Bienvenue à New York. Merci de privilégier les fées, vampires, membres du cercle et terrestres !
Le groupe enfant de la lune a été fermé pour surnombre. Seul les scénarios et PV's sont autorisé.

Partagez | 
 

 Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario.
Messages : 47


MessageSujet: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Dim 14 Jan - 18:17


Ah ... la famille. Toute une histoire.

Stop. Voilà ce qu’elle vient de se dire, en refermant un peu trop brusquement le haut du piano. Elle n’allait pas continuer à être la serpillère dans l’ombre. Il était tant que Dimitri soit au courant qu’elle était toujours en vie et qu’il revienne dans le droit chemin. D’accord, sa femme était morte, mais il ne fallait pas abuser. Cette harpie l’avait forcé à tuer leur parent. Alors même s’ils n’étaient pas des saints, il n’empêchait qu’ils n’auraient jamais dû mourir de cette manière. Soupirant lourdement, elle enfile sa veste noire. Cherchant son téléphone des yeux, elle ne peut que sentir son cœur se serraient en voyant un message de sa fille. Sa douce Alice. C’est tellement douloureux d’être loin d’elle. Par moment, Elizabeth aimerait tellement secouer son frère comme un prunier pour le ramener à la raison et ainsi, elle pourrait faire revenir sa princesse auprès d’elle. Mais elle n’est pas dupe et sait pertinemment que Dimitri ne reviendra pas à la raison comme ça. Tout serait trop simple sinon. Attrapant ses clés de voiture, elle finit tout de même par mettre son paquet de cigarettes dans ses poches. C’est comme le piano, c’est pour se détendre. Et avec un frère comme le sien, elle aurait besoin d’une bonne séance au spa pour relâcher tous ses muscles qui sont sous pression. Fermant la porte de son petit appartement derrière elle. Tout en descendant rapidement les quelques marches, elle ne cesse de se demander comment elle va pouvoir l’accoster. Il ne s’attend sûrement pas à la voir en vie. Tout en grimpant dans son véhicule, elle ne cesse de chercher une phrase à dire. Le banal ‘salut ça fait un baille !’ lui semble complètement hors contexte. Ce n’est pas comme ça qu’elle peut saluer son frère qu’elle n’a pas vu réellement depuis tant d’années. Ce n’est vraiment pas chose facile ! Se garant sur une place libre, Elizabeth décide de faire le reste du chemin à pieds. L’air frais lui permettra peut-être de trouver quoi dire. Et puis au moins, elle est sûre de ne pas le louper. A force de nettoyer derrière lui, elle sait parfaitement où est son terrain de jeu favoris. C’est là où il laisse le plus de corps en même temps. Marchant rapidement, elle entend vaguement un son étrangler. Plissant les yeux, elle glisse les mains dans ses poches, avant de prendre la direction. Elle ne s’est pas trompée. S’appuyant contre le mur car il ne l’a pas remarqué, elle attend patiemment que son frère est fini de manger pour applaudir, se dévoilant enfin. « Tu es pire qu’un estomac sur pattes. Tes manières laissent à désirer par contre, frangin. » S’avançant d’un pas vers lui, elle montre de la main le corps qui git aux pieds de son frère. L’observant, elle a du mal à croire que cette fois-ci, elle ne soit pas derrière lui, mais bel et bien devant. Croisant les bras sur sa poitrine, Elizabeth prend un air sévère. « Tu cherches à faire quoi en laissant tous ces corps partout en ville ? A te faire tuer par les shadowhunters ? Tu ne crois pas que ta folie de tuer tout ce qui passe sous tes crocs à assez durer ? Tu es adulte Dimitri à la fin, reprends-toi ! » Ca l’énerve qu’il agisse comme ça. Elle veut retrouver son frère, lui présenter sa nièce. Mais pas tant qu’il sera dans un état de folie pure. Soupirant, elle glisse une main dans ses cheveux, entortillant une mèche autour de son index. « Et si tu te poses la question, non, je ne suis pas un fantôme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 177


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Ven 26 Jan - 20:00



Ah... la famille. Toute une histoire

Elizabeth | Castle Family | Dimitri

Depuis que tu as rencontré ta femme, ta vie se résume à boire le sang des humains jusqu’à ce qu’ils succombent. Tu aimes ça. Depuis sa mort tu étais devenu bien pire, laissant un minimum de 3 cadavres par jours. Tu t’en foutais de tout, tu voulais juste la venger et passer tes nerfs sur ces maudits humains de pacotille. Tu avais été heureux avec elle, elle était ton tout, ce dont tu avais besoin. Tu la suivais naïvement dans tous ces actes. Au fond c’est peut-être ça qui t’a perdu, qui t’a fait sombrer totalement. Tu avais failli tuer ta propre sœur et sa fille, les personnes que tu t’étais promis de protéger. Tu avais donc laissé la vie sauve à ta sœur et ta filleule. Tu n’avais pu succomber  tu ne pouvais te résoudre à les tuées elles aussi. Tes parents avaient mérités leur mort rapide, bien qu’elle soit trop rapide pour le mal qu’ils avaient fait endurer à ta sœur. Elle était tout pour toi. Tu lui avais donc dit qu’il ne fallait jamais que sa femme soit au courant que tu les avais laissées seines et sauve. Cependant il fallait qu’elles vivent leur vie tranquillement sans se faire remarquer par ta femme. Tu savais qu’elle s’en sortirait toute seule, après tout ta sœur était forte. Bien plus forte que toi. Tu pensais qu’elle avait eu une belle vie et qu’elle avait fini par mourir de ces vieux jours comme sa fille quelques années plus tard. Tu t’en voulais tellement de ne pas avoir eu le temps de la voir grandir et de rester auprès d’elles. Tu les aimais réellement, mais tu savais que tu n’avais pas eu le choix.

Il était l’heure du diner à présent, tu étais sorti de chez toi. Il faisait nuit. Tu t’installais dans une ruelle sombre attendant un passant qui n’aurait plus ses idées en places. L’occasion était enfin arrivé tu avais attiré le passant avant de le mordre. Tu sentais son sang descendre rapidement le long de ton œsophage. Qu’est-ce que ça te fait du bien, tu aimais ca même si depuis que tu étais avec Viktoria tu devais limiter les dégâts. Tu te contentais alors de boire sans tuer, sauf quand le sang était trop délicieux. Tu avais du mal à t’arrêter, une habitude que tu avais trop souvent prise.

Le corps tombait à terre lorsque des applaudissements arrivèrent jusqu’à tes oreilles. Tu crois reconnaitre cette voix, c’est impossible. Puis le mot frangin vient te frapper à la tête. Tu avais du mal à distinguer le visage de la jeune femme, mais lorsqu’elle était face à toi, c’était bien elle. Ta sœur. Elizabeth. « Qu'est-ce que... » dis-tu sans réellement comprendre ce qu'il se passait.Ton cœur ratait un battement, tu avais cru te décomposer. Comment pouvait-elle être encore en vie et ma nièce elle aussi était-elle encore vivante ? Tout un tas de question se mélangeaient dans ta tête laissant toujours ton visage impassible tu la regardais.  Tu ne devais pas lui montrer qu’elle était ta faiblesse. « Crois-moi ces foutus Shadowhunters ne sont pas prêts de me retrouver, je ne me ferais pas attraper une seconde fois. » C’était dur pour toi. Elle était devenue comme toi, du moins tu supposais sinon elle ne se tiendrait pas devant toi aussi jeune. Elle avait pratiquement confirmé ce qu’elle était. « Je suppose donc que tu es devenue comme moi alors. » dis-tu un sourire narquois aux lèvres avant de t’appuyer contre un mur. Tu aimerais tellement faire les 400 coups avec elle, pour rattraper tout ce temps perdu. Et cette fois tu n’allais pas la laisser tomber, il en était hors de question.





Blood and wisky are my life ▵


Little Sister love you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario.
Messages : 47


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Dim 4 Fév - 10:46
Spoiler:
 


Ah ... la famille. Toute une histoire.

Rester à l’abri des regards, elle l’a fait pendant plus d’un siècle. Elle était l’ombre invisible de son frère, nettoyant tout derrière lui. Mais ça, Elizabeth en a marre. D’accord, la mort de sa femme a dû le secouer, mais il n’empêche que ces innocents n’ont rien fait. Et puis surtout, il risque de s’attirer les foudres une nouvelle fois de l’enclave et ça, Eli ne le désire pas. Bien au contraire, même si ça pourrait lui permettre de ramener sa fille auprès d’elle. Mais avant toute chose, elle doit ramener son frère à la raison. Et c’est bien pour ça qu’elle se trouve dans cette ruelle, à l’abri, observant une scène qu’elle a déjà vu des centaines de fois. En même temps, combien de corps a-t-elle caché, brûlé, enterré, pour que son frère ne se retrouve pas avec les shadowhunters sur le dos ? Bien trop pour qu’elle puisse encore les compter. Sortant de l’ombre pour la première fois depuis bien longtemps, Elizabeth applaudit tout en regardant son frère. La surprise qu’elle lit dans ses yeux, même si beaucoup n’auraient rien vu, la fait sourire doucement. Enfin, quelque chose qui le fait réagir ! Prenant l’air sévère, qu’une mère aurait pris pour disputer son enfant, elle croise les bras sur sa poitrine tout en réprimandant son grand-frère. Le comique de situation, les rôles sont inversés. Levant les yeux au ciel face à sa réponse, Eli se retient de l’engueuler encore plus fort. Ce n’est pas la peine qu’un passant passe pour faire son curieux et que Dimitri se jette sur la jugulaire ambulante. « Justement, tu as été attrapé une fois, qu’est-ce qui prouve que ça ne recommencera pas ? » Le ton froid, le regard sévère. Eli a juste envie de l’attraper, le secouer comme un prunier, pour qu’il arrête de se comporter comme le roi des imbéciles. Surtout qu’elle aurait tant de chose à lui raconter, ainsi qu’une nièce a lui présenté ! Mais tant qu’il sera aussi fou, jamais ô grand jamais, elle ne permettra que sa fille s’approche de son oncle. Heureusement, elles sont éternelles toutes le deux. Le regardant s’appuyer contre le mur, Elizabeth en fait de même, tout en lançant une grimace à son frère. « Oui, mais sûrement pas grâce à toi, Dimitri. » Là, il commence sérieusement à l’énerver. S’avançant finalement, elle pointe son index vers lui, tout en se demandant si elle doit le gifler pour lui remettre les idées en place. « Toi, tu m’as abandonné ! Tu es partie avec ta femme, te moquant royalement si j’allais pouvoir m’en sortir ou non. Tu m’as abandonné moi et ma fille ? Et pour faire quoi en plus ? Tuer à tout va parce que monsieur ne va pas bien dans sa tête. Tu sais quoi, pour voir ce que tu es devenu, tu aurais mieux fait de me tuer, comme tu l’as fait avec nos parents ! » La rage bouillonne en elle. Se reculant avant de faire quelque chose qu’elle pourrait regretter, Elizabeth sort son téléphone et le déverrouille. Elle attrape une photo au hasard d’elle et sa fille. Elle ne compte pas lui dire qu’elle est vivante, simplement lui montrer ce qu’il a loupé à cause de sa bêtise. Approchant l’appareil du visage de son frère, elle lui montre la photo. « Tu vois, si tu n’avais pas disparu pour tuer à tout va, tu aurais pu connaître ta nièce, Dimitri. Mais tu as loupé cette chance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 177


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Lun 9 Avr - 13:37



Ah... la famille. Toute une histoire

Elizabeth | Castle Family | Dimitri

Tu ne comprenais pas vraiment comment cela se faisait que ta sœur, qui aurait dû être morte depuis un certain temps, se tenait ici, devant toi. Toutes sortes de choses se mélangent dans ta tête, tu ne sais plus quoi penser, pourtant tu restais impassible. Comme si son retour ne te touchait pas. Après tout tu ne pouvais montrer tes faiblesses. Tu ne pouvais pas offrir à tes ennemis une chance de te toucher. Bien que Jonathan et Valentin soient morts, tu n’avais confiance en personne, sauf Viktoria et Camille. Même si tu cachais un grand secret aux yeux de Camille, tu pouvais vadrouiller la journée sans aucun problème. Elle semble toujours être pareil, peut-être simplement un peu plus dure. « Valentin est mort le cercle se fait petit, je n’ai rien à craindre si ce n’est l’Enclave. De plus je suis devenu un peu plus discret sur mes cadavres. » dis-tu simplement froidement en observant ta sœur. Qu’est-ce qu’elle t’avait manqué, tu aurais voulu la prendre dans tes bras mais tu n’avais pas eu le courage.

Puis tu t’appuies contre le mur dans une position plus décontracte, tu ne la lâches pas tu regards,  après tes paroles, elle t’enfonce encore plus te mettant sur le dos le fait que tu ne l’avais pas transformé. « Si j’ai fait ça c’était pour que tu puisses avoir une vie normal Lizbeth’. » dis-tu simplement. Lizbeth’ était un surnom que tu lui donnais assez souvent autrefois, tu trouvais cela mignon. Tu la vois s’approcher de toi rapidement te montrant du doigt. Tu comprends ses paroles, tu l’as laissée seule, pourtant ses derniers semble avoir l’effet d’un poignard sur toi. Tu n’aurais jamais pu la tuer, elle était tout pour toi. Jamais tu n’aurais pu lui faire du mal, tu t’étais toujours battue pour elle. Au final elle avait raison, tu n’aurais pas dû l’abandonner, tu aurais dû rester au près d’elle. Pourtant c’était impossible tu étais bien trop manipulé par ton ex-femme. Aveuglé par l’amour que tu lui portais. « Tu sais très bien que je n’aurais jamais pu lever la main sur toi. » dis-tu en commençant à t’énerver. Tu n’aimais pas le fait qu’elle aurait voulu que tu mettes fin à ses jours.

Tu commences toi aussi à monter en pression, pourtant lorsqu’elle te montre la photo de sa fille, le calme s’installe en toi. Tu attrapes le téléphone doucement et observes la photo. « Elle est vraiment magnifique, elle ressemble tellement à sa mère. » dis-tu calmement avant de regarder ta sœur. « Tu sais, j’aurais voulu vous voir grandir mais je n’ai pas eu le choix à l’époque, c’était soit moi qui vous tuait soit elle. J’ai préféré le faire pour te laisser une chance à toi et ta fille. » dis-tu simplement en lui rendant le téléphone. Tu ne savais pas vraiment si elle était encore en vie ou non, mais pour l’instant tu ne préférais pas poser la question. « Je n’ai pas envie de me battre avec toi Lizbeth ‘ et tu le sais très bien. » dis-tu simplement.





Blood and wisky are my life ▵


Little Sister love you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario.
Messages : 47


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Lun 23 Avr - 17:43



Ah ... la famille. Toute une histoire.

Depuis toujours, Elizabeth a été proche de son frère. Alors quand elle a vu le monstre qu’il était devenu, elle s’est toujours dit qu’elle devait l’aider. C’est bien pour cette raison qu’elle a passé de longues années à cacher les corps derrière lui. Mais là, elle n’en peut plus. Elle veut bien être gentille, mais Dimitri ne se rend pas compte des sacrifices que ça lui coûte. Ne sachant pas jusqu’où va la folie de son frère, elle a envoyé sa petite puce loin de tout. Et même si elle la voit de temps à autre, c’est douloureux pour Eli de vivre loin de sa fille. Levant les yeux au ciel face à la réponse de son frère, la vampire se mord la langue pour ne pas répondre violemment. Il ne se rend vraiment pas compte de ses actes, ce n’est pas possible. Pourtant, c’est lui le plus grand des deux ! « Ce n’est pas parce que tu es plus discret, que l’Enclave ne t’a pas à l’œil. » Non loin de là même. Toute créature qui sort du rang est sous le regard inquisiteur des shadowhunters. Et ça, Elizabeth en est certaine et aimerait bien le faire comprendre à son frère.

S’appuyant contre le mur tout comme son frère, elle grimace. Non, ce n’est surement pas grâce à lui qu’elle est toujours de ce monde. Et ça, Eli ne s’en prive pas pour le faire remarquer. Préférant ne rien répondre, elle sait que les choses risquent d’éclater sinon. Une vie normale, sans parents ni frère ? Quelle vie ça aurait été pour elle ?! Non, il n’avait pensé qu’à son idée, et non pas à ce qu’Elizabeth aurait réellement voulu. S’approchant de lui, elle lance une bonne partie de tout ce qu’elle a sur le cœur. Depuis des années, elle souffre énormément et il est temps qu’il le sache. Elle lui en veut de l’avoir laissé seule, avec sa fille. Il aurait dû être là pour elles. Il aurait dû être là, comme le frère qu’il est. Mais non, il était parti avec la vampire et ça, Elizabeth ne l’avait pas accepté et ne l’accepterait sûrement jamais. Croisant les bras sur son torse, elle grimace une nouvelle fois. « Ah non ? Pourtant mon frère n’aurait jamais levé la main sur ses parents. Aussi, laisse-moi douter de tes paroles, Dimitri. » Se reculant avant de faire un acte qu’elle pourrait regretter, Elizabeth attrape son téléphone. Elle veut enfoncer le clou, lui montrait tout ce qu’il a loupé en fuyant. Montrant le téléphone à son frère, Eli ne va pas lui dire que sa nièce est vivante. « Etait Dimitri. Elle était magnifique. » Sa voix est froide et tranchante. C’est dur pour Eli de mentir, mais pour ce faire, elle repense au moment où elle a cru la perdre, quand son ami lui a appris qu’Alice était malade. Elle comprend bien ce que son frère veut dire. Mais cette époque est révolue. Sa femme n’est plus là, aussi, il peut arrêter de se comporter comme il le fait. « Sauf que tu vois Dimitri, elle n’est plus ici. Elle est tombée malade. Donc la chance que tu m’as laissé, c’est celle de voir ma fille loin de moi. » Elle ne ment pas réellement, simplement les mots ne sont plus dans le même contexte. Soupirant, elle se passe une main sur le visage. Elle est lasse. « Moi non plus Dimi. Mais je n’en peux plus de jouer à ramasser et cacher les corps derrière toi. Je veux retrouver mon frère. Pas ce monstre de folie. Mon frère Dimi. » Elle l’a toujours appelé ainsi. Et elle espère lui comprendre combien elle est sérieuse ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 177


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Ven 8 Juin - 20:47



Ah... la famille. Toute une histoire

Elizabeth | Castle Family | Dimitri


Elizabeth était toute ta vie avant que ton ex-femme ne vienne tout pourrir. Tu regrettais certains de tes actes mais tu n'avais pas pu faire autrement, sinon les choses auraient été bien pires. Elle ne semble pas d'accord avec toi. Pourtant tu lui as sauvé la vie, tu n’aurais pu te résoudre à la tuer. Tu avais beau être un monstre tu avais toujours ton passé qui faisait parfois surface. « Après tout ce que t'ont fait vivre nos parents je ne pouvais me résoudre à les voir comme tel, ils n’existaient plus. »  Tu sens la pression monter. Pourquoi n’arrive-t-elle pas à comprendre c'était pourtant si simple. Elle recule, tu l’observes. Puis elle te montre ta nièce. Tu aurais tellement voulu la voir grandir être la pour elle mais cette période de ta vie n’était pas compatible. Tu n’aurais pas pu rester avec elle, tu n'aurais pas pu, tu étais un vampire. Lorsqu'elle sortait ses mots de sa bouche, tu baissais rapidement ta tête. « Je suis vraiment désolé Lizbeth, j'aurais du être la comme un grand frère. Comment aurais-je pu savoir que tu étais devenue comme moi. Je n’ai pas pu être la pour toi et j'en suis vraiment désolé. » dis-tu sincèrement.

Autrefois ta sœur était ta vie et ta nièce aussi, tu avais tout fait pour qu'elles soient en sécurité toute les deux et que ton ex-femme ne sache rien. Tu savais que si elle avait su elle les aurait tuée toutes les deux pour que je sois à elle et simplement à elle. « Je suis vraiment désolée. » dis-tu. Le fait qu’Elizabeth se trouve devant toi était assez perturbant toi qui ne pensais jamais la revoir. A l'époque cela t'avait tellement brisé le cœur de la laissée seule. Tu n'avais pas eu le choix. Ses paroles te touchaient réellement, tu devais faire des efforts pour réparer tes erreurs surtout que tout était différent depuis que tu étais avec Viktoria. Elle aussi souhaitait voir le monstre disparaître. Pourtant cela faisait partie de toi, une partie que tu ne pouvais nier. « Je vais me calmer, au moins essayer. Ce n’est pas facile, je suis devenue comme ça.. » dis-tu la regardant dans les yeux. Tu ne voulais plus lui faire de mal, tu voulais pouvoir profiter de ta vie avec ta sœur et rattraper le temps perdu avec ta sœur.






Blood and wisky are my life ▵


Little Sister love you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario.
Messages : 47


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Sam 23 Juin - 16:59



Ah ... la famille. Toute une histoire.

Depuis toujours, Elizabeth était proche de son frère. C’est grâce à lui qu’elle s’en était sortie, quand leurs parents avaient appris sa grossesse. Il l’avait aidé et soutenu, alors que pourtant à l’époque, l’enfant hors mariage n’était pas bien vu. Mais Dimitri n’en avait eu que faire et l’avait aidé et soutenu. C’est peut-être pour cette raison que la jeune-femme cache les corps que sème son frère depuis de nombreuses années, comme pour racheter cette aide précieuse qui lui a offert par le passé. Haussant les épaules, une grimace vient naître sur le visage d’Elizabeth. « Certes. Mais c’est, comme tu le dis, à moi qu’ils l’ont fait Dimitri. Et ce n’est pas pour autant qu’ils méritaient la mort et encore moins, donner par leur unique fils. » Mais voyant que cette branche ne mènera à rien, Elizabeth change de stratégie. Se reculant, elle attrape son téléphone et montre à son frère la photo de sa nièce.

C’est dur pour elle de mentir de la sorte à son frère. Mais elle ne doit pas éprouver de remords. C’est pour une bonne cause, celle de ramener son frère dans le droit chemin. Alors pour donner encore plus de réalisme dans ses propos, Eli repense au jour où son ami l’a appelé, pour lui dire qu’Alice était malade. Ce jour-là, malgré le fait qu’Elizabeth soit déjà morte, elle a senti son cœur cessait de battre. Elle ne pouvait pas perdre son bébé, son univers. Alors elle avait pris la décision de la transformer. Mais même si Alice est aujourd’hui en vie, il n’empêche qu’elle a failli la perdre. Alors elle repense à ça, pour continuer à mentir à son frère. Haussant un sourcil, Elizabeth garde son air froid, malgré le fait que son frère a l’air réellement sincère. « Tu es désolé Dimitri, c’est bien. Mais ça ne changera pas la situation que maintenant, ma fille est loin de moi. » Et Alice lui avait bien fait comprendre qu’elle lui en voulait. Mais ça, la brune le garde pour elle, car ça ne servirait à rien de le dire, vu qu’elle veut garder la présence d’Alice secrète. C’est mieux ainsi, même si pour ça, sa fille risque de lui en vouloir pendant des siècles. Mais Elizabeth préfère qu’Alice lui en veuille, plutôt qu’elle s’approche de la folie de son oncle. Se passant une main lasse sur le visage, elle écoute la réponse de son frère. Bien sûr qu’elle a envie de le croire. Pourtant, au fond d’elle, le doute persiste. Elle ne peut pas croire, même si elle ne rêve que de ça, que son frère redevienne l’homme qu’il était par le passé. « J’aimerai te croire Dimi, mais comment ? Comme tu le dis si bien, tu es devenu comme ça ? Alors comment croire que tu vas changer ? Que tu vas redevenir l’homme que tu étais avant que cette femme ne te lave le cerveau ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 177


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Lun 30 Juil - 9:38



Ah... la famille. Toute une histoire

Elizabeth | Castle Family | Dimitri


Ta petite sœur était tout pour toi. Elle l’avait toujours été d’ailleurs. Tu l’avais fait passé avant ton propre bonheur, tu aurais voulu rester au près d’elle mais tu avais dû faire un choix. Il était difficile mais tu ne pouvais imaginer une seule seconde la tuer. « Tu es ma petite sœur Eli, et bien sûr que si,, ils méritaient tous deux la mort pour avoir reniés leur seule fille. » dis-tu sèchement. Autrefois tu aimais tes parents, mais cela avait vite changé après la grossesse d’Elisabeth. Ton cœur ne fait qu'un tour lorsqu'elle te montre ta nièce. Tu étais tellement désolé. « Si j’avais pu faire quelques choses je l’aurais fait. » dis-tu en la regardant. A l’époque c’était ta femme qui portait la culotte elle dirigeait tout comme une dictature, tu n’avais jamais ton mot à dire et si tu faisais quelques choses de travers elle te faisait souffrir. Tu faisais donc attention de faire ce qu'elle voulait, mais bon tout ca ne te dérangeait pas vraiment puisque tu l’aimais comme un fou. Complètement aveuglé par ton amour pour elle. Elle t’avait transformé en monstre comme elle, un monstre assoiffé de sang ne contrôlant plus ses émotions. « Tu n’es pas la seule à vouloir me changer Eli… » dis-tu simplement. Depuis que tu étais en couple avec Viktoria tu avais pu évoluer en quelques sortes, tu te cachais un peu plus et tu avais réduit le nombre de victimes. Tu réfléchis rapidement. Ton visage change du tout au tout tu as compris ce qu’Elizabeth manigance. « Dis-moi petite sœur. Comment tu pourrais avoir ta fille en photo sur ton téléphone alors qu’elle n’est plus depuis un certain moment. » dis-tu. Tu la plaques contre le mur rapidement et la bloque avec ta force. Étant plus vieux et abreuver par du sang frai on peut sentir que tu as une plus grande force. « Soit tu te fou de moi Elizabeth, soit cette photo n’est pas ta fille. » dis-tu avec un regard assez sombre. Tu n’aimais pas qu’on te prenne pour un con et c’était ce que ta sœur était en train de faire.





Blood and wisky are my life ▵


Little Sister love you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Avatar : Kaya Scodelario.
Messages : 47


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Mar 14 Aoû - 13:11



Ah ... la famille. Toute une histoire.

Son frère, c’est tout pour Elizabeth. Même si elle a été soulagée de le savoir enfermé par l’enclave, il n’empêche qu’elle l’aime malgré tout. Ce n’est pas pour rien que pendant toutes ces années, elle a couvert son frère en cachant le corps de ses victimes, afin que l’enclave ne sache pas que c’était lui le coupable. Secouant négativement la tête, la brune reporte son regard sur son frère. « Je ne pense pas Dimitri. De nombreux enfants ont été reniés par leurs parents, et ce n’est pas pour autant qu’ils sont morts. » Elle-même avait souffert du rejet de ses parents en apprenant sa grossesse, alors qu’elle n’était même pas mariée. Mais elle avait fini par l’accepter avec le temps, grâce au sourire de sa petite princesse. Haussant simplement les épaules, elle ne répond rien. Elle n’aime pas lui mentir. Il n’y a rien à faire, car tout a déjà été fait. Alice est comme eux, mais elle ne veut pas lui dire. Pas pour l’instant.

Quand Dimitri commence à dire qu’il aimerait changer, Eli voudrait le croire. Plus que tout. Mais comment le faire, alors qu’elle ne voit qu’en lui le monstre que cette femme a créé. Il n’a plus rien du grand frère aimant et protecteur qu’il était par le passé. « Ecoute nous alors … C'est qu'on a raison ... » Si elle n’est pas seule, c’est qu’il s’agit sûrement de cette femme qu’elle a vu plusieurs fois en sa compagnie. Mais quand le regard de son frère se pose de nouveau sur elle, Elizabeth voit qu’il y a quelque chose qui a changé. Et quand il parle, elle comprend qu’il n’est pas idiot. Il ne l’a jamais été et c’est bien pour ça qu’elle ne voulait pas lui mentir au départ. Quand il la plaque au mur, elle sent un léger frisson qui lui remonte de la colonne vertébrale. Mais elle sent surtout la colère, parce que jamais son frère ne l’aurait attrapé de la sorte. « Bordel c’est ta nièce ! Elle a les mêmes yeux que toi abruti ! » Là elle s’énerve. Mais voyant qu’il ne relâche pas sa poigne et sachant qu’elle n’aura pas le dessus, elle plante son regard dans le sien et lui crache avec hargne. « Alors on en est là Dimitri. Tu vas me tuer aussi ? Tu vas me faire mal ? Tu vois … tu n’as plus rien de mon frère … tu n’es qu’un monstre façonné à son image Dimi … Tu n’es qu’un monstre et c’est bien pour ça que tu ne connaîtras jamais ta nièce. Jamais tu m’entends ?! Jamais je ne la laisserai t’approcher parce que mon frère, celui que tu n’es plus, n’es pas violent ! Toi tu n’es qu’un monstre à l’enveloppe charnelle de mon Dimi. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Co-fondatrice

Avatar : Ian Somerhalder
Messages : 177


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  Lun 17 Sep - 12:07



Ah... la famille. Toute une histoire

Elizabeth | Castle Family | Dimitri


« Il n’y avait que toi qui était prise en compte. Puis de toute façon si je ne les avais pas tué ma femme l’aurais fait. Elle ne voulait plus que j’ai de frein. Aveuglement je l’ai suivie, mais elle me faisait peur. Je ne pouvais imaginer ce qu'elle aurait pu te faire subir si je ne l’avais pas suivis.. »  dis-tu simplement pour argumenter. Tes parents tu les avais aimés mais lorsqu'il avait renié ta sœur ça t'avait changé. Tu détestais ce genre de manière. Ils auraient dû l’épauler et l’aider. Pourtant ils avaient fait le contraire. Tu n’avais pas peur de tes parents. D’ailleurs tu savais que si c'était toi qui avait enfanté une femme sans mariage, tes parents auraient réagis différemment, tout ça parce que tu étais un homme. Les hommes étaient mieux vus, haut placé. Pour toi les femmes étaient toutes aussi intelligentes que les hommes, il n’y avait pas de supériorité. Tu as évolué comme ça, en monstre comme ta sœur pouvait appeler ça, mais tu ne pouvais pas vraiment changer. Tu savais que c'était compliqué. Tu avais toujours été comme ça, et changer du jour au lendemain n’était pas une mince affaire.

Rapidement tu t’énerves, elle te prend pour un con et tu as horreur de ça. Tu la plaques facilement contre le mur avec un regard noir. Tu as beau être énervé tu ne pourras jamais lui faire du mal. Tu es impulsif et elle le sait, c’était comme ça bien avant que tu ne deviennes vampire. Le ton monte, Elizabeth s'énerve elle aussi. En y repensant il était vrai que sur la photo la jeune fille avait des yeux ressemblant aux tiens. Elle était donc belle et bien en vie. Surtout devenue une vampire comme ta sœur et toi. Lizbeth ne te lâche plus du regard. Tu sens la pression monter. Les mots sont plus durs les uns que les autres. Tu la lâche avant de reculer d’un pas. Tu te retournes vers le mur frappant dedans. Ta main est en sang mais ça va vite guérir.  « Je ne ferais jamais de mal à ma vraie famille Elizabeth. Que tu me crois ou non j’en serais incapable. »  dis-tu toujours sous pression. « Tu es l’une des rares personnes à qui je tiens Elizabeth. Tu es ma sœur Bordel ! Tu crois que je t'ai épargné pourquoi ? Si j’étais capable de te faire du mal ou te tué je l’aurais certainement fait depuis longtemps. »  lances-tu avec rage. Tu n’arrives pas à te contenir c’est plus fort que toi, mais jamais tu ne feras du mal à ta sœur ou même ta nièce.





Blood and wisky are my life ▵


Little Sister love you:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]  
Revenir en haut Aller en bas
 
Ah ... la famille. Toute une histoire. [Dimitri/Elizabeth]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Histoire en 2 minutes
» Essaye de comprendre enfin toute cette histoire [Aurélien]
» Agnes DISPARUE
» Critique de "Autopsy" par Jane Aden
» Documentaire bataille de Gettysburg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Bronx-
Sauter vers: