RemonterDescendre
        


Nous sommes à la fin de la saison 2B. Valentin recherche le miroir mortel pour invoquer l'ange Raziel, une guerre se prépare.
 
Dernière maintenance 26/10/17. Un évènement en cours. Encore plusieurs scénarios et PV's disponible. ♥️

Partagez | 
 

 L'homme qui tombe à pic (Gideon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 75



MessageSujet: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Dim 22 Oct - 19:56
Gideon & Mila
L'homme qui tombe à pic




La brunette approche dangereusement de cette boîte de nuit tant réputé dans le monde obscure. Le monde obscure dont elle fait désormais partie si elle en croit Vana, sa mère. Il est déjà difficile d'avaler le fait d'avoir été échangé à la naissance. Savoir que les parents qu'on a toujours considéré comme tel et idolâtré ne sont pas de son sang. Une fée c'est ça la réalité maintenant ? Des créatures magiques. Le plus compliqué à accepter c'est d'être elle même l'une de ses créatures. Elle la fille qui avait tout pour réussir, qui devait remporter son diplôme haut la main et s'épanouir dans une ville banale et commune au mortel. Elle aurait préféré ne jamais savoir, elle la sceptique, elle la réaliste voit apparaître un monde nouveau. Un monde qui de toute évidence n'est pas fait pour elle, un monde où toute ses croyances, ses convictions ne sont que des fleures fanés. Elle ne voulait pas y croire et pourtant depuis qu'elle a découvert la vérité elle ne cesse d'y penser. Elle est effrayé en permanence mais une partie d'elle est considérablement attiré par ce côté féerique. Cette partie qu'elle chasse de son esprit et camoufle sous une bonne dose de rationalité et de bon sens. Ce n'est pas sa vie. Alors elle prend une décision radicale, trouver un moyen de récupérer son ancienne vie. Prendre son destin en main en décidant d'anéantir ce côté anormal de sa personnalité. Vana refuse mais il y aura bien quelqu'un capable d'exaucer son vœu de détruire une bonne fois pour toute ses pouvoirs.

La brunette se dirige donc vers le Pandémonium c'est la première fois qu'elle met les pieds là-dedans. D'ailleurs c'est la première fois qu'elle met les pieds dans une boîte de nuit tout simplement, ce n'est pas son genre. Elle entre l'anxiété lui prenant au tripe mais son courage et sa détermination suffisent à lui faire oublier le frisson qui avait hérissé le moindre de ses poiles en pénétrant à l'intérieur. Elle se dirige parmi la foule, que cherche t-elle au juste ? Quelqu'un en mesure de l'aider mais qui ? Selon les rumeurs c'est ici qu'elle aura plus de chance d'obtenir des résultats. Perdu dans son inspection des lieux elle a le malheur de bousculer un homme d'une taille de grande envergure. Elle s'excuse presque immédiatement. -"Pardon" la jeune étudiante est certes polie mais lui adresser ne serait-ce que deux mots n'était sûrement pas la meilleure des choses à faire elle s'en rendra compte plus tard. L'homme lui offre un sourire qui attise la curiosité de la fée et alors qu'il lui demande ce qu'une fille comme elle vient faire ici -oui elle n'a visiblement le statue d'une fille à boîte de nuit- elle lui dit toute la vérité. Elle devait bien commencer quelque part, le dire à quelqu'un. Cela semble l'amuser qu'elle souhaite se débarrasser de ses pouvoirs mais contre toute attente il affirme pouvoir l'aider.

Une pointe naïve ou trop désespéré pour croire cet inconnue dont elle ignore tout, elle le suit à l'extérieur comme convenue. Il dit avoir besoin de calme pour faire ce qu'elle demande. Mais une fois à l'extérieur la peur et le danger prend entièrement possession de son corps. Elle ne sait pas pourquoi mais son sixième sens lui souffle de courir et alors qu'elle tente de s'éloigner il la retient par le bras et tire son corps frêle vers lui. Mila ne retient pas son cris quand elle voit les crocs de ce qui lui semble être un vampire sortir. Elle tente de le repousser et ferme les yeux réalisant qu'elle c'est encore mit dans une situation périlleuse et alarmante. Elle presse ses paupières close s'apprêtant à ressentir la douleur de la morsure mais rien. L'emprise du vampire sur sa personne à disparut.

La jeune femme s'autorise à ouvrir de nouveau les yeux et elle l'aperçoit. Cet homme qui lui avait déjà sauvé la vie une fois, il était encore ici pour la secourir. Se remettant de ses émotions la respiration légèrement saccadé elle ravale sa salive tout en l'observant -"Merci" néanmoins elle ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il fait ici, cela ne peut pas être une coïncidence si il se retrouve ici une seconde fois où elle a besoin d'aide. Est-ce en rapport avec sa nature de fée ? Elle ne sait plus rien et plus elle réfléchit plus les questions se bousculent dans sa petit tête -"Ça fait deux fois que vous me sauvez la vie" elle dit ça calmement mais on peut percevoir une pointe de sous-entendu dans son affirmation. C'est indirectement une question, elle suppose qu'il n'est pas ici par hasard et elle a la naïveté d'attendre qu'il confirme. L'homme a réussie à piquer sa curiosité, elle aimerait comprendre qui il est, ce qu'il fait ici, et pourquoi.
©️ code par Nostaw.


L'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l'existence  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon Cold
Messages : 40
Localisation : Dans le Bronx, probablement


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Dim 22 Oct - 21:09
L'homme qui tombe à pic
Je vais être honnête ce soir : croiser cette jeune femme fut une pure coïncidence. J’avais besoin de quelques petites choses que je n’arrivais pas à trouver dans Bronx et j’avais dû descendre jusqu’au Queens pour trouver ce que je souhaitais. J’aurais pu utiliser un portail pour y aller et revenir aussi vite que j’étais arrivé, mais il y a quelque chose à marcher dans cette ville qui n’a plus rien d’une ville à taille humaine, dans cette espèce de monstre de béton et de verre qui est grisant pour quelqu’un comme moi. C’est un témoignage de l’évolution de l’humanité alors que je reste le même, physiquement du moins. Siobhan se fait suffisamment souvent un plaisir de me faire remarquer les changements depuis quelques années pour que je comprenne le message. Que voulait-elle que j’y fasse ? Même les sorciers immortels comme nous changent, nous ne sommes pas aussi immuables qu’elle aimerait l’être. Je pourrais lui retourner l’argument par ailleurs, qu’elle aussi a changé, peut-être de manière plus subtile, c’est vrai, le fond reste le même cependant.

Sa silhouette, fine et brune, peu sûre d’elle malgré son air décidé, je ne la rate pas. J’ai préféré ne pas me poser de trop la question du pourquoi je reconnais aussi facilement la silhouette d’une jeune femme que je n’ai vu que l’espace de dix minutes, tout au plus (et encore, je crois que je suis généreux dans le temps consacré lors de cette première rencontre), le fait est là, je la reconnais. Envoyant d’un geste de main mon sac de courses dans mon appartement du Bronx (juste au-dessus de mon bar), je me camoufle à l’aide de la magie pour la suivre discrètement. Ne me regardez pas comme ça, je suis simplement curieux. La voyant entrer dans le Pandemonium, je garde mes distances, ne la suivant pas à l’intérieur. Les protections de Magnus Bane sont connues et je doute que je puisse passer aussi inaperçu que je le souhaiterais si j’entre dans ce club, alors je reste sur le trottoir d’en face, observant l’entrée avec insistance.

Combien de temps je reste à attendre là, comme un idiot ? Excellente question ; pour une fois, mon cerveau n’a pas décidé de se transformer en chronomètre organique. Me rendant compte du ridicule de mon comportement, j’allais partir pour la ruelle juste à côté pour ouvrir un portail et rentrer chez moi quand je la vois ressortir, accompagné d’un homme. La façon qu’il a de regarder autour de lui ne présage rien de bon. Ni une, ni deux, je me décolle du mur où je me suis adossé et les suis dans la ruelle. Eh bien, j’ai bien fait, puisqu’un cri retentit alors que j’ai à peine fini de traverser la rue et je la vois, aux prises avec cet homme, ce vampire et je siffle, ce sifflement inhumain, serpentin, et il relève les yeux vers moi. Un mouvement de poignet et un de ses bras se retrouve bloqué derrière lui. Un nouveau mouvement et c’est sa gorge qui est serrée. C’est là que la peur commence à envahir ses yeux et je ne peux que me réjouir. Un vampire en plus de cela. J’aurais pu mettre fin à sa vie, ici et maintenant, mais si proche du club du Haut Sorcier de Brooklyn, c’est tout sauf une bonne idée. Alors je le relâche, mon regard lui indiquant bien qu’il ferait mieux de partir. Ce qu’il fait, sans demander son reste.

Finalement, la jeune femme pose son regard sur moi, bleu, si bleu…Les souvenirs veulent refaire surface mais je ne leur laisse pas l’occasion de le faire. DE toute façon, elle me parle, me pose une question cachée et je penche légèrement la tête sur le côté, mon regard restant sur elle.

"A dire vrai, je cherchais cet homme. Encore une fois, il me glisse entre les doigts." Une infirmation de ce qu’elle affirme, jeune fille, ce n’est pas au vieux singe que tu apprendras à faire la grimace, comme on dit "Tout va bien ?"

Je ne veux peut-être pas lui donner raison sur ce que je viens de faire (plus que ce qui est clair comme le jour), mais je n’allais pas en oublier mes manières.
avengedinchains


Dernière édition par Gideon Cold le Dim 29 Oct - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 75



MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Dim 29 Oct - 11:12
Gideon & Mila
L'homme qui tombe à pic




Mila était peut être un poil naïve mais elle n'était surement pas idiote. Pour elle c'était une certitude, il y avait quelque chose d'anormal chez cet homme. Il était peut être une créature du monde obscure lui aussi. Depuis qu'elle avait appris l'étudiante voyait des créatures partout, elle soupçonnais chaque personne qu'elle pouvait croiser dans la rue. Ca l'avait rendu légèrement paranoïaque. C'est parce qu'elle avait la trouille, elle ne savait pas comment gérer la situation. Elle avait rejeter l'aide de sa mère aspirant à une vie normal mais la réalité c'est qu'elle ne pourra jamais retrouver une vie normal. Du moins, pas tant qu'elle aura ces pouvoirs, certes, Mila ne les avait jamais utilisé elle n'en avait pas envie. Ou justement peut être qu'elle en avait envie et c'est ca qui était effrayant.

La jeune femme vient serrer ses bras contre elle comme pour se réconforter après l'attaque qui l'avait vraiment secoué. Avant cette nuit elle n'aurait jamais oser mettre les pieds dans ce genre d'endroit, ca vie part en lambeau depuis qu'elle sait la vérité, elle ne cesse de penser à ca et ca ne lui ressemble pas, elle qui est si joyeuse et souriante d'ordinaire. Et cet homme, il est toujours là quand elle a des problèmes, à deux reprises il lui a sauvé la vie et il prétend que ce n'est qu'une coïncidence ? Non elle n'y croit pas. Il cache quelque chose c'est évident. Bien sur c'est toujours rassurant d'avoir un ange gardien, mais quand on en ignore la cause ca a le don d'attiser votre curiosité. C'est le chevalier dans son armure blanche qui débarque de nul part à chaque fois qu'elle se fait attaquer. Est-ce qu'il l'a suit ? Elle ne sait plus quoi penser.

Ses yeux plonge dans celui de son sauveur, elle essaie de lire en lui, elle essaie de comprendre pourquoi. Mais il semble déterminer à garder la face et maintenir ces propos puisqu'il ne flanche pas. Elle qui d'habitude à une certaine facilité à cerner les gens est complètement perdu avec cet homme. Elle est étrangement curieuse. -"C'est une drôle de coïncidence en effet" Elle ne l'accuse pas directement mais par le ton de sa voix elle lui fait bien comprendre qu'elle n'en croit pas un mot. La première fois d'accord ca aurait pu être une coïncidence, la seconde fois, non. Puis elle hoche la tête à sa question même si son regard est encore légèrement affecté par la peur qu'elle a ressentie tout à l'heure. -"Grace à vous, merci... Plus de peur que de mal" elle marque une pause, elle hésite. Puis finalement elle se lance, elle veut savoir. -"Vous saviez que c'était un vampire, pas vrais ? Vous aussi vous êtes une créature obscure ? C'est pour ca que vous veillez sur moi ? C'est ma mère qui vous l'a demandé ?" pour elle, c'était la réponse la plus évidente même si au fond d'elle elle sentait qu'il y avait autre chose.




©️ code par Nostaw.


L'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l'existence  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon Cold
Messages : 40
Localisation : Dans le Bronx, probablement


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Dim 29 Oct - 13:35
L'homme qui tombe à pic
Je ne sais pas ce qu’elle cherche dans mon regard ainsi, mais elle ne le trouvera pas. Je n’ai pas réussi à rester en vie et à me protéger aussi efficacement en laissant mes intentions transparaître dans mes yeux. Encore moins mes mensonges. Mes émotions en revanche, il arrive qu’elles se diffusent dans les orbes bleus. Une malédiction pour un être tel que moi qui cherche à garder une distance avec le monde depuis près de vingt ans maintenant. Qui cherche à s’en cacher tout en évoluant au milieu de ce dernier. Ce n’est pas simple ; combien de fois me suis-je dit que ma vie serait tout de même plus simple si je me laissais vivre plutôt que de simplement avancer au travers des années comme un zombie à qui on n’aurait pas donné de date de péremption ? Trop souvent à mon goût. Mais ce monde, cette vie, si je ne m’en exclus pas d’une certaine façon, je finirais forcément par en souffrir. J’en ai déjà fait l’expérience et je préfère m’abstenir de revivre une nouvelle fois cela. C’est vrai, je m’occupe de Myrtille, de sa grossesse, cette acte magique de donner la vie, chose qui ne m’arrivera jamais non plus, ce qui me permet d’avoir la distance nécessaire pour ne pas m’empêtrer dans une telle histoire, pour ne pas avoir de regrets.

Malgré tout, je reste un être capable de sentiments et d’empathie (peut-être trop même, à une époque) et mon armure possède des faiblesses, ce qui n’arrange pas mes affaires, surtout envers cette jeune femme. Je l’observe, me demandant si elle a froid ou si c’est le choc de sa rencontre avec un vampire qui la pousse à croiser ses bras ainsi. Je ne bouge pas, attendant d’en savoir plus. Comme elle me répond aller bien, j’envisage de prendre retraite à cet instant, commençant à lui tourner le dos, mais sa, ou plutôt ses, question me fige dans mon mouvement et j’attends un instant avant de finalement me tourner à nouveau vers elle. Ainsi elle sait pour le monde obscur ? Comment ? En fait-elle partie, elle aussi ? Ou bien est-elle de ces humains qui tombe dans notre monde sans vraiment comprendre comment, que ce soit à cause de créatures qui ont laissé des humains s’approcher de trop près ou bien qui ont été particulièrement persistent, perspicace ET discrets pour ne pas se faire effacer la mémoire par des sorciers comme moi. Je hausse un sourcil et considère mes options. Est-ce vraiment sage de valider sa théorie ? Je ne suis même pas sûr qu’elle fasse vraiment partie de notre monde. Oh, après tout, s’il s’avère qu’elle en sait beaucoup trop, je me chargerais de la délester de quelques souvenirs malvenus. Alors autant essayer d’en savoir le plus possible. Je pousse un soupir avant de faire apparaitre un peu de ma magie, sous forme de quelques flammes d’un violet intense. Ca ne sert à rien, mais ça a le mérite d’être visible.

"Je ne sais pas comment tu connais notre monde, jeune fille, mais tu as raison, j’en fais partie. Je suis un sorcier." Je ne m’étends pas plus sur le sujet et en vient à la dernière question, qui me laisse perplexe moi aussi "Qui que soit ta mère, elle n’a aucune incidence dans mes agissements. Simples coïncidences. Mais il est vrai que le monde obscur appelle à ses habitants, ce qui doit expliquer certaines choses."

Nonsense total, mais elle ne semble pas si bien versé dans le monde obscur que d’autres de ma connaissance, alors je ne pense pas risquer grand-chose. J’éteins les petites flammes d’un simple mouvement de main et l’observe un peu plus, pour ses réactions, ses actions même, mais du bruit non loin me rappelle que nous pouvons vite être entendu dans ce coin et je vais être honnête, me retrouver aussi près du domaine d’un autre sorcier ne me rassure pas vraiment.

"Je te propose de continuer cette conversation dans un endroit plus tranquille, qu’en penses-tu ?"
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 75



MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Lun 6 Nov - 17:00
Gideon & Mila
L'homme qui tombe à pic




Elle avait beau avoir la quasi-certitude que l'homme en face d'elle était une créature surnaturelle elle ne s'attendait pas à voir apparaître des flammes violette dans le creux de sa main. La brunette écarquille légèrement les yeux et entre-ouvre la bouche de surprise. C'est magnifique, elle n'avait jamais vu ca avant. Ca peut paraître anodin pour quelqu'un qui baigne dans le surnaturelle depuis longtemps mais pour elle, c'est d'une beauté sans pareil. Elle est comme hypnotisé par les flammes qu'elle regarde avec intensité. Elle est coupé dans son admiration quand il reprend la parole, elle relève le regard et cligne des yeux. Un sorcier. Il y a peu de temps elle ne l'aurait pas cru, elle la sceptique et désespérément réaliste. Mais aujourd'hui elle n'a aucun souci à le croire. A nouveau il sort la carte de la coïncidence, mais il a beau lui répéter elle n'y croit pas pour autant. Elle fronce les sourcils, pourquoi prétend t-il que tout ca n'est que pure coïncidence ? C'est pourtant évident, il y a quelque chose qui cloche. Elle est curieuse, elle veut comprendre, elle veut savoir. Son regard est de nouveau attiré vers les flammes violette qu'il fait disparaître. Bien qu'elle a peur de ce qu'elle a découvert, de ce qu'elle pourrait devenir. Bien qu'elle ne veut en aucun cas faire partie de ce monde pleins de magie elle doit bien avouer que ce spectacle de quelques flammes lui avait plu.

Elle réfléchis trop, les études, le travail, Mila tu devrais arrêter de réfléchir. La voix de son sauveur la sort de sa réflexion intérieur. Il ne s'enfuie pas cette fois, il lui propose de discuter et elle en est contente. Elle hoche activement la tête et lui emboite le pas. C'est vrais, elle ne devrait pas suivre un parfait inconnu dont elle ignore tout, mais si il lui souhaitait du mal il ne l'aurait pas sauvé à deux reprise. Et puis étrangement elle se sentait en sécurité avec lui. Elle espérait peut être qu'en le suivant il lui expliquerait le pourquoi du comment. Car elle ne croit plus au coïncidence. Cette femme qui c'était rendu dans son café, qui lui avait demandé par hasard de lui faire visiter la ville ce n'était pas une coïncidence. C'était sa mère.

Alors qu'ils marchent dans une petite ruelle à la recherche d'un lieu plus calme, Mila joint ses frêles bras, tête baissé. Elle relève la tête et casse le silence. -"Ma mère... C'est une fée". Elle avait été échangé à la naissance elle n'arrivait toujours pas à s'en remettre. Evidemment elle considérait toujours ses parents adoptif comme ses deux parents. Mais savoir qu'elle a une autre mère est assez déroutant. Elle ne veut rien avoir à faire avec son monde, ce n'est pas sa vie -"Mais moi je ne veux pas en être une, je veux simplement vivre une vie parfaitement ordinaire". Elle ne le connaissait pas mais elle ne pouvait plus garder tout ce qu'elle laissait enfoui au fond d'elle. Et vider son sac lui faisait du bien en quelque sorte -"Il y a deux jours je ne croyais pas en la magie, et aujourd'hui je ne crois plus au coïncidence. Mais je vais faire semblant de vous croire, pour le moment" ajoute la brune pour lui montrer qu'elle n'est pas aussi naïve qu'elle n'en laisse paraitre. Le regard perdu dans la nuit noir, observant un point fixe. Elle ne sait plus ce qu'elle doit croire mais elle sait que sur se sujet elle a raison, il y a quelque chose derrière tout ca.  
©️ code par Nostaw.


L'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l'existence  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon Cold
Messages : 40
Localisation : Dans le Bronx, probablement


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Jeu 16 Nov - 7:52
L'homme qui tombe à pic
La réaction de la jeune femme face à ma petite démonstration ne m’échappe pas et un rictus amusé étire doucement mes lèvres. Je ne vais pas mentir, parfois, ce genre de réaction est rafraîchissant. Dans mon monde, celui du Monde Obscure et des créatures comme moi, ce que je fais n’est que fonctionnel, bien que certains autres comme moi s’amusent encore à jouer avec la forme, juste pour avoir encore l’impression qu’il y a encore un effort à fournir alors que la plupart du temps, utiliser notre magie est aussi simple de respirer quand vous avez assez d’entrainement et d’années derrière vous. Pourtant, chez elle aussi, cette réaction s’essoufflera à force. Je le sais d’expérience et quelque part je redoute ce moment, celui où elle sera si bien intégrée à notre monde qu’elle ne s’émerveillera plus des petites choses. Hypocrite, voilà ce que je suis. Premier à avoir arrêté de trouver ma magie merveilleuse depuis bien longtemps, tout comme Siobhan a arrêté de m’enseigner cette merveille depuis bien des décennies maintenant.

"Ah."

Un simple son, signifiant que je l’ai entendue, comprise et surtout, que je comprends les implications derrière la simple révélation qu’elle vient de me faire. Une fée, probablement échangée dès la naissance contre un changeling qui a pris sa place dans le monde des fées. Effectivement, ça peut faire un choc quand on l’apprend, surtout à son âge, car bien que jeune par mes standards pendant encore longtemps, de son point de vue, elle a passé l’âge de l’enfance depuis quelques années déjà (à vue d’œil) ce qui, pour un humain lambda, n’est pas négligeable. Ou du moins pour quelqu’un se croyant une humaine lambda, ce qui niveau ressenti revient au même.

J’eu envie de rire à sa déclaration, évidemment, personne ne voudrait voir sa vie transformée ainsi du jour au lendemain, à moins d’avoir une vie particulièrement horrible, mais je doute que ce soit vraiment le cas de la jeune femme en face de moi. On continue d’avancer tranquillement, mon esprit parcourant la liste des endroits du coin qui pourraient apporter un cadre abordable et surtout neutre pour une conversation de ce genre. Je l’aurais bien ramené au Saints and Sinners, mais vu la population qui y vient, ce n’est pas une bonne idée. Si je dois aider son monde à tanguer pour se renverser, alors autant le faire quelque part où elle a encore des repères. Sortant de la ruelle, je repère un petit diner pas très loin et en prend la direction, ne prenant pas la peine d’indiquer la direction à la fée qui me suit, après tout, ses paroles me confirment qu’elle me suit.

"Comme tu voudras."

Insister de trop sur le fait que ma présence ce soir ne soit qu’une coïncidence (même si à demi vrai) renforcerait son impression que je lui mens, que je cherche à me cacher derrière cette excuse, or la dernière chose dont j’ai besoin c’est d’une petite fée paumée voulant en savoir trop sur moi, vraiment. Alors autant jouer la carte de celui qui s’en fiche (ce qui, en d’autres circonstances, aurait été le cas), et finalement, j’ouvre la porte du Diner et l’invite à y entrer en premier.

"Après vous Milady"

Une entrés et installés dans un des booth les plus éloignés du reste de la salle possible, je consulte le menu, nonchalamment. Il est tard et bien qu’ayant déjà mangé, je ne vais pas cacher avoir un petit creux, pourtant quand la serveuse arrive pour prendre nos commande je me contente d’un café noir, grand format, et la regarde repartir.

"Bien, laisses-moi deviner, tu as été échangée à la naissance, n’est-ce pas ?" j’attends à peine sa réponse car elle est aussi évidente que le nez au milieu de sa figure "Typique. Histoire de renouveler un peu le sang dans les rangs de ton espèce." Je parais si clinique, si catégorique, quelque part c’est aussi une défense, car je ne dois pas me laisser aller uniquement parce qu’elle lui ressemble…Nos commande arrive et une fois seuls à nouveau, je reprends "Désolé pour tes rêves d’humanité ordinaire, mais tu peux définitivement faire une croix dessus, que tu le veuilles ou non. Tu es née ainsi, tout comme je suis né sorcier, et l’ignorer en espérant que ça disparaisse ne ferait que faire de toi une cible pour les ombres qui rôdent."

Il y a probablement plus délicat comme approche, Siobhan serait plus à même de gérer ce genre de crise, mais elle n’est pas là en cet instant alors…Quel que soit son nom, devra faire avec votre serviteur.

"Quel est ton nom ?"

Histoire de savoir au moins comment l’appeler, ne serait-ce que dans ma tête.
avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Avatar : Emilia Clarke
Messages : 75



MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  Jeu 4 Jan - 12:55
Gideon & Mila
L'homme qui tombe à pic




Elle ne savait pas trop comment interpréter ce "Ah" alors elle n'avait tout simplement pas répondu. Il ne semblait pas plus étonné que ca, avait-il deviné ? Assurément il semblait être assez intelligent. En même temps la jeune fille ne donnait pas l'apparence qui baignait dans le surnaturel depuis son enfance. Il n'était pas compliqué de comprendre qu'elle avait vécu parmi les terrestres pendant très longtemps. Ignorant le monde obscure et tout ce qui l'entoure. Ce monde effrayant et fascinant à la fois. Vu qu'il semblait trouver ca tout à fait normal elle ne pu s'empêcher de se demander si c'était habituel que ce genre de chose arrive ? Enfin, un bébé échangé à la naissance c'est quand même quelque chose de grave. Mila trouvait cette tradition complètement débile. On parle d'un enfant, d'un nourrisson ce n'est pas un simple objet qu'on échange au marché. C'est du troc d'enfants leurs truc, et ca l'offusque. Elle se demande comment aurait été sa vie si elle n'avait jamais été échangé à la naissance, elle serait surement complètement différente. Elle ne préfère même pas y penser, on ne peut pas revenir en arrière. Elle est comme elle est et elle aime sa vie de terrestre. Cette vie de fée est plutôt un problème à ses yeux une énorme bombe qui vient de faire exploser tout ses projets d'avenir. Elle qui avait pourtant tout son futur de tracé, maintenant c'était le chaos complet.

Elle chassa toute ses pensées de sa tête affirmant juste qu'elle préférerait vivre une vie tout à fait banal. D'ailleurs pourquoi se confiait-elle à lui ? Elle ne le connaissait pas. Tout ce qu'elle savait de lui c'était qu'il était étrangement toujours là au bon moment pour la secourir. L'homme qui tombe à pic. Et Mila a beau être parfois naïve elle n'est pas complètement stupide. Elle sait qu'il était là pour elle se soir, mais elle ignore pourquoi. Elle finira par le découvrir, quand la brunette à une idée dans la tête elle peut se montrer horriblement têtu. Elle ne lâchera pas le morceau et elle lui fait bien comprendre avec une simple phrase. Non elle ne croit plus au coïncidence.

Elle lui offre un petit sourire quand il lui ouvre la porte. Sa galanterie l'amuse. Elle lache un petit rire au surnom et entre donc en première. Il s'installe donc au fond, éloigné. Elle saisi à son tour la carte du menu, regardant son sauver avec curiosité par dessus la carte. Tout ca semble si normal pour lui, il semble si normal pour un sorcier. D'ailleurs elle n'arrive toujours pas à comprendre comment tout ca est possible. Perdu dans ses pensées elle se rend compte qu'elle le fixe innocemment depuis trop longtemps alors elle baisse les yeux sur sa carte. Après les événements de se soir elle n'a plus faim. Alors quand la serveuse arrive elle demande uniquement un chocolat chaud. Mila a toujours adoré les chocolats chaud elle trouve que ca à quelque chose de... réconfortant ?

Elle reste dans le silence jusqu'à ce qu'il prenne la parole. En effet l'échange de bébé fée doit être habituel, il a toute suite deviné. Elle hoche simplement la tête pour lui faire signe que c'est le cas. Du sang neuf... Ils échangent leurs enfants contre du sang neuf. C'est tout ce que sont les enfants à leurs yeux ? Pourtant sa mère l'aimait, du moins elle en avait l'impression. Elle lui avait raconté qu'on lui avait arraché. Qu'elle ne voulait pas. N'empêche elle trouvait cette coutume ridicule. -"C'est stupide" lâcha simplement Mila, tournant son regard sur le côté. Elle n'aimait pas l'idée d'avoir été échangé comme une vulgaire marchandise. Après quelques seconde elle repose son regard sur lui. L'écoutant abolir ses moindres espoir de vie ordinaire. Au fond d'elle, elle s'en doutait déjà. Mais on ne peut pas lui en vouloir d'essayer ? Après tout elle avait vu tout son monde basculer sous ses pieds en à peine quelque jours. -"Et je suis sensé faire quoi alors ? Abandonner ma vie actuelle pour rejoindre un peuple de fée que je ne connais pas ?" sa question était plutôt brusque et sec. Mais elle s'en fichait, elle était frustré par sa réponse et elle répondait en conséquence.

Elle se détendis légèrement quand il lui demanda son nom. Elle était trop sur la défensive en ce moment avec toute ces histoires qui lui faisait tourné la tête. Elle répondit alors plus doucement,-"Mila. Et vous ?" c'est vrais, elle ne connaissait même pas le nom de son sauveur. Elle observe la serveuse qui revient avec leurs commande et les pose sur la table. La brunette pose automatiquement ses mains sur la tasse pour les réchauffer. Elle adore faire ca. -"Qu'est-ce que cet homme vous a fait ?" demande t-elle tout d'un coup. Elle argumente pour qu'il comprenne -"Vous avez dis que se soir vous étiez là car vous cherchiez l'homme qui m'avait attaqué. Qu'est-ce qu'il vous a fait ?" elle prêche le faux pour savoir le vrais. Oui, Mila a un pressentiment et il l'intrigue. Elle est curieuse et d'une manière ou d'une autre elle découvrira la vérité.
©️ code par Nostaw.


L'identité n'est pas donnée une fois pour toutes, elle se construit et se transforme tout au long de l'existence  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞


MessageSujet: Re: L'homme qui tombe à pic (Gideon)  
Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme qui tombe à pic (Gideon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♦ Alessandro Farnèse ▬ l'homme qui tombe à pic
» L'Homme qui tombe à pic !
» RUPTURE. ❝ CE QU'IL Y A DE PLUS PROFOND EN L'HOMME, C'EST LA PEAU. ❞
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Queens :: Le Pandemonium-
Sauter vers: