pouvait revenir vers le passé, la Yamashiro aurait changé bien des choses. Si elle s'était investie dans leur relation, peut-être que Momo ne l'aurait jamais trompée. Peut-être qu'elle ne se serait jamais ramassée à New-York, devenant une louve-garou.

~ Fin du flashback ~

Sayuri était revenue chez elle, il était environ 21h20. Elle était encore déboussolée d'avoir revue son ex, après tout ce temps. Encore pire, elle était sortie de la chambre de son alpha. Du point de vue de la Nippone, c'était comme une trahison, elle portant toujours les valeurs de sa culture natale. Valait mieux laisser tomber et continuer la vie en évitant de revoir cette nymphomane à nouveau, même si elle est toujours aussi jolie. La Japonaise ne voulait pas d'une personne toxique comme elle à nouveau dans sa vie, déjà assez complexe ainsi. Donc, elle déverrouilla la porte de la maison à Sun-Hee avant de la verrouiller de nouveau, retirant ses chaussures pour se diriger vers sa chambre. Elle ne prit pas le temps de vérifier si Sun était là et heureusement, Yoona ne semblait pas être dans les parages, fouinant probablement dans des endroits chelous.

Rentrant dans sa chambre, Sayuri laissa tomber son sac sur le sol et fila sur son lit. Habituellement, elle se serait retrouvée devant son ordinateur mais pas ce soir malgré le fait qu'il ne soit pas très tard. Non, revoir Momo sortir de la chambre de Moonbin l'avait profondément perturbée. C'était un manque terrible de respect envers elle qui venait d'un pays où cette valeur était très encouragée. Mais la plus grande question était, comment avait-elle su qu'elle faisait partit de la meute Kang au sein d'une ville aussi grande que New York ? Bien sûr, cette ville n'équivaut pas Tokyo mais elle reste très populeuse avec beaucoup de diversité. Sûrement qu'elle l'avait suivie, bien que Sayuri ne soit pas très active sur les réseaux sociaux, n'y émettant que trop peu d'information sur elle.

N'arrivant pas à fermer les yeux, la Nippone décida finalement d'aller s'asseoir sur sa chaise de bureau et squatter son ordinateur afin de se changer les idées et oublier ce qu'elle avait vu plus tôt. Mettant ses écouteurs afin de ne rien entendre d'autre (même si elle les portait, Sayuri entendait quand même si quelqu'un arrivait à cause de son ouïe sur-développé), elle se mit à jouer à Dynasty Warriors 8, qui était configuré en Japonais. Néanmoins, la Yamashiro ne put jouer bien longtemps, environ 30 minutes, quand elle entendit quelqu'un cogner à la porte, malgré ses écouteurs. Peut-être était-ce Sun-Hee qui avait oublié ses clés, encore, dans sa chambre (Sayuri n'avait pas vérifié si elle était là) ou Yoona qui rentrait encore bourrée.

C'est en soupirant que Sayuri mit son jeu sur "pause", retirant ses écouteurs pour aller voir qui pouvait bien perturber son activité actuelle. Une fois au rez-de-chaussée, à la porte d'entrée, elle ne put bien voir qui cela était à cause de la noirceur. Ouvrant la porte, la Nippone l'a presque refermée aussitôt en y apercevant la personne s'y tenant, n'étant ni Sun-Hee, ni Yoona ou simplement une autre personne de la meute. Encore Momo. Encore elle. Sayuri ne savait pas comment réagir. Et la présence à la porte de la maison de Sun-Hee était la preuve qu'elle la suivait, à moins que Moonbin lui ait dit où elle habitait après ce qu'elle avait vu. L'Asiatique lui lança des éclairs dans les yeux en disant, en Japonais :

« As-tu fini de me suivre ? Déjà, tu couches avec mon alpha et après, tu te pointes à l'endroit où j'habite. » Elle fronça les sourcils, s'apprêtant à fermer la porte pour ne plus voir ce visage du passé. « Je ne suis pas une nymphomane et je ne pense pas qu'à coucher avec autrui. Alors, si tu aimes ce mode de vie, vas voir ailleurs et disparais de ma vie ! » Sayuri s'en allait fermer la porte, commençant à être énervée, ce qui ne lui ressemblait pas.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Moon Byul-yi
Messages : 25
Localisation : New-York !


MessageSujet: Re: "When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri  Mer 8 Aoû - 6:22
Sayuri & Momo
If I told you that I realized you're all I ever wanted
And it's killin' me to be so far away.
Would you tell me that you loved me too and would we cry together?

~ Flashback ~

Dans les 20h, dans la maison des Kang.

Momo venait de terminer une petite séance de « sport » pour ne pas trop entrer dans les détails avec Kang Moonbin un loup garou Alpha qui lui servait de partenaire au lit depuis un moment. Les deux aimaient se retrouver, « bitcher » un moment sur leurs vies et finir la soirée sous les draps. S’était bien et pas trop compliquer comme relation. En plus le genre de chose que Momo recherchait. Bien qu’elle devait avouer trouver étrange que l’Alpha continue de se plaindre parfois pendant l’acte. Elle n’avait jamais été très fan des discutions en pleine action. S’était ce qui l’attirait d’ailleurs dans l’utilisation des baillons, mais Kang n’était pas ce genre de personne. Il ne la laissait pas le mordre non plus, ce qui était plutôt ennuyant. Elle aimait bien mordre ses partenaires de lit. Bref, elle était déjà en train de ramasser ses affaires pour quitter, puisque le soleil se couchait et que le fait qu’il fasse nuageux lui permettrait de sortir plus tôt malgré le fait que ce soit l’été.

Elle avait encore les cheveux mouillé d’avoir pris une douche. Elle ne voulait pas passer la nuit à sentir le sexe après tout ! Cela avait juste été étrange de devoir faire cela chez Kang. Normalement, les deux se rejoignait chez elle, car si le soleil ce levait, elle n’était pas coincé chez lui et elle pouvait faire sa routine dans ses affaires. Cependant, aujourd’hui, elle avait eu un souci de dégât d’eau et son appartement était donc occuper par une compagnie de nettoyage. Elle était donc venue chez Kang à la place. Ce qu’elle regretta, lorsqu’une fois toute habiller, elle sortie de la chambre de l’Alpha pour croisé celle qu’elle ne croyait jamais revoir, Yamashiro Sayuri. Son premier amour… Au moins elle savait que cette dernière était toujours en vie, comparé à elle puisqu’elle sentait le chien mouillé… Oh. Les yeux ronds et figé sur place, Momo pu comprendre que Sayu était un membre de cette meute il faut croire…

« Je vois que tu te tapes encore tout ce qui bouge, incluant ma meute. Tu n'as pas changé. »

Sans donne le temps à la brune de sortir de sa stupeur et de répondre, Sayuri avait quitté la place. Laissant un Momo sous le choc d’avoir revu son ex et qui immédiatement se mis à essayer de négocier avec l’Alpha pour savoir l’adresse de cette dernière. Si la mort lui avait apprise quelque chose, c’est qu’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve et qu’il faut profiter du temps qui passe vraiment trop vite. Elle voulait donc reconquérir son ex, il n’y avait même pas d’hésitation sur le sujet. Elle fini par avoir l’adresse, en disant à l’Alpha que cela empêcherait des soucis dans la meute, alors qu’une de ses louves venait de comprendre que son Alpha se tapait son ex. Qu’elle pourrait lui parler et calme les choses.
~ Fin Flashback ~


C’est donc ainsi qu’a 22heures, la nuit bien tombé et aucun risque de brûlé sous le soleil, que Minatozaki pris la route vers l’endroit où vivait son ex. Elle devait avouer que le quartier était bien aisé et très joli. Sayuri devait bien y vivre. Elle se demanda un moment comment une étudiante pouvait bien avoir les moyens de vivre dans un tel endroit. En revanche, Kang lui avait dit quelque chose sur une collocation. Elle espérait que ceux-ci ne serait pas présent, elle ne voulait pas que Sayuri ait de l’aide pour la mettre à la porte si cela se déroulait mal. Bref, avant d’arriver chez son ex, Momo avait prise le temps d’aller chercher un bouquet de 6 roses rouge. Elle se foutait un peu de la signification de ses fleurs, elle voulait surtout donner des fleurs à son ex pour la reconquérir et lui montrer qu’elle était rendu une bonne amante attentionné. Bien qu’elle était déjà attentionné par le passé, c’est Sayu qui n’avait pas vraiment fait d’effort, mais là n’était pas le point !  

Momo se demandait ce qui s’était déroulé dans ses sept longues années dans la vie de son ex. Sept années où elle ne s’était plus revu, plus parler et même pas envoyer un message. Minatozaki aurait bien aimée écrire à son ex une fois qu’elle avait réalisé ce qu’elle avait perdu, mais l’ayant trompé et ne sachant plus trop où elle vivait dans le monde, cela avait été quelque peu impossible. Puis, elle était morte. Ensuite, le destin l’avait fait embarquer dans une cale de bateau une fois son groupe de vampire au Japon décéder et voilà qu’elle s’était retrouver morte et au état-uni. Qui aurait cru que c’est ainsi qu’elle retrouverait sa flamme d’adolescence ? Momo avait vue cela comme étant le destin ! Le destin lui faisait signe qu’elle devait prendre à tout prix cette nouvelle chance de reconquérir son ex. Un peu de positif dans sa vie après sa mort.

Arriver devant l’adresse que lui avait donné Moonbin, elle cogna à la porte. Elle entendit un long moment, avant qu’enfin la poigné tourne et la porte ouvre. Immédiatement, elle fit ce sourire en coin qui autrefois avait su charmer l’autre Japonaise, elle s’accota d’une main sur le cadre de porte, l’autre dans le dos tenant les fleurs et attendit de voir son ex. Cependant, ce fut, comme elle pouvait s’attendre avec son commentaire de plus tôt, le regard noir, que Sayuri la regarda une fois qu’elle vit qui avait cogné à sa porte. Ce fut en japonais, leur langue maternelle à toute deux, qu’elle se fit également lancer…

« As-tu fini de me suivre ? Déjà, tu couches avec mon alpha et après, tu te pointes à l'endroit où j'habite. »
Avant qu’elle ne puisse fermer la porte et de peur qu’elle le fasse, Momo mise rapidement son pied dans le cadre afin de la retenir ouverte si jamais son ex tentait quoi que ce soit.
« Je ne suis pas une nymphomane et je ne pense pas qu'à coucher avec autrui. Alors, si tu aimes ce mode de vie, vas voir ailleurs et disparais de ma vie ! »

Voyant qu’effectivement son ex allait refermer la porte, elle mit également son bras contre le porte pour la tenir ouverte toute en lui répond, également en japonais, puisque cela ne servait à rien de se casser la tête avec l’anglais quand les deux avaient la même langue maternelle.

« Tu ne détestais pas mon côté nympho y’a 7 ans… » sur un ton de blague et avec un clin d’œil, mais voyant le visage de son ex, elle comprit rapidement que ce n’était pas la bonne approche. Elle sortie rapidement le bouquet de fleur et continua… « Oh allez Sayu, ça fait 7 ans qu’on ne c’est pas vue, on doit avoir plein de chose à se dire plutôt que de se faire la gueule. Je ne savais même pas qu’il était ton alpha. » Son sourire charmeur revint rapidement avant d’ajouter… « Sinon je n’aurais pas couché avec lui, je serais directement venu vers toi ma belle. »

Puis elle poussa les fleurs en sa direction pour qu’elles les prennent, toujours son pied dans le cadre de porte juste pour elle certaine de ne pas se faire fermer celle-ci au nez et avoir fait tout ce chemin pour rien.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Kim "Solar" Yong-Sun
Messages : 90


MessageSujet: Re: "When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri  Jeu 9 Aoû - 5:56


"When the past is coming back to haunt"

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine




Chez elle, Sayuri n'avait envie de rien faire après avoir aperçu la seule personne dont elle ne voulait pas revoir malgré les années. Une fille qui a été l'élue de son coeur quelques temps, datant du Japon alors qu'elles étaient adolescentes. Elle l'avait réellement aimé même si elle avait de la difficulté à le démontrer, ne s'étant que trop peu investie dans la relation. Aujourd'hui, elle est capable de reconnaître ce genre d'erreurs-là. Néanmoins, la Nippone n'oublie pas. Non, elle n'oublie pas la façon dont cela s'est terminé. Si cela avait été une rupture dite "normale", ça aurait été différent mais hélas, Momo l'avait trompée pendant qu'elles étaient en relation. Sayuri a seulement eu une seule fréquentation, depuis cette époque, où elle est sortie quelques mois avec un Australien pour finalement rompre étant donné qu'elle ne ressentait pas vraiment de sentiments à son égard. Au moins, cela s'était fait calmement et avaient gardé contact où il avait réussi à transmettre la microbiologie comme passion à la Japonaise.

Aujourd'hui, Momo venait raviver de vieux souvenirs mais davantage ceux de la rupture. Sayuri ne voulait pas la voir même si dans le fin fond de son être, elle avait envie d'être en sa compagnie, surtout après tout ce temps. Ce fut également un choc de la voir cogner à sa porte. Elle la suivait, cela était clair comme de l'eau de roche. Elle avait sûrement réussi à soutirer l'information d'une personne de sa meute, certainement Moonbin. En tout cas, la Yamashiro ne s'était pas gênée pour la traiter de nymphomane et de vouloir lui refermer la porte au nez afin de ne plus lui voir ce visage appartenant au passé.

Néanmoins, l'autre Japonaise avait mis son pied afin d'empêcher la porte de se fermer où Sayuri fronça des sourcils, surtout au moment où son ex mit également son bras. La Yamashiro avait envie de prendre son bras et lui casser comme elle savait le faire avec les arts martiaux dont elle connaissait mais ne ferait cela que si Momo devenait violente. D'ailleurs, celle-ci se mit à répondre, toujours en Japonais :

« Tu ne détestais pas mon côté nympho y’a 7 ans… » Le visage de Sayuri était de marbre, ne souriant pas du tout. Non elle n'avait pas détesté mais en même temps, ce genre de comportement ne l'avait jamais correspondu. Elle ne dit rien. C'est alors que Momo sortit un bouquet de roses mais la louve ne bougea encore pas, regardant vaguement les fleurs avant de reporter son regard vers ses yeux. « Oh allez Sayu, ça fait 7 ans qu’on ne c’est pas vue, on doit avoir plein de chose à se dire plutôt que de se faire la gueule. Je ne savais même pas qu’il était ton alpha. » Le sourire que prodiguait Momo aurait eu un effet il y a plusieurs années mais ce soir, rien. Sayuri voulait juste retourner dans sa chambre et oublier ce "spectre" du passé (elle ne savait pas qu'elle était vampire). « Sinon je n’aurais pas couché avec lui, je serais directement venu vers toi ma belle. »

La Nippone lui lança un nouveau regard noir, toujours les sourcils froncés, ignorant royalement les fleurs dont Momo poussait en sa direction. Elle était sur le point de s'énerver, chose qui arrivait rarement. Elle passa une main dans ses cheveux avant d'enfin dire, toujours en Japonais :

« Tu ne penses qu'à ça. Tu ne penses qu'à coucher avec autrui. Je ne suis pas ce genre de personne et je ne l'ai jamais été. Et puis, j'ai des ambitions, un but dans ma vie, qui n'est pas de me taper toutes les personnes de cette terre. » Dit-elle, toujours sans sourire. « Je ne suis pas la même que tu as connu bien que je sois toujours aussi solitaire. » Elle tourna les yeux vers les fleurs. « Et tu sais que mes fleurs préférées sont les Sakurasous. » Sayuri soupira, ne sachant pas du tout si elle devait accepter les fleurs ou simplement les prendre et les jeter aux poubelles. Elle savait que Momo n'avait pas de mauvaises intentions en cette soirée mais le passé était encore trop présent dans le crâne de la mi-Australienne.

« Avant que je te ferme la porte au nez, je veux juste savoir quelque chose. Pourquoi tiens-tu encore à moi, après tout ce temps ? » Sayuri avait encore dit cela d'un ton neutre. Pourquoi ? Elle l'avait trompée et en même temps, la Yamashiro était loin d'être la partenaire parfaite du fait qu'elle était introvertie et solitaire tout comme nulle dans le domaine de l'amour. Elle était loin du genre de personne à vouloir coucher avec une personne chaque soir. Non, elle ne cherchait pas cela et Momo était ainsi. La preuve, elle s'est tapée l'alpha de sa propre meute...


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: "When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri  
Revenir en haut Aller en bas
 
"When the past is coming back to haunt" ~ Momo & Sayuri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROSE-IVY ◊ Coming back as we are
» I'm coming back...To a man [Joseph]
» come back and haunt me (archie)
» 'Cause this is my coming back ~ LIBRE
» Lisbeth "Babs" Cutler - Past always runs back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Manhattan :: Les habitations-
Sauter vers: