Bienvenue sur le forum. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !

Partagez | 
 

 A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Danielle Campbell
Messages : 31
Localisation : New-York au Heavell


MessageSujet: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Sam 14 Avr - 21:45

A little fun in this boring immortal life.
Rare sont ceux à connaître l'existence de Théa, elle se fond dans la masse se faisant passer pour une sorcière lambda d'un démon mineur sans importance.
Un sourire étira les lèvres de la jeune femme qui faisait glissée doucement le tissu sur sa peau blanche. Ce n’était pas souvent que la sorcière prenait le temps de s’habiller elle-même après tout la magie malgré ces gros défauts avait beaucoup d’avantages en termes de praticité pouvoir s’habiller en un claquement de doigt en faisait partie. Cependant ce jour-ci Théa faisait l’effort, elle enfilait avec délicatesse cette robe dorée moulante qui laissait uniquement entrevoir une partie de son dos il était inutile de cacher ce dernier seul des sorciers pouvaient voir l’œuvre de Lucifer et encore ils fallaient que ces derniers est le sens de l’orientation pour percé le sortilège de charme qu’elle avait mis en place.  Chacun ces petits secrets, chacun ces petites habitudes. La jeune femme se regarda dans le miroir une dernière fois avant d’emprunter un portail qui l’amenait directement à son nouveau club qui ouvrait les portes pour la première fois ce soir. Tous ces salariés étaient des créatures obscures, elle ne voulait pas prendre le risque avec les Terrestres, trop fragile ils n’arriveront pas à gérer quelques choses qui ne connaissent pas. Avec le mélange des Terrestres et des créatures obscures il fallait que des personnes puisse répondre aux demandes particulières de certains clients, comme les vampires par exemple. La sorcière s’entretenu avec ces équipes afin que cette ouverture soit une réussite, puis quand le moment fut là, elle ouvrit elle-même les portes saluant les personnes qui attendait déjà l’ouverture du club. Faisant un rapide speech la brune laissa finalement les premiers fêtards entrer dans son club. Il y avait des indications invisibles pour les terrestres à l’égard des créatures obscures qui ne voulait pas se mélanger leur indiquant l’emplacement de la salle réservé à ceux qui voulaient faire la fête sans cacher leur origine.

Théa regardait l’ambiance se mettre en route petit à petit dans le Heavell, elle observait avec attention les réactions de ces clients. Après tout, c’était également une femme d’affaire à ces heures perdues, elle voulait que ce projet marche et pour le moment les visages semblaient être agréable surpris. En parlant de surprise, la jeune femme attendait avec impatience la venue de Magnus Bane. Le grand sorcier de Brooklyn allait forcément venir pour l’ouverture du club concurrent. La sorcière guettait l’arrivée du dernier d’Asmodée, enfin officiellement il faisait tellement d’enfants que Théa avait perdu le compte. Finalement la personne tant attendue arriva, un sourire amusé étira brièvement les lèvres de la jeune femme qui alla rejoindre son confrère. Une fois à la hauteur du sorcier la jeune femme le détailla de haut en bas comme si elle avalait une marchandise, puis elle posa ces yeux violets dans les yeux marrons du sorcier, ces lèvres formèrent un sourire taquin. « Le fils d’Asmodée. Ravie de te voir dans mon club. » Dit-elle en lui tendant la main pour le saluer, ces yeux violets ne quittant jamais le regard du sorcier. Même chez les sorciers la couleur violette n’existait pas naturellement et ce n’était clairement pas sa trace de magie qui apparaissait comme ceux des enfants apprenant encore à maîtriser leurs pouvoirs. « Viens avec moi ». Lui dit-elle avant de tourner les talons pour prendre les devants. Sa longue robe dorée avec le dos entièrement nu laissait parfaitement apparaître son tatouage, mais elle ne s’inquiétait pas si Magnus le voyait c’était qu’il était digne d’être un concurrent amusant à affronter.

Elle l’emmena jusqu’à son bureau et l’invita à se poser sur l’un des canapés présents dans la pièce, pendant ce temps la jeune femme alla chercher deux verres dans lequel elle versa du Whisky écossais. Théa revient dans la pièce les deux verres à la main et elle en tendit un à Magnus tandis qu’elle s’asseyait dans le siège d’en face. « Alors fils d’Asmodée mérite-tu d’être considérée comme mon concurrent ou non ? Connais-tu mon identité ? » Demanda-t-elle amusée par sa propre question, elle voulait voir à quel point la réputation de Magnus était verdict et non pas juste des faits non fondés qui était loin d’être la vérité. Ces yeux violets s’illuminèrent d’amusement tandis qu’elle prit une première gorgée de Whisky, elle espérait sincèrement que Magnus lui apporterait un peu de divertissement dans cette vie immortel qui l’ennuyait à mourir. Cette petite concurrence de club avec le Grand Sorcier de Brooklyn elle l’espérait amusante, divertissante, mais pour cela il fallait que l’adversaire soit intéressant en lui-même avant de lancer les jeux.
gotheim | epicode




Dernière édition par Théa A. Edengarden le Jeu 3 Mai - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
Magnus Bane
High Warlock of Brooklyn

Avatar : Harry Shum Jr
Messages : 590
Localisation : son loft ou son club la plupart du temps quand il n'est pas à l'Institut


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Mar 17 Avr - 19:47

       

       

       Théa & Magnus
       A little fun in this boring immortal life

Un nouveau club, juste en face de son Pandémonium. Au début Magnus n’y avait pas cru quand on lui en avait parlé parce que faire concurrence à son club c’était une chose mais choisir de l’ouvrir juste en face du sien, c’était de la provocation. C’est vrai qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de s’occuper de son club dernièrement mais il savait qu’il se portait bien et attirait toujours autant de client alors pourquoi décider de s’installer juste en face de son club ? Et pas ailleurs, New York regorgeait de places qui auraient pu accueillir un club en plus.  Mais non il avait fallu qu’il s’installe juste en face du sien. Et pas n’importe quel club en plus, un qui accueillait ceux faisant partie du monde obscur, comme le sien. Si ce n’était pas une provocation directe contre lui, ça y ressemblait tout de même beaucoup. Après avoir perdu son titre de Grand Sorcier au profit de cet imposteur de Lorenzo Rey, c’était la goutte d’eau de trop. Après son titre maintenant son club ? Même s’il avait repris l’habitude de voir des clients maintenant, que son carnet de rendez-vous était toujours plein et qu’il se faisait pas mal d’argent, il avait du mal à se faire à ce nouveau statut. S’il avait essayé de faire semblant, de ne laisser personne voir ce qu’il ressentait exactement après la perte de son statut de Grand Sorcier, Catarina et Raphael eux ne le connaissaient que trop pour ne pas s’être rendu compte de ce qu’il traversait. Et Alec aussi maintenant était au courant. Alors il n’était pas prêt à perdre aussi son Pandémonium. Magnus n’allait pas se laisser faire et le soir de la grande ouverture de ce nouveau club, il était déjà en train de se préparer pour aller y faire un tour. Alec était occupé ce soir sinon il l’aurait sûrement emmené avec lui, ça lui aurait fait du bien de se relaxer un peu et surtout il aurait pu être là aussi pour l’empêcher de s’énerver face à cette personne qui voulait le dépouiller de son titre de propriétaire du club le plus en vue de Brooklyn.

Une fois prêt, fidèle à sa devise habiller pour impressionner, toujours, il se rendit jusqu’au club en question. Déjà des gens attendaient l’ouverture alors qu’ils auraient pu simplement aller en face, dans son club. Une fois à l’intérieur il ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil un peu partout pour admirer la décoration. Il devait reconnaître que c’était classe même s’il n’appréciait pas l’ouverture de ce club en concurrence du sien. Il fut rapidement rejoint par une jeune femme, une sorcière à n’en pas douter au vu de ses yeux violets. Et s’il n’était pas convaincu avant ça de qui elle était le fait qu’elle connaisse le nom de son père aurait fini de le convaincre. Et puisqu’elle connaissait la vérité, il en jugea pas utile de nier les faits. « Je n’ai rien à voir avec mon père… » se hâta-t-il de préciser aussitôt parce que s’il ne pouvait pas changer son lien de parenté avec Asmodée, il était important de préciser qu’il ne voulait rien avoir affaire avec lui. Il lui serra alors la main tout en la fixant haussant légèrement les sourcils alors qu’il lui posait une question. « Et tu prévoyais déjà que j’allais venir ? » Puisqu’elle avait choisi de le tutoyer, il n’allait pas se priver de faire la même chose. Et de lui montrer aussi que grand sorcier ou non il n’était pas intimidé par elle-même s’il pouvait ressentir la puissance qui émanait d’elle. Ça et ses yeux violets lui confirmait qu’il n’avait pas affaire à une sorcière ordinaire. Elle lui proposa rapidement de la suivre et Magnus s’exécuta curieux d’en savoir plus sur elle.

Elle le conduisit alors jusqu’à un bureau dans lequel trônait des canapés. Il alla s’installer sur l’un d’entre eux alors qu’elle avait pris l’initiative de leur préparer un verre. Il jeta un coup d’œil à son contenu. Whisky. Habituellement il réservait cette boisson pour ses chagrins d’amour mais il jugea que ce soir, il pouvait faire une exception. Après avoir bu une gorgée de son verre, qui était excellent il devait le reconnaître, il la regarda finalement alors qu’elle lui posait une question. Et avant de lui répondre il soupira avant d’ouvrir la bouche « Arrête de m’appeler comme ça…Je ne crois pas que tu apprécierais si on utilisait l’identité de ton père pour s’adresser à toi » Il marqua une pause avant de continuer ne la quittant pas des yeux « Et si j’ai raison ton père n’est pas un simple démon comme la plupart des sorciers mais il vient du même endroit que le mien… » Peut-être qu’il s’avançait un peu en disant ça mais la magie qui émergeait d’elle était assez ancienne et il reconnaîtrait celle de l’Edom n’importe où. Surtout après la corruption des lignes de Ley. Peut-être qu’elle y était lié peut-être que non, mais tout ça le rendait vraiment curieux de découvrir ce qu’elle venait faire ici à New York exactement et ce qu’elle pouvait bien lui vouloir.
       
BY .SOULMATES



Dernière édition par Magnus Bane le Mer 6 Juin - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Danielle Campbell
Messages : 31
Localisation : New-York au Heavell


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Mar 17 Avr - 20:29

A little fun in this boring immortal life.
Rare sont ceux à connaître l'existence de Théa, elle se fond dans la masse se faisant passer pour une sorcière lambda d'un démon mineur sans importance.
Ce n’était pas dans les habitudes de la jeune sorcière de faire attention aux personnes qui l’entourait, si elle souhaitait faire quelque chose, elle le faisait ne se posant aucune question sur les conséquences de ces actions. Après tout, qu’est-ce qui avait bien de mal à pimenter un peu la vie d’un collègue sorcier ? De plus, un peu de concurrence ne lui ferait pas de mal. En toute honnêteté, Théa n’avait aucune idée de ce qui se passait dans la vie des sorciers de New-York, elle se fichait pas mal de ces histoires de grand sorcier où autre. Cela ne l’avait jamais intéressée, préférant rester le plus éloigné possible de ces confrères et consœurs. Surtout que ces derniers ne seraient pas capables de comprendre sa puissance sans se poser des questions qui ne les regardaient pas et la jeune femme n’avait aucune envie que ces origines soit connu par n’importe qui. L’identité de son paternel ne concernait qu’elle. Ce soir, pour l’ouverture de son club elle voulait uniquement rencontrer le fils du général de son père, le tester, le rencontrer et voir ce qu’il vaut. Théa ne s’imaginait pas que l’ouverture de son club embêterait autant Magnus, mais elle était certaine que ce dernier viendrait voir ce club concurrent. La curiosité avait toujours été le petit pêché mignon des sorciers qu’importe les années qui s’écoulaient, ils ne pouvaient s’empêcher de se mêler des affaires des autres, de voir les choses de leurs propres yeux. Un petit sourire étira les lèvres de la jeune femme tandis qu’elle attendait que ces portes ne s’ouvrent aux restes du monde. Terrestres ou créatures obscures. Tous étaient libre de venir dans son club. Heavell. Un petit clin d’œil à ces prénoms et nom de famille qui étaient pleins d’ironie entre son appartenance aux entrailles de la Terre et les liens qu’avaient son père avec les cieux. Les minutes lui paraissaient longues, depuis des années elle était lasse de cette vie, mais ce soir elle avait hâte, depuis tellement de temps elle n’avait pas connu cela, l’amusement. L’excitation. Ces petits sentiments lui permettaient de se rappeler cette partie humaine qui coulait dans ces veines, si lointaine et pourtant bien présente.

Un sourire étira de nouveau ces lèvres qui ne connaissaient plus vraiment ce sentiment, cette sensation d’étirement. De bien-être. La sorcière observait les têtes qui rentraient peu à peu dans son club, dans sa tentative de continuer de vivre, sa tentative de fuir son destin. Elle luttait depuis tellement longtemps, malgré les longs appels de son père pour la récupérer, elle lutait, mais plus les années étaient fades et plus il lui était difficile de lutter. Pourtant, sans savoir pourquoi, elle continuait de s’accrocher. Chaque jour était une bataille, une bataille contre sa mortel immortalité. Théa n’eut pas besoin de lever les yeux pour savoir que Magnus était arrivé, elle ressentie la magie d’Asmodée sans aucune difficulté. Elle releva la tête pour observer ce visage qui ressemblait à celui de son père en moins féroce, la partie humaine, le sang et la génétique de sa maternelle était bien présente cassante l’inhumaine beauté d’Asmodée. La sorcière rigola doucement devant la remarque du petit sorcier. Comme si ces origines étaient honteuses. Elle se retourna vers lui en le regardant avec amusement. « Tu n’as rien à voir avec lui et en même temps tu as tout à voir avec lui. » Répliqua-t-elle en haussant les épaules continuant de sourire sachant fort bien que sa remarque n’aiderait aucunement le jeune homme à la comprendre. De nouveau son rire résonna au fond de sa gorge. « Evidemment. » Dit-elle en haussant les épaules comme si c’était une évidence, cela n’aurait pas pu en être autrement. Elle tourna les talons pour l’amener jusqu’à son bureau un sourire au coin de ces lèvres, ces longs cheveux bruns étaient attachés en chignons pour dégager son dos nu le plus possible. La jeune femme baissa l’intensité de son sortilège de dissimulation de son tatouage pendant quelques secondes, suffisamment longue pour qu’il ait le temps de voir s’il avait effectivement la puissance de son père. L’avait-il vu ?

Une fois que les deux sorciers furent dans son bureau, la jeune femme se dirigea vers son bar pour leurs préparer un bon petit verre de Whisky. La brune appréciait toutes les boissons fortes, les autres lui paraissaient insuffisante et inutile.  Théa s’assit en face du sorcier ne le quittant jamais des yeux, elle pencha légèrement la tête sur le côté, amusé par l’agacement du sorcier lorsqu’elle l’appelait par le nom de son père. Elle croisa les jambes et posa son coude son genou avant d’appuyer sa tête tout en continuant d’observer le jeune homme. Elle rigola devant les deux remarques de Magnus. « Oh ? Je sens encore Edom ? » Demanda-t-elle dans un premier temps en tentant de se sentir avant de rire de nouveau en prenant une nouvelle gorgée de sa boisson. « On n’appelle pas mon paternel. » Dit-elle en haussant les épaules tout en lui faisant un clin d’œil. « Dis Mama’, tu as les yeux de ton père n’est-ce pas ? » Demanda-t-elle fortement intéressé par la réponse, elle se pencha en avant pour regarder d’un peu plus près les yeux du sorcier. Son visage était à quelques centimètres de celui du sorcier avant qu’elle se recule soudainement en rigolant. « Je le savais ! Tu as ces yeux de chat ! » Fit-elle amusée en se relevant pour aller récupérer la bouteille de Whisky, laissant une dernière chance au fils d’Asmodée de voir son tatouage, s’il écoutait au test elle serait déçue. Il ne saurait pas la signification, mais au moins il l’aurait vu. Elle déposa la bouteille sur la table avant de se rasseoir. « Ton père est un très bel homme, ce n’est pas le meilleur des compagnies, mais très agréable de le regarder torse nu. » Dit-elle en lui lança un clin d’œil. Elle avait déjà rencontrée Asmodée à plusieurs reprises lorsqu'il rendait visite à son père, elle ne l'appréciait pas, mais elle n'allait pas niée qu'il était loin d'être moche.

gotheim | epicode




Dernière édition par Théa A. Edengarden le Jeu 3 Mai - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
Magnus Bane
High Warlock of Brooklyn

Avatar : Harry Shum Jr
Messages : 590
Localisation : son loft ou son club la plupart du temps quand il n'est pas à l'Institut


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Jeu 3 Mai - 12:42

       

       

       Théa & Magnus
       A little fun in this boring immortal life

Magnus n’était pas du genre jaloux à refuser que d’autres clubs puissent s’installer en ville. Parce que tout le monde était libre de faire ce qu’il voulait et il n’était pas contre une certaine concurrence. La différence cette fois c’était que le club en question avait été ouvert en face du sien. Et après avoir perdu son titre de grand sorcier au profit de Lorenzo, Magnus avait eu l’impression qu’avec ce club on tentait de s’approprier d’une autre part de son identité. C’est ce qui l’avait poussé à se rendre dans ce club pour en apprendre plus sur la personne qui avait cru bon d’en ouvrir un en face du sien. Peut-être un sorcier qui avait quelque chose contre lui ? Il en avait rencontré pas mal au travers des siècles et Magnus devait admettre qu’il n’avait pas toujours été agréable, c’est le moins qu’on puisse dire avec certains d’entre eux. Mais de là à vouloir faire couler son club ? Surtout que la nouvelle qu’il n’était plus grand sorcier s’était répandue rapidement avec Lorenzo n’hésitant pas à inviter tous les sorciers chez lui pour fêter sa nomination. Il n’avait pas mis longtemps pour se rendre jusqu’au club en question. Une fois à l’intérieur il avait observé les lieux comme pour chercher des indices ou la signature du sorcier qui était derrière tout ça. Mais il n’eut pas à chercher bien longtemps puisque la propriétaire du club, une sorcière à n’en pas douter vu la magie qui émanait d’elle, se présenta devant lui. Elle était belle il ne pouvait pas le nier mais quelque chose lui disait aussi qu’elle était dangereuse, qu’il ne devrait pas la sous-estimer. Peut-être à cause de cette magie qui lui rappelait fortement l’Edom. Elle venait peut-être de là elle aussi, de quoi être encore plus méfiant. Et ses soupçons étaient confirmés quand elle ne tarda pas à mentionner sa parenté avec Asmodée. Peu de gens étaient au courant, Magnus était assez honteux d’être son fils pour éviter que ça ne se sache. Et lui-même n’hésita pas avant de la prévenir qu’il n'avait rien à voir avec lui. Il haussa les sourcils légèrement surpris par cette réponse parce qu’on aurait pu croire qu’elle connaissait personnellement Asmodée, ce qui le rendait encore plus méfiant sur qui elle pouvait être exactement. Et surtout ce qu’elle voulait en allant installer son club juste en face du sien. Il la suivit malgré tout dans son bureau curieux d’en savoir plus. Il ne manqua pas de remarquer le tatouage qu’elle avait dans le dos, ce qui l’intrigua encore un peu plus sur elle. Il accepta le verre qu’elle lui offrit alors et décida d’y goûter alors qu’elle s’installait face à lui pour l’observer. Magnus se sentait un peu inconfortable d’être scruté de la sorte par une sorcière qui visiblement en savait beaucoup sur lui et sur son père. Mais il n’était pas un amateur et savait reconnaître la magie provenant de l’Edom lorsqu’il la rencontrait. Malgré ce qu’il pouvait ressentir en sa présence, il n’hésita pas à la regarder, son verre toujours à la main. « Ta magie elle vient de l’Edom, comme la mienne. Ce n’est pas quelque chose que tu peux dissimuler à quelqu’un qui en vient aussi… » Mais la suite fronça les sourcils. Il avait envie de demander pourquoi mais il ne savait pas vraiment s’il voulait le savoir. Un démon venant de l’Edom comme son père, ça lui semblait suffisant. Pour le moment du moins il n’avait pas vraiment envie d’en savoir plus que ça. Il ignora le surnom qu’elle lui donna pour le moment pour se concentrer sur le reste de sa phrase. Il ne comprenait pas l’intérêt qu’elle ait à le savoir si c’était le cas ou pas et il ne tarda pas à lui poser la question. « Pourquoi ? Quel intérêt de le savoir ? »  Elle approcha alors son visage du sien comme pour vérifier et tenter de voir à travers le charme qu’il utilisait pour dissimuler ses yeux de chat. Ceux qu’il n’aimait pas montrer, représentant pour lui avant tout le rappel de son côté démon même si Alec lui avait dit qu’il les trouvait magnifiques. Lui avait du mal à oublier d’où ils venaient et le fait qu’ils lui avaient déjà coûté sa mère, sa famille. Il s’était retrouvé orphelin à cause d’eux, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait oublier. Il écarta son visage du sien pour mettre de l’espace entre eux parce qu’il n’appréciait pas vraiment le jeu auquel elle semblait jouer. Peut-être qu’il aurait pu l’être il y a quelques temps, qu’il aurait pu y jouer lui-aussi, allant même jusqu’à l’embrasser mais plus maintenant, il était avec Alec et n’avait pas d’intérêt pour flirter ou aller plus loin avec quelqu’un d’autre. Il la regarda ensuite, en ayant assez de son petit jeu. « Donc tu connais ma marque de sorcier et alors ? Je ne te demande pas si la tienne est liée à ce tatouage dans ton dos… parce que ça n’a pas d’importance au fond. »  Quel intérêt de le savoir même s’il était intrigué par qui elle était réellement et ce qu’elle lui voulait. Etait-elle envoyé par son père qui voulait le ramener en Edom ? Ou bien avait-elle une raison particulière de s’intéresser à lui. Il n’était plus grand sorcier, il n’était plus qu’un sorcier parmi tant d’autre si on ignorait qui était son père. Même s’il était plus puissant que nombre d’entre eux. Il but une gorgée de son verre alors qu’elle se levait pour aller chercher la bouteille de Whisky, lui laissant apercevoir une nouvelle fois ce tatouage qu’elle avait dans le dos. Il la regarda se rasseoir avant de poser la question qu’il s’était posé dès qu’elle avait mentionné Asmodée. « Tu as connu mon père ? Asmodée ? C’est pour ça que tu as installé ton club en face du mien ? A cause d’une querelle avec mon père ? » Il ne savait pas si c’était le cas mais il pouvait toujours poser la question et voir en fonction de sa réaction s’il était près ou pas de la véritable raison. Lorsqu’elle lui posa une question encore en rapport avec son père il la fixa dans les yeux avant de lui répondre. Parce qu’il se devait de mettre les choses au clair quant à ses liens avec Asmodée. « Je n’ai rien à voir avec lui et je ne veux rien avoir affaire avec lui. Si tu as un problème avec lui, va directement le trouver en Edom. » Il marqua une légère pause avant de rajouter à moitié dégoûté « Et ne me parle pas de mon père torse nu. Je n’ai pas vraiment envie de savoir ce que vous faisiez lui et toi. »  Alors c’était ça ? Elle était une ex de son père et ne pouvant pas se venger sur lui pour une raison ou pour une autre elle s’intéressait à son fils ? Il se promettait d’éviter de mentionner son frère et ses sœurs qu’il venait de retrouver ne sachant pas ce qu’elle voulait exactement aux enfants d’Asmodée. Mieux valait qu’elle ignore qu’ils étaient plusieurs. Il soupira finalement en ayant assez de ce petit jeu auquel elle jouait avec des remarques qui ne semblaient mener à rien, il vida le reste de son verre avant de la fixer. « Autant cette conversation a été intéressante on va dire, autant jouer carte sur table parce que tu ne m’as pas fait venir ici pour me parler de mes yeux de chat ou de mon lien de parenté avec Asmodée… Donc pourquoi ? »  Pourquoi c’était la question, pourquoi ce club ici et maintenant, pourquoi lui parler d’Asmodée ou de ses yeux de chats, pourquoi ne pas lui dire ce qu’elle voulait réellement ou ce qu’elle pouvait avoir contre lui ou contre son club.
       
BY .SOULMATES



Dernière édition par Magnus Bane le Mer 6 Juin - 0:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Danielle Campbell
Messages : 31
Localisation : New-York au Heavell


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Jeu 3 Mai - 21:09

A little fun in this boring immortal life.
Rare sont ceux à connaître l'existence de Théa, elle se fond dans la masse se faisant passer pour une sorcière lambda d'un démon mineur sans importance.

Théa s’ennuyait de cette longue vie immortelle qu’elle vivait dans la plus grande solitude, c’était un choix certes, mais pas un choix qui l’amusait. Si elle n’avait pas eu des déconvenue avec ceux qu’elle appelait famille à l’époque et ce passage en Enfer peut-être que les choses auraient été différentes, mais ce n’était pas le cas. Elle ne pouvait pas se montrer sous son véritable visage, les gens auraient trop peur. Caché l’énergie d’Edom encore incrusté sur la monde parcelle de son âme n’est pas chose aisé pour ceux ayant un lien avec ce dernier, mais c’est surtout que l’énergie d’Edom leur fait peur, alors imaginez s’il savait que son paternel ne venait même pas d’Edom. Il s’amusait à séjourner dans le royaume de son vieil ami, son lieutenant, il faisait pareil avec Azazel. La jeune femme n’avait donc pas consciente de ce qui se passait dans le monde obscure, les rumeurs, les histoires d’amants ou autres ne l’intéressait guère. Le fait qu’elle ne fréquente pas ceux de sa société ne l’aidait pas à s’intégrer, mais elle n’avait pas envie de s’intégrer, la seule personne qui l’intéressait dans cette ville était Magnus Bane. Athéna ne se doutait pas que son invitation perturberait autant Magnus, elle ne se doutait pas qu’il se sentait attaqué par son arriver comme si elle voulait lui prendre sa place, le mettre au placard. Évidemment, si elle avait été au courant de l’histoire de titre de Grand Sorcier, elle aurait choisit une nouvelle approche, mais ce n’était pas le cas. Les potins n’étant pas une chose qui la passionnait elle n’était au courant de rien. Quelques bribes sur l’histoire de Valentin et ces sbires, mais rien d’autre.C’était avec un grand sourire que la jeune femme avait accueillit son homologue qui comme elle s’en doutait un peu, ne semblait pas réellement ravie d’être là. Un peu déçu, elle avait entendu parler de Magnus à l’époque de Will Herondale, un sorcier qui s’amusait et savait faire la fête toujours en train de rigoler. Elle n’avait pas l’impression de rencontrer le même homme. Sans vraiment se laisser déstabilisé la jeune femme l’avait amené jusqu’à son bureau pour l’inviter à prendre un verre et discuter en toute intimité avec lui. Après que les deux sorciers se furent installés dans les canapés la jeune femme s’installa à son aise regardant avec amusement tandis qu’elle voyait le mécontentement sur le visage de son vis-à-vis. Toute son attention était porter sur le sorcier, la brune essayait de comprendre ce qui dérangeait autant le jeune homme dans le fait d’être le fils d’Asmodée. Elle ne comprendrait pas son mal être. Il ne choisissait pas ces origines, mais ce n’est pas pour autant d’en avoir honte, son père était un homme puissant après tout ce qui faisait de lui un sorcier puissant également. Elle pencha légèrement la tête sur le côté quand Magnus commença à lui répondre. Son sourire ne quittait jamais ces lettres. « Je n’ai jamais tentée de dissimulée l’énergie d’Edom. » Répliqua-t-elle en haussant des épaules, elle le faisait, mais pas en présence du sorcier elle ne le faisait pas car elle savait qu’il l’aurait senti qu’importe les sortilèges de dissimulation.Un petit rictus s’étira sur les lèvres de la jeune femme, elle avait vu la curiosité dans le regard du jeune homme, mais il ne demanda pas qu’il était son paternel. L’humeur du sorcier n’était pas réellement à la plaisanterie et une bouille déçu apparu quelques secondes sur le visage de la brune. Elle haussa les épaules devant la question de Magnus, comme si tout devait avoir une explication. « La curiosité, tu n’es jamais curieux ? » demanda-t-elle sincèrement intéressé par la réponse. Les limites du comportement, les bonnes manières et la bienséance la jeune femme les avaient pratiquement oublié, perdu dans un passé si lointain qu’on pourrait se demander s’il existait réellement. Les yeux de chat d’Asmodée et Magnus était magnifique et la jeune femme était ravi de revoir ce regard qui l’avait amusé autant que fait hurlé de haine. Drôle de sentiment. Théa était perdu par les réactions du jeune homme qui se trouvait en face d’elle, son sourire s’était évanoui tandis que la tension devenait de plus en plus palpable. Elle ne comprenait pas ce qu’elle disait de mal, elle ne comprenait pas ce qui le rendait dans cette état. Son père était uniquement son père, il n’avait jamais eu de réel discussion avec lui, il n’avait pas passée des siècles avec lui, il connaissait son père de réputation uniquement. Vraiment, Théa ne comprenait pas. Un soupir s’échappa de ces lèvres, son comportement était anodin, en tout cas dans son esprit. Elle ne s’était pas rapprochée du jeune homme pour joué, elle ne fleurtait pas, elle essayait juste d’apprendre à vivre de nouveau. Penchant une fois de plus le visage sur le côté, les yeux violets de la jeune femme s’illuminèrent d’amusement teinté de solitude. Incomprise, l’une de ces nombreuses raisons qui faisait qu’elle ne fréquentait pas les autres créatures obscures. Sans aucun effort la jeune femme leva la main pour faire apparaître une image animé qui représentait Edom, elle sentit la brûlure de son dos, trace que son père ressentait toutes traces de magie qu’elle faisait. Ces cheveux devinrent entièrement blanc comme la neige et ces yeux violèrent brillaient presque. Elle reposa sa main sur sa jambe laissant la magie s’éteindre aussi soudainement qu’elle était venu. Ces cheveux et yeux redevenus comme avant. « Voici ma marque, sorcier. Mon tatouage c’est pas une marque de démon c’est un châtiment. Il n’y a rien de honteux dans tes yeux. Ils sont très beaux. Ce sont les actes qui font les personnes et non leur parent, cette de te torturé l’esprit. Tu pourras être dans cet état quand tu auras rencontré Asmodée et à ce moment-là on en reparlera » Lui dit-elle avec douceur et sérieux. Théa ne pensait pas que ces actions seraient vu de manière négative, elle ne s’attendait pas à autant de défensive de la part de Magnus.   Un petit sourire apparu sur ces lèvres, oui elle avait vu Asmodée en petite tenue. Après tout son père l’amenait souvent chez lui sans le prévenir de ces visites pourquoi il s’annoncerait ? Il faisait ce qu’il voulait après tout. Son visage exprima la surprise avant qu’elle rigole doucement. Une querelle avec Asmodée ? Elle aurait gagnée évidemment et elle ne s’en prendrait pas à ces enfants pour une querelle. Elle appartenait à Lucifer, les autres avaient interdiction de lui faire du mal. Elle craignait personne d’autre que le Roi des Enfer en personne. « Une querelle avec Asmodée ? Voyons si j’avais un problème avec lui j’irais le voir directement. J’ai installée mon club en face du tien parce que je veux réapprendre à vivre. » Dit-elle avec froideur. Elle ne s’attendait pas à ce qu’un mur l’accueil. Le Magnus de l’époque de Will Herondale n’existait clairement plus. La sorcière secoua la tête devant l’innocence que pouvait avoir un sorcier aussi âgé que Magnus, elle le regarda presque avec tendresse. Même si elle ne comprenait toujours pas pourquoi il détestait autant ces origines. « Je suis en vacances, je vais pas retourner à Edom aussitôt. » Dit-elle boudeuse en croisant les bras sous sa poitrine. Elle rigola ensuite à la remarque du jeune homme concernant le fait qu’elle ai vu Asmodée torse nu. Elle le regarda amusée sas répondre, le laissant dans le doute, le laissant s’imaginer ce qu’il voulait s’imaginer. De nouveau son visage perdu son sourire à la phrase du sorcier. « Je pensais que tu me comprendrais, une autre personne avec un parent craint. C’est difficile de s’intégrer quand on fait peur. Je pensais que si je me mettais en concurrence avec toi j’arriverais à vivre. Cette immortalité me tue, le temps de Zeus est bien loin... »Fit-elle avec un soupir de lassitude qui laissait exprimée toute la solitude qu’elle ressentait dans ces décénnies qui s’écoulait depuis des lustres. Théa plongea son regard dans celui de Magnus. « Et toi, tu as des questions ? Tu n’es pas venu par curiosité. » Lui demanda-t-elle en tentative de raviver son amusement, échec total.


gotheim | epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
Magnus Bane
High Warlock of Brooklyn

Avatar : Harry Shum Jr
Messages : 590
Localisation : son loft ou son club la plupart du temps quand il n'est pas à l'Institut


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Mer 6 Juin - 0:12

       

       

       Théa & Magnus
       A little fun in this boring immortal life
C’était surtout par curiosité et aussi parce qu’il se sentait blessé que Magnus avait décidé de venir jusqu’à ce nouveau club. Pour voir qui osait lui faire concurrence juste en face de son club. Normalement il n’y aurait pas prêté plus attention que ça ayant confiance en la réputation de son club et de ses clients pour ne pas avoir à craindre l’ouverture d’un club concurrent juste en face. Mais après la perte de son statut de grand sorcier, il voyait ça comme un autre moyen de lui faire perdre une partie de son identité. Après son statut de grand sorcier, lui qui n’était plus maintenant que Magnus Bane un sorcier comme un autre, voilà qu’il s’apprêtait à perdre cette autre part de son identité. Et si ça se produisait, il aurait perdu tout ce qu’il faisait de lui qui il est. Et la prochaine étape serait quoi ? La perte de ses pouvoirs ? Magnus avait besoin de savoir pourquoi. Pourquoi ouvrir ce club en face du sien. S’il s’agissait d’une sorte de vengeance contre lui ou simplement de quelqu’un souhaitant le dépouiller d’une autre partie de lui-même ? Ce n’était pas vraiment de la colère plus de la lassitude de voir qu’après son statut c’est à son club qu’on s’attaquait. Autrefois il aurait sûrement célébré cette ouverture et fait la fête toute la nuit en souhaitant à l’autre club de réussir mais là le cœur n’y était pas. Sa perte de statut était encore trop récente pour lui. Et s’il avait essayé de donner le change, il n’avait pas totalement réussi. Même Alec avait réussi à le percer à jour grâce à l’aide de Catarina. Malgré tout alors qu’il s’installait face à cette jeune femme dans le bureau, il ne souhaitait pas voir non plus le club de sa concurrente couler pour autant. Un verre à la main la conversation s’orienta rapidement sur Asmodée et sa parenté avec lui. De quoi rendre méfiant Magnus qui ne voulait rien à voir avec lui ou avec l’Edom qui lui rappelait toujours de mauvais souvenirs. Ce qu’il ne tarda pas à dire à la jeune femme d’ailleurs. Mais visiblement ce n’était pas à quoi elle s’attendait, puisqu’elle semblait vexée ? Mais pourquoi ? Il n’avait pas dit ça en mal. Il fut même tenté de lui demander pourquoi ? L’Edom n’était pas bon et inspirait en général le dégoût ou la crainte pour ceux qui étaient familiarisés avec. Magnus lui évitait d’en parler comme s’il pouvait ignorer d’où lui venait tous ces pouvoirs pour éviter de raviver de mauvais souvenirs datant de l’époque qu’il avait passé avec son père. Pour lui l’Edom lui rappelait tout ça. Tentant de clarifier ça avec sa nouvelle remarque il vit la déception sur le visage de la sorcière en face de lui. Visiblement il avait dit quelque chose qu’il ne fallait pas ou pas dit ce qu’il fallait mais quoi ? « Je vois..Je pensais que la plupart des sorciers auraient voulu la dissimuler. » dit-il intrigué par sa réponse. Lorsqu’elle évoqua son propre père, il haussa les sourcils, intrigué, espérant qu’elle lui en dise plus sur son identité mais elle choisit alors de ne pas le faire. Avant de lui poser une nouvelle question. Visiblement son intérêt pour l’identité de son père n’était pas passé inaperçu lui demandant s’il était curieux. Ça dépendait de la situation. Les siècles lui avaient appris que parfois il valait mieux ne pas poser trop de questions ou en poser dont on savait qu’on n’apprécierait pas forcément les réponses. Ce serait le cas pour lui si on l’interrogeait sur son père donc il évitait de poser des questions à ce sujet. Surtout que chez beaucoup de sorciers leur parenté démoniaque était quelque chose dont on parlait peu. Les sorciers étaient déjà rappelés assez souvent de ce fait par la plupart des shadowhunters dès qu’ils en croisaient alors pourquoi le faire aussi entre eux ? Il ne la quittait pas des yeux alors qu’il lui répondait curieux de voir sa réaction en entendant sa réponse. « Ça dépend des circonstances. Les gens n’apprécient pas forcément qu’on leur pose des questions alors j’ai finalement appris à attendre. Comme je le dis souvent, la patience est une vertu. Et à quoi bon être pressé de tout savoir quand on est immortel et qu’on a tout le temps devant soi ? » Les terrestres eux avaient conscience de leur mortalité c’était peut-être pour ça qu’ils étaient toujours si pressés. Mais pas Magnus. Et il avait aussi l’intuition que si la jeune femme en face de lui souhaitait partager quelque chose avec lui elle finirait par le lui dire. Mais devant cet intérêt pour son père il se demandait si elle n'était pas là à cause de lui. Peut-être une vieille querelle entre eux qui expliquerait pourquoi elle s’intéressait à lui. Pourquoi elle avait voulu installer son club concurrent en face du sien. Il la regardait surpris en voyant ses cheveux devenir blancs et son regard violet. Il appréciait de voir qu’elle avait voulu les rendre égaux dans cette conversation en révélant sa marque de sorcière alors qu’elle aurait pu ne rien faire. Et le laisser se demander ce que c’était, si c’était lié à ce tatouage qu’il avait remarqué en la suivant jusqu’ici. « Merci de m’avoir montré ça, mais contrairement à ce que tu sembles croire, j’ai déjà rencontré Asmodée. Il m’a élevé pendant plusieurs années. Il était le seul à avoir des yeux identiques aux miens. Et c’était mon père…Mais maintenant que je sais qui il est réellement, je ne veux rien avoir affaire avec lui où à tout ce qui me vient de lui. » dit-il en la fixant droit dans les yeux. Parce qu’il connaissait Asmodée, plus qu’il ne l’aurait espéré. Magnus avait fait l’erreur de le croire quand il n’avait personne d’autre, à cause de ses yeux de chats similaires aux siens et il l’avait regretté ensuite. De toute évidence si elle savait qu’il était le fils d’Asmodée elle ne savait rien de ses rapports avec lui et il était important pour lui de lui dire qu’il n’était pas comme lui. Que si elle cherchait à attirer son attention, Magnus ne l’y aiderait pas.  Mais rapidement elle lui confirma qu’elle ne cherchait à résoudre aucune querelle avec son père. Et il était rassuré d’entendre ça, même s’il était confus en entendant la suite. « Réapprendre à vivre ? Pourquoi en face de mon club ? » demanda-t-il en fronçant légèrement les sourcils.  C’est toujours aussi confus qu’il lui répondit rapidement lorsqu’elle lui dit ne pas vouloir retourner en Edom. « Et bien rien ne t’empêche de rester à New York ? » proposa-t-il hésitant se demandant si c’était ce qu’il devait lui dire à cet instant. Si c’était ce qu’elle attendait de lui. Il était un peu perdu dans cette conversation se demandant ce qu’il venait faire ici dans ce bureau, pourquoi elle avait tant tenu à lui parler. Qu’est-ce qu’il pouvait avoir affaire là-dedans ? Si ça ne concernait pas son père, c’était à cause de lui ? Mais pourquoi lui ? Parce qu’il n’était plus le grand sorcier et celui qu’ils avaient élu à sa place voulait quoi ? Le surveiller, l’avoir à l’œil ? Mais en même temps elle n’avait pas parlé de son changement de statut, peut-être qu’elle n’était pas au courant et voulait avoir affaire au Grand sorcier ? Si c’était à lui qu’elle voulait faire concurrence, elle s’était trompée de personne. Ce qu’il ne tarda pas à lui demander. « Je comprends ce que tu veux dire mais pourquoi faire concurrence ? » dit-il avant de marquer une pause. Il soupira avant de la regarder dans les yeux « Je ne suis plus le grand sorcier de Brooklyn. Je ne sais pas si tu étais au courant mais c’est le cas donc je pense que tu as choisi la mauvaise personne pour faire concurrence comme tu dis. Je ne suis plus qu’un sorcier comme un autre maintenant… » Au moins elle savait la vérité et si la concurrence qu’elle souhaitait était avec le grand sorcier autant qu’elle se rende compte maintenant qu’elle s’était trompée de personne. Et devant sa question, il ne tarda pas à lui répondre honnêtement, ne la quittant pas des yeux. « Je suis venu voir pourquoi un club similaire au mien ouvrait en face. Je me suis dit que peut-être c’était lié au nouveau grand sorcier. Que peut-être c’était lié. » Il n’alla pas plus loin dans sa pensée, ignorant si elle connaissait ou non Lorenzo. Il préférait garder ce qu’il pensait de lui pour lui, il ne voulait pas créer de tensions inutiles en allant critiquer le nouveau grand sorcier. Si les autres sorciers l’avaient élu, même s’il s’était montré charmant pour ça, il devait au moins respecter leur décision. Même s’il n’était pas d’accord avec eux. Il avait fait l’erreur de faire confiance à la reine des fées et maintenant il devait en accepter les conséquences même si ça lui avait paru être la meilleure solution alors pour assurer la sécurité des autres sorciers. Mais il ne connaissait pas la sorcière en face de lui, pas assez pour lui dire tout ce qu’il pensait exactement. Magnus préférait garder ça pour lui et voir comment la soirée allait tourner maintenant qu’il lui avait dit n’être plus le grand sorcier. Si c’était celui qu’elle était venu voir, sa réaction promettait d’être intéressante maintenant que Magnus n’était plus qu’un sorcier comme un autre.
       
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fateofstars.forumactif.com/
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Danielle Campbell
Messages : 31
Localisation : New-York au Heavell


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  Lun 11 Juin - 0:25

A little fun in this boring immortal life.
Rare sont ceux à connaître l'existence de Théa, elle se fond dans la masse se faisant passer pour une sorcière lambda d'un démon mineur sans importance.

La vie était une chose que les humains avaient du mal à chérir, ils ne prenaient pas en compte de la beauté de leur existence. Cette insouciance qui était la leur était une merveille que les sorciers ne connaissaient pas, vivre chacun de ces moments comme si c’était le dernier, une chose que l’immortalité ne permettait. Les enfants de Lilith menait une longue et ennuyeuse vie et cette dernière ne se terminait pas avant de longues décennies. L’esprit ne fonctionnait pas pareil que ceux des humains, la vision du monde n’était pas la même. Il fallait réussir à satisfaire des besoins qui était de plus en plus exigeant avec le temps qui s’écoule tel les grains de sable d’un sablier. L’ennui était certainement l’une des plus grandes peurs des immortels, mais beaucoup craignant encore plus la solitude c’est pourquoi une grande majorité des sorciers vivaient dans de grandes villes avaient des activités qui leurs faisaient côtoyer du monde que ce soit Terrestres ou Créatures Obscures.  La solitude est un mal qui vous ronge de l’intérieur petit à petit vous aspirant vos émotions positives au fur et a mesure que le mal s’installe la solitude rend les créatures immortels instable psychologiquement, dangereuse, folle. Le temps ne s’écoulait également de la même façon, une notion fugace propre à chacun et ce temps qui était si précieux pour les mortels étaient quelques choses qu’il fallait apprendre à gérer pour pouvoir tenir le coup, perdre cette réflexion humaine concernant beaucoup de sujets. Si Théa avait ouvert un bar juste en face de celui de Magnus Bane ce n’était en aucun cas pour le blesser, nuire à sa réputation ou lui voler une part de lui, la sorcière s’était rapproché de ce dernier car c’était certainement l’unique sorcier vivant sur Terre qui pourrait comprendre une partie du fardeau qu’elle avait sur ces épaules, évidemment il ne pourrait pas entièrement comprendre ce que la jeune femme avait vécu ou vivait, mais il pourrait comprendre une certaine partie. Théa avait besoin d’une occupation, d’un semblant de vie normale pour continuer à avancer jour après jour, ce n’était pas facile de se battre pour rien, mais elle continuait de le faire malgré tout sans réellement connaître la raison et pour continuer de se battre la jeune femme avait besoin de quelque chose et elle avait observer suffisamment les sorciers pour comprendre que Magnus était le seul qui pourrait être suffisant. La réaction du jeune homme avait refroidit la belle brune qui était déçu par le comportement du sorcier, elle ne comprenait pas pourquoi il agissait ainsi et ne pensait pas s’être trompé sur ce dernier ce qui l’agaçait encore plus. La jeune femme haussa les épaules devant la réponse que lui donna le fils d’Asmodée. « La plupart des sorciers sont frigides. On ne choisit pas son héritage inutile d’en avoir honte autant en faire une force. » Lui répliqua-t-elle tout en s’amusant avec ces mèches de cheveux toujours blancs qui finissait par reprendre peu à peu leur couleur brune. Théa n’allait pas aborder le sujet de son père plus sérieusement si Magnus ne posait pas de question, après tout elle connaissait l’identité du père de ce dernier donc elle n’avait aucune raison de continuer la discussion sur son père si cette dernière n’intéressait pas le sorcier. Lorsque la jeune femme avec une question ou des choses à dire elle ne se retenait pas, les siècles passaient à Edom avait oublier de lui apprendre à raisonner avec sagesse, le fait de blessé les autres ne l’atteignait pas et cela ne l’a préoccupait aucunement alors elle parlait toujours avec franchise sans aucune douceur parfois. « L’immortalité n’est pas un cadeau sucre d’orge. A quoi bon tourner autour du pot, apprend à vivre comme un humain, comme si chaque jour était ton dernier. Parce que ce n’est peut-être pas le cas pour toi, mais c’est le mien. » Fit-elle avec une grande sincérité. Cette mortalité qu’elle avait tellement envié des Terrestres était en fin de compte une sensation des plus étouffantes qu’il soit, ce sentiment d’avoir la vie qui lui glisse des doigts étaient étranges, perturbants. Depuis qu’elle avait quittée Edom la jeune femme sentait qu’une épée de Damoclès se trouvait au dessus de sa tête, elle sentait qu’à n’importe qu’elle moment son père pourrait faire l’effort qu’importe comment il le ferait, pour la récupérer. Théa ne parlerait pas si le sorcier ne faisait pas un minimum signe de curiosité après tout c’était la seule qui posait des questions et cela ne l’amusait pas du tout, le sorcier n’était même pas curieux de connaître la sorcière qui ouvrait un bar concurrent au sien. Un petit sourire amusée étira les lèvres de la jeune femme tandis qu’elle écoutait Magnus. « Oh mais je sais que tu as déjà rencontrée ton père, je t’ai vu à Edom. D’ailleurs tu ne sais pas dans quel état tu l’as mis quand tu es parti. » Commença-t-elle en ricanant doucement aux souvenirs de la furie qui avait envahi Asmodée lorsque son fils prodige l’avait abandonné comme le moins que rien qu’il était. « Je suis certaine que tu lui brises encore le coeur s’il pouvait t’entendre. » Dit-elle toujours amusée en imaginant l’égoïste Asmodée être rejetée par sa progéniture. La sorcière qui avait eu dans sa plus tendre jeunesse des yeux verts avant de devenir violets comme ceux de son père preuve de sa puissance et de sa parenté avec Lucifer comprenait ce qu’avait ressenti Magnus envers Asmodée. Quelqu’un avec la même marque de démon que soit, quelqu’un qui lui ressemblait physiquement, quelqu’un qui prétendait le comprendre. L’aimer. La question du sorcier interrompit la sorcière dans sa rêverie concernant le père de ce dernier, l’imaginant pleurer contre les souvenirs de son fils qu’il avait gardé. Un petit sourire triste s’étira sur ces lèvres. « Le temps ne s’écoule pas pareil à Edom, mais vis 500 ans là-bas et tu comprendras ce que je veux dire pas réapprendre à vivre. Parce que tu es le seul sorcier à la hauteur. » Dit-elle en haussant des épaules sur cette dernière phrase comme si c’était une évidence. « Ce n’est pas aussi simple, je n’aurais pas le loisir de choisir indéfiniment. » Lui dit-elle en lui souriant doucement. Pour le moment Lucifer la laissait tranquille car c’était son plaisir de faire croire à son enfant qu’elle était de nouveau libre, elle savait au plus profond de son âme qu’il attendait qu’elle soit de nouveau heureuse pour lui arracher de nouveau son bonheur. De nouveau un haussement d’épaule anima le corps de la jeune femme qui ne s’attendait pas à ce que  Magnus fasse une fixation sur ce sujet. Le club. « Parce qu’il y a assez de monde pour que cela ne te porte pas préjudice tout en me plaisant. » Un froncement de sourcil plissa le visage de la sorcière qui ne comprenait pas ce que voulait dire Magnus. « Grand sorcier ? C’est quoi ce truc ? Depuis quand il y a un grand sorcier ? » Demanda-t-elle avec innocence ? La jeune femme était vraiment déconnecté du monde des sorciers depuis qu’elle avait quittée la Terre pour l’Enfer et elle n’avait jamais pris la peine de se relier avec ces derniers après ce qu’elle avait subi de la part de ceux qu’elle avait un jour appeler famille. Toujours en haussant les épaules la jeune femme secouant la tête ne comprenant vraiment pas l’importance que ce titre ou cette chose qu’était le grand sorcier avait. Elle ne comprenait pas le rapport avec son arriver et l’ouverture de son club.
gotheim | epicode


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane  
Revenir en haut Aller en bas
 
A little fun in this boring immortal life ft. Magnus Bane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Queens :: Heavell-
Sauter vers: