Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moonbin Kang
Membre
Avatar : Kim Kibum (Key)
Messages : 182
Emploi/loisirs : Barista dans un petit bistro du ChinaTown et alpha de la meute Kang


MessageSujet: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Sam 23 Juin - 4:17


Le silence est d'Or

Moonbin & Calista

« Love is blind, they say; sex is impervious to reason and mocks the power of all philosophers. But, in fact, a person's sexual choice is the result and sum of their fundamental convictions. Tell me what a person finds sexually attractive and I will tell you their entire philosophy of life. Show me the person they sleep with and I will tell you their valuation of themselves. No matter what corruption they're taught about the virtue of selflessness, sex is the most profoundly selfish of all acts, an act which they cannot perform for any motive but their own enjoyment. »
La solitude. C’était ce que Moonbin préférait et de loin depuis la mort de son frère jumeau… Cependant, il lui arrivait par moment de se sentir particulièrement malheureux alors que, pourtant, sa vie n’était pas à plaindre. Il était aimé par sa sœur aînée, avait une meute qui ne mettait jamais son autorité en question, un boulot facile et payant grâce aux pourboires… Mais malgré tout ce qu’il pouvait avoir, une chose ne pouvait plus être à lui et c’était Jungwan. Il était décédé depuis 8 ans et pourtant la cicatrice était toujours aussi fraiche dans son cœur… Peut-être était-ce le lien étrange qui les liait qui le rendait si malheureux ? Mais malgré tout, le loup-garou avait finalement trouvé un moyen de soulager ce vide pesant pendant quelques instants : la compagnie d’un soir dans son lit. Certains partenaires étaient récurrents, mais la plupart d’entre eux étaient de purs inconnus qu’il finissait par rencontrer dans les bars. Il n’avait aucune préférence : homme ou femme, terrestre ou créature obscure. De toute façon, l’homme n’était pas particulièrement bavard et donc, ce n’était pas comme s’il se fiait à leur intelligence. Tout était physique et pulsions en ce qui le concernait et rien de plus.

C’était justement lors d’une de ces soirées de déprime que l’Alpha avait décidé d’appelé une ancienne conquête d’une nuit pour passer du bon temps en sa compagnie. Elle était sans doute la moins désagréable du lot et c’était surtout dans les moments où il se sentait particulièrement mal qu’il faisait appel à elle… Avec elle, il lui arrivait de discuter après l’acte. De tout et de rien… Juste pour le plaisir. C’était un peu étrange, il ne comprenait pas vraiment ce que cette Shadow Hunter avait, mais il n’était pas contre sa présence… Elle dégageait quelque chose sans même le vouloir… Un mal être ? Une tristesse ? Une peine d’amour ? Il ne pouvait le certifier et ce n’était pas comme s’il allait lui poser la question de toute façon.

Étendu sur le lit aux couvertures violettes, seulement vêtu de son sous-vêtement, Moonbin observait Calista d’une façon intriguée. Il adorait regarder les courbes féminines, la délicatesse de leur peau et de leurs épaules, leurs hanches, leurs grains de beauté… Et pourtant, Moonbin n’était pas particulièrement attiré par elles… Il se contentait de les trouver jolies. « Dis… » Avait soufflé l’homme en s’installant plus confortablement « Pourquoi viens-tu me voir dès que je  t’appelle ? » Elle n'était tout de même pas en train de tomber amoureuse de lui, si ?

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Willa Holland ♥
Messages : 793
Emploi/loisirs : Shadowhunter / Etudiante par correspondance en art


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Sam 14 Juil - 18:24
Moonbin Kang | A. Calista Sullivan
Le silence est d'Or.




La soirée s’annonçait toujours aussi maussade que les précédentes. Une soirée que tu allais passer à essayer d'oublier tout ce qu'il t’était arrivée, une soirée à boire, danser pour finalement finir dans le lit d'une de tes conquêtes, nouvelles ou anciennes. Tu t'étais préparée pour sortir, une robe moulante et une paire de talon haut. Ce soir il y avait assez de monde, personne n’avait besoin de toi. Tu t’apprêtais à partir lorsque le téléphone sonna, Moonbin. Une conquête que tu voyais assez régulièrement. Il était l’un de ceux que tu appréciais le plus en dehors de passer du bon temps avec lui sous les draps. Bien que tu ne le trouves pas particulièrement beau, cela ne faisait pas tout. Attrapant ta stèle tu actives tes runes de rapidité et d’invisibilité. Tu avances rapidement jusque devant l’appartement de ton sex-friends. Tu n’as même pas pris le temps de te changer. Il avait l’habitude de te voir habillé de la sorte, après tout tu étais souvent en robe lorsque tu sortais. Allongée sur le lit en sous-vêtement, pensant toujours à Icarus tu ne vois même pas le regard de Moon sur toi. Tu avais encore une fois perdu ton grand amour, c'était d'ailleurs pour ca que tu étais devenue comme ça. Tu avais besoin de l’oublier, tu pensais qu'en faisant ça cela apaiserai ta douleur mais cela ne faisait que te rappeler les souvenirs passés avec lui.

Ton cœur se serre un peu plus, Icarus sera toujours dans ton cœur, il y est gravé à jamais et tu sais que tu ne pourras jamais aimer quelqu'un d'autre comme tu l’as fait pour lui. Le cœur déchiré, tu sors de tes pensées lorsque le jeune homme prend la parole. Tu le regardais, un peu déboussolé mais tu ne montres rien. « Oui ? » avais-tu simplement dis en le regardant avant qu'il ne poursuive. « Eh bien je n’avais rien d'autre à faire, puis de toute façon je comptais sortir, donc que je passe du bon temps avec toi, ou avec quelqu'un d'autre, je suis mieux avec quelqu'un que j apprécie en dehors des parties de jambes en l’air non ? » dis-tu naturellement. C’était vrai après tout. « Tu ne pensais quand même pas que je sois tombée amoureuse. » avait-tu sortie en te levant affichant un sourire amusé. La seule personne que tu aimais avait disparu, encore une fois.
©️ code par Nostaw.


Perdre son grand amour est la chose la plus douloureuse qu'il puisse exister, surtout quand c'est la seconde fois. Derrière ton sourire se cache une grande douleur, qui ne cessera jamais d'exister.▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moonbin Kang
Membre
Avatar : Kim Kibum (Key)
Messages : 182
Emploi/loisirs : Barista dans un petit bistro du ChinaTown et alpha de la meute Kang


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Sam 14 Juil - 19:50


Le silence est d'Or

Moonbin & Calista

« Love is blind, they say; sex is impervious to reason and mocks the power of all philosophers. But, in fact, a person's sexual choice is the result and sum of their fundamental convictions. Tell me what a person finds sexually attractive and I will tell you their entire philosophy of life. Show me the person they sleep with and I will tell you their valuation of themselves. No matter what corruption they're taught about the virtue of selflessness, sex is the most profoundly selfish of all acts, an act which they cannot perform for any motive but their own enjoyment. »
Pourquoi devait-il s’entêter à coucher lorsqu’il était malheureux… Cela ne l’aidait pas véritablement. Bien sûr, il passait de très bons moments sous les draps en compagnie des femmes et des hommes qu’il rencontrait, mais chaque fois que l’extase était passée et qu’il s’était libéré des étreintes sensuelles qui, pourtant n’avaient aucun sentiment derrière elles, un vide se réinstallait, lui rappelant qu’une partie de lui n’allait plus jamais exister. Il lui arrivait parfois de se tromper de nom lors de ces moments lorsqu’il était avec un autre homme. La plupart du temps, ses partenaires n’en faisaient pas tout un plat puisqu’ils savaient que ce n’était qu’une histoire sans lendemain… Par contre, parfois on osait lui demander et une colère prenait possession de lui, le faisant se battre intérieurement pour garder son loup pour lui-même. À tous les coups, cela méritait à Moonbin une petite visite dans la chambre de sa sœur à attendre qu’elle revienne de travailler pour discuter avec elle. Par chance, parfois Sun-Hee débarquait avant et l’alpha pouvait se défouler sur la louveteau qui, elle, acceptait toutes les choses blessantes qu’il avait envie de lui dire. Il se demandait même si, derrière ses airs stupides, elle n’était pas en fait quelqu’un de très songé et de compréhensif.  

Le loup lui avait posé une question hésitante, brisant le silence et ses habitudes avec ses coups d’un soir... Mais Calista n’était pas comme les autres ; elle le fascinait d’une certaine façon.  Elle lui répondit de façon calme et posée, comme si elle avait répété cette phrase des centaines de fois avant de le dire… Comme si c’était la vérité. C’était sans doute le cas. Sur le coup, le Coréen resta sans voix, n’osa pas sortir un quelconque son pour ne pas bégayer quelque chose de stupide. Il ne s’attendait pas à recevoir un quelconque compliment de ce genre de sa part. Il n’était pas quelqu’un de très agréable en temps normal, ni même de très bavard… C’était quand même particulier d’entendre ce genre de chose de la bouche de quelqu’un d’autre que de Sun-Hee et Noah. Quoique Noah, ça ne comptait pas. Il était fou amoureux de lui et il ne se privait pas de lui faire comprendre à tous les jours depuis 6 ans. Cet homme était soit incroyablement déterminé ou alors très stupide pour rester pendu à lui alors qu’il ne faisait que l’insulter la plupart du temps. Avec tous les rejets qu’il avait pu avoir de Moonbin, jamais celui-ci n’avait abandonné malgré qu’il ait des relations amoureuses pour tenter de l’oublier.

L’alpha ria embarrassé en l’entendant prononcer les mots auxquels il avait songé quelques secondes plus tôt. « N’as-tu pas une rune qui te permet de lire dans les pensées par hasard ? » pouffa-t-il en tirant les couvertures vers son visage, légèrement gêné par cette remarque. Reprenant rapidement son calme, il s’assit en tailleur et l’observa d’un regard sérieux. « Ça serait tout de même embêtant que ça se produise. » Commença-t-il « Je ne voudrais pas devoir dire adieu à quelqu’un comme toi. » Cette phrase aurait pu être sentimentale et adorable si cela n’avait pas été du regard et du ton sérieux que l’homme avait utilisé. Calista comptait pour lui. Il ne savait pas pourquoi, ni même dans quelle catégorie elle se situait pour lui, mais elle ne faisait clairement pas partie de celle consacré aux sex friends. Il y avait un truc de plus, comme une amie. Pouvait-on coucher avec nos amis ?

Détournant finalement le regard de la brune, l’asiatique regarda la robe qui avait glissé sur le côté du lit. « Tu as dit que tu allais à quelque part ? Tu veux qu’on y aille ensemble ? » Quant à la laisser quitter son appartement et qu’il se retrouve seul en tête à tête avec la télévision et MongMong et BongBong, ses deux caniches miniatures, il valait mieux qu’il se trouve quelque chose à faire et ce, même s’il s’invitait de lui-même. Dans les pires des cas, elle allait lui dire non et il allait enfin pouvoir comprendre jusqu’à où leur relation amicale allait.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Willa Holland ♥
Messages : 793
Emploi/loisirs : Shadowhunter / Etudiante par correspondance en art


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Ven 10 Aoû - 14:51
Moonbin Kang | A. Calista Sullivan
Le silence est d'Or.




Moon était quelqu’un que tu appréciais vraiment. En ce moment tu avais besoin de personne comme lui, et pas de simple coup d’un soir. Tu étais amusée que Moon puisse penser que tu sois amoureuse de lui. Tu souriais à sa réflexion. « Non, heureusement. Je n’aimerais pas toujours entendre les pensées, tu imagines le bordel. » dis-tu avant de rigoler. Il était l’un des rares à te faire sourire réellement du moins un vrai sourire. Ce n’était pas parce que tu montrais de temps en temps tes dents pour sourire que c’était sincère. Tu voulais simplement faire croire que tout allait bien, que tout se passait pour le mieux et que tu digérais ton deuil. Pourtant rien n’était facile, tu étais brisée. En l’espace d’un mois tu avais perdu ton grand amour et ta mère. Deux personnes à qui tu tenais réellement, tu ne voyais pas ta vie sans eux, pourtant aujourd'hui tu devais faire avec. Tu ne pouvais pas prendre la solution de facilité, tu étais bien plus forte que ça. « Moi non plus Moon, je ne voudrais pas perdre notre amitié. Elle est importante pour moi, surtout en ce moment. » dis-tu un sourire aux lèvres avant de placer ta main sur la sienne.

Tu avais besoin de son soutient. Réellement. En ce moment tes proches passaient la plupart de leur temps ailleurs, Alec était souvent avec Magnus, tandis que ton frère devenait invisible. Les personnes sur qui tu pouvais compter ne se souciaient pas vraiment de toi. De plus tu préférais t’éloigner, car il arrivait toujours quelques choses à ceux que tu aimais. Tu considérais Moon comme un ami, quelqu'un à qui tu peux te confier sans problème même si s’était presque impossible que tu le fasses. Tu restais renfermée sur toi-même, encore plus lorsque tu allais mal. Tu regardais Moon lorsqu'il proposait d’aller quelque part. A vrai dire tu n’avais plus vraiment envie de bouger. Tu étais bien sous les draps, et au moins tu étais sûr que cela n’allait pas être n’importe quoi. « Si ça ne te dérange pas je préfère qu’on reste ici. On sera mieux, puis il commence à se faire tard. » dis-tu en te tournant pour être face à lui. « Tu sais Moon je t’apprécie vraiment, tu as quelque chose de particulier que je ne pourrais dire. » dis-tu simplement. « Tu attends quoi pour m’offrir un verre ? » demandes-tu faisant semblant de l’engueuler. Ça t’amusait par moment mais il savait que c’était pour t’amuser et que ce n’était pas réel.
©️ code par Nostaw.


Perdre son grand amour est la chose la plus douloureuse qu'il puisse exister, surtout quand c'est la seconde fois. Derrière ton sourire se cache une grande douleur, qui ne cessera jamais d'exister.▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moonbin Kang
Membre
Avatar : Kim Kibum (Key)
Messages : 182
Emploi/loisirs : Barista dans un petit bistro du ChinaTown et alpha de la meute Kang


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Sam 18 Aoû - 19:07


Le silence est d'Or

Moonbin & Calista

« Love is blind, they say; sex is impervious to reason and mocks the power of all philosophers. But, in fact, a person's sexual choice is the result and sum of their fundamental convictions. Tell me what a person finds sexually attractive and I will tell you their entire philosophy of life. Show me the person they sleep with and I will tell you their valuation of themselves. No matter what corruption they're taught about the virtue of selflessness, sex is the most profoundly selfish of all acts, an act which they cannot perform for any motive but their own enjoyment. »
En l’attendant mentionner le fait qu’elle ne voulait pas que leur relation de cesse, Moonbin avait cru comprendre le sens de celle-ci, mais quelque chose semblait être sérieux dans sa façon de le dire. Quelque chose semblait clocher et malgré le fait que l’homme n’ait jamais été axé sur la conversation et le sentimentalisme avec quelqu’un d’autre que Dahyun, il avait compris qu’elle n’était pas bien et il ne repoussa pas le contact physique lorsqu’elle avait décidée de placer sa main sur la sienne. Du bout de son pouce, il tenta de lui flatter la main, faisant plutôt un câlin à son poignet. Ne voulant pas s’éterniser sur cet élan d’affection, il lui proposa de sortir, mais celle-ci refusa sa proposition en disant préférée rester à l’appartement. Un petit « Wae ? » Typiquement coréen sortit de sa bouche pour marquer sa surprise. Ce à quoi Calista continua son petit discours sentimental qui fit sourire l’alpha malgré lui. Ils étaient donc dans le même bateau. Ils s’appréciaient sans s’aimer et sans être capable d’expliquer pourquoi ils ressentaient une chose pareille. Inconsciemment, ces deux-là devaient avoir plus de chose en commun qu’ils ne pouvaient l’imaginer malgré leur différence. « Tu …- » Tu comptes pour moi aussi allait-il dire avant de sursauter en entendant la jeune femme l’engueuler pour ne pas lui offrir un verre.

« Yaah ! » avait-il répondu d’un ton fortement agacé. « Me fait pas peur comme ça ! » La regardant agacé pendant un bref instant, il explosa de rire en réalisant que sa réaction avait été démesurée, puis il roula hors du lit pour prendre ses vêtements jonchant sur le sol pour les remettre. « J’ai que des bières dans le frigo, j’espère que ça ne te gêne pas trop ? » Se replaçant rapidement les cheveux devant la glace, il sortit de la pièce le plus naturellement possible, ne sachant pas si un membre de la meute était dans les parages ou non. À première vue, ils étaient tous les deux seuls; bien. Pas qu’il n’aimait pas les autres loups, mais il n’aimait pas avoir des questions gênantes de leur part : « C’est qui ? Vous faites quoi? » Sans parler du regard pesant que Noah pouvait avoir sur ses invités, comme s’il était jaloux et possessif alors qu’il était lui-même déjà casé avec quelqu’un.

Se dirigeant d’un pas sûr vers le frigo couvert de dessins semblables à ceux qu’un enfant de 4 ans peut faire, mais qui était dessiné par les soins de Sun-Hee, il jeta un ultime regard en la direction de la porte de chambre de Noah qui était grande ouverte et complètement vide de présence. Le brun ouvrit le frigo et prit deux bouteilles de bière qu’il alla déposer sur les sous-verres de la table basse du salon et que MongMong et BongBong ne tardèrent pas à renifler et à lécher. Il valait mieux s’installer dans cette pièce plutôt que dans la salle à manger puisque la table n’était pas de type occidentale et que la jeune femme allait avoir mal aux jambes bien rapidement à être assise sur des jambes. « Je reviens avec l'ouvre bouteille. »

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Willa Holland ♥
Messages : 793
Emploi/loisirs : Shadowhunter / Etudiante par correspondance en art


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Mar 2 Oct - 11:14
[quote="A. Calista Sullivan"]
Moonbin Kang | A. Calista Sullivan
Le silence est d'Or.




Tu n’avais plus envie de bouger, tu étais bien avec Moon. Il y avait quelques choses que tu aimais chez lui que tu ne pouvais dire. Il sursaute rapidement lorsque tu l’engueules. Ça t’amuse. Tu souriais lorsqu'il te demandait de ne plus lui faire peur ainsi. « Je vais essayer. » dis-tu amusée. « Tu es un vrai trouillard. » ajoutes-tu. Tu lèves légèrement les yeux au ciel lorsqu'il annonce ce qu'il a dans son frigo. « On fera avec ce que tu as, je ne suis pas une grande fan de bière mais ça fera l’affaire. » ajoutes-tu simplement. Tu n’aimais pas vraiment la bière, tu ne savais même pourquoi cela avait été inventé. Tu te relevais du lit te mettant assise sur celui-ci. Tu observes autour de toi. Cette chambre tu as l’habitude d’y venir. Cela serait presque réconfortant de t’y retrouver. Tu étais toujours mal, tu étais perdue dans tes pensées qui allaient à Icarus. Tu l’aimais tellement mais aujourd'hui il avait encore une fois disparu. Ça te faisait réellement mal au cœur. Tu préférerais le savoir mort que de ne pas savoir. Au moins tu saurais que tu n’aurais pas la chance de le revoir. Tu ne te vois pas construire une famille avec un autre que ton Icarus. Tu ne peux pas faire ton deuil ne sachant pas ce qu’il a pu lui arriver. Finalement tu décides de rejoindre Moon étant toujours en sous-vêtements. Tu avançais puis t’asseyais là où tu pouvais le regardant avant de prendre les bouteilles à la main. « Merci. » avais-tu avant qu'il ne parte chercher le décapsuleur. « Tu t’entends bien avec tes colocataires ? » demandes-tu avant de décapsuler ta canette.  Tu sembles pensante tu n’écoutes pas vraiment ce que Moon peut bien te répondre. Tu aimerais tellement qu’Icarus revienne dans ta vie.

©️ code par Nostaw.


Perdre son grand amour est la chose la plus douloureuse qu'il puisse exister, surtout quand c'est la seconde fois. Derrière ton sourire se cache une grande douleur, qui ne cessera jamais d'exister.▵ ©️endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moonbin Kang
Membre
Avatar : Kim Kibum (Key)
Messages : 182
Emploi/loisirs : Barista dans un petit bistro du ChinaTown et alpha de la meute Kang


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Mer 3 Oct - 16:46


Le silence est d'Or

Moonbin & Calista

« Love is blind, they say; sex is impervious to reason and mocks the power of all philosophers. But, in fact, a person's sexual choice is the result and sum of their fundamental convictions. Tell me what a person finds sexually attractive and I will tell you their entire philosophy of life. Show me the person they sleep with and I will tell you their valuation of themselves. No matter what corruption they're taught about the virtue of selflessness, sex is the most profoundly selfish of all acts, an act which they cannot perform for any motive but their own enjoyment. »
Moonbin préférait la bière et Noah préférait sortir pour boire plutôt que de rester à l’appartement, une attitude qui semblait bien étrange pour l’alpha. Pourquoi sortir, payer une fortune pour de l’alcool et être coincé avec des gens indésirables par-dessus le marché ? Bref, il n’y avait que de la bière dans le frigo, au détriment même de d’autres boissons rafraîchissantes telles que les boissons gazeuses et du jus… Quoiqu’il devait bien avoir une peinte de lait pour les céréales et une ou deux canettes de 7Up dissimulés au fond du frigo. Finalement les bières à destination, Moonbin retourna à la cuisine pour chercher l’ouvre bouteilles qui n’était pas à sa place habituelle. Grognant pour lui-même, il ferma brusquement le tiroir où celui-ci devait se trouver, puis il commença à ouvrir et à fermer brusquement chaque tiroir jusqu’à ce qu’il tombe finalement sur le fameux ouvre bouteille sur le comptoir ayant certainement servi à percer une quelconque boite de conserve vu la substance visqueuse du côté pointu de celui-ci. Claquant sa langue contre son palais d’agacement, il rinça grossièrement l’objet à l’eau, puis il retourna au salon pour ouvrir les bouteilles.

Peut-être Calista l’avait entendu faire tout ce raffut dans la cuisine puisqu’elle lui demanda s’il s’entendait avec ses colocataires… Eh bien, c’était compliqué d’expliquer puisqu’il ne savait pas lui-même s’il aimait bien ou non Noah. « Dahyun est ma sœur, alors forcément j’apprécie d’avoir une petite partie de ma famille avec moi. » Avait-il dit en souriant légèrement. « Noah, il… » Il était quoi? Envahissant ? Énervant ? Irresponsable ? Possessif ? « Il est très utile pour la meute. » avait-il finalement soufflé de façon presque inaudible. C’était bien l’une des seules qualités du jeune homme qui faisait que Moonbin le tolérait dans sa meute. Son odorat était incroyablement développé, lui faisant presque peur vu les odeurs qu’il réussissait à sentir contrairement aux loups normaux. Vous savez ce que l’eau sent ? Noah pourrait sans doute vous décrire son odeur. « Il est un peu désordonné… » continu a-t-il. « Il ne paie pas non plus de loyer parce qu’il étudie en médecine… Il est un peu profiteur en fait... » La dernière phrase, il l’avait murmuré pour lui-même en réalisant cette hypocrisie puisqu’il avait toutefois les moyens d’aller se bourrer au bar avec des potes. « Et toi, tu vie seule ? » Peu après avoir posé la question, on entendit la poignée de porte bougée dans tous les sens et, silencieusement, MongMong et BongBong se dirigèrent vers la porte d’entrée de l’appartement pour attendre le nouvel arrivant.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Noah Hong
Membre
Avatar : Kim Jonghyun
Messages : 23


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  Mer 24 Oct - 5:02


 
Le silence est d’Or


 

Les yeux fixés au fond de son verre, le jeune loup était songeur. Il avait laissé son copain 1 semaine plus tôt et ne savait toujours pas quoi faire. Il s’ennuyait du jeune homme, mais aimait profondément son alpha. Yoona avait donc eu la merveilleuse idée du monde, d'aller au bar avec Sun et lui pour lui changer les idées. Si vous demandiez au jeune loup s’il a gagné son concours de beuverie contre Yoona, il vous dira certainement qu’il l’a gagné par orgueil, mais tout le monde connaissant un tant soit peu l’albinos sait qu’après 3 bouteilles il tient à peine sur ses 2 jambes. Ce fut donc, 4 bouteilles plus tard qu’il avait pris le chemin vers chez lui, vacillant, après que Dahyun soit venu chercher la petite soeur de coeur du loup blanc. Bien sûr, l’américano-coréen allait éviter de dire à son Alpha que Sun était rentré chez elle avec la soeur de celui-ci sachant très bien que personne n'approuvait leurs amours. Noah était le seul à trouver leur amour adorable. Après tout, trouver la bonne personne qui nous aime et que l’amour est réciproque est SI dure à trouver. L’albinois ignorait qu’il avait déjà Trystan qui l’aimait de cette façon, son coeur ne battant que sincèrement pour son chef.

Il était maintenant arrivé devant la porte du bloc appartement où il demeurait avec les Kangs. Depuis sa fugue à 20 ans il demeure avec l’homme de sa vie. Le matin était son moment préféré de la journée, car il s'asseyait à la table à manger sur la chaise face à la cuisine. Cette place était la sienne le matin et ce pour une raison. Noah savait parfaitement que son alpha se lavait tous les matins et qu’ils sortaient de la salle de bain, frais et dispos pour sa journée et cette place lui donnait une vue parfaite sur la sortie de celui-ci. Sa peau était luisante et parfaite. Moonbin portait toujours ses pantalons noirs qui lui faisait un joli derrière bien bombé et sa chemise... Elle moulait parfaitement son magnifique corps de rêve. Noah rêvait parfois que ce magnifique uniforme jonche le sol de sa chambre après quelques tendres baisers… Le filet de bave rapidement essuyé, il fuyait rapidement lui aussi dans sa chambre pour terminer de se préparer; voici donc sa routine matinale.

Après avoir passé 10 bonnes minutes à disputer sa clé qui ne voulait pas entrer dans la serrure, il fit finalement face à ses plus vieilles ennemies: les marches. Noah est un homme très maladroit dans la vie et les marches sont souvent une vraie torture pour lui, ou du moins pour ses tibias qui sont régulièrement couverts de bleus à cause de celle-ci. Souvent, ce n’était même pas les marches ou ses propres pieds qui étaient la cause de sa chute, seulement la gravité. Une dizaine de minutes plus tard il était enfin arrivé chez lui. L’albinos avait déverrouillé la porte et c’était immédiatement couché au sol pour caresser Mong Mong et Bong Bong. «BIN-AAAAAAAAAH, JE SUIS RENTRÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ. Oui! Oui! Bonsoir à vous 2. Papa est là? Il fait peut-être dodo à cette heure là? Papa, vous a parlé de moi?» Noah jouait avec les oreilles des chiens tout en posant ses questions à ceux-ci. Il s'était finalement levé au bout de 10 bonnes minutes et avait pris la direction de sa chambre quand un bruit venant du salon avait attiré son attention.

«Encore une péripapépicienne ici. Arggg, Pourquoi ce n'est jamais moi.» Il était debout près du divan à présent et se plaignait. «Ce n'est jamais moi. Je fais toujours beaucoup de trucs pour toi et tu veux jamais de moi. Je suis toujours présent. Je te fais mes rapports adéquatement. Je m'entraîne. Je suis musclé. Je suis beau. Elle est même pas belle et je suis sur qu’elle est même pas bonne au lit. Pourquoi la moitié de New York à le droit de te passer dessus et de dormir dans ton lit hein? Même Mong Mong et Bong Bong ont le droit de dormir avec toi? Et on en parle de Yoona? Hein? Hein? Tu sais pas quoi dire? Et, et, et… ce n'est pas juste. Part d’ici toi espèce de salope, ce n'est pas chez toi et il n'est pas à toi okayy...» L’albinos tourna les talons et alla s’enfermer dans sa chambre tout en claquant la porte. Noah était fou de rage et au bord des larmes. Il n’était pas rare que Moonbin ramenait différents individus chez lui, mais à chaque fois le loup blanc en était blessé. L’alcool l’avait aidé à évacuer sa rage, mais il savait que l’alpha allait lui en faire baver pour ce qu’il venait de dire.



 
- Adrenalean 2016 pour Bazzart
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan  
Revenir en haut Aller en bas
 
Le silence est d'Or ♦ A. Calista Sullivan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Sullivan
» Liens improbables [PV : Calista Manticore]
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Questionnaire de répartion d'Amanda Sullivan
» Alya O'Sullivan -fini-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Manhattan :: Les habitations :: Appartement des Kang-
Sauter vers: