AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum vient d'ouvrir ces portes le 27/05/2017. Encore plusieurs PV's disponible. ♥

L'invitation est de mise. | Icarus

 :: New York :: Manhattan :: Le loup-Blanc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 6 Juil - 23:33

L'invitation est de mise.


Icarus



La jolie brune peignait sa chevelure ébène, pour ensuite la remonter en une queue-de-cheval. Elle avait enfilé une robe de soirée rouge, à fente, dotée d'un magnifique décolleté en v dans le dos qui se terminait à la naissance de ses fesses. La robe lui arrivait au-dessus du genou, le tout était accompagné d’accessoires valant une belle sommes d'argent. L'ensemble était très élégant et effroyablement sexy. Pourquoi une telle tenue ? Pour le Loup-Blanc. Un restaurant très réputé se situant au cœur de Manhattan. Isabelle avait pour mission de repérer les lieux, car en effets, il était dirigé par les membres de la meute Wendigo. C'était les nouveaux loups de la ville, précédé par leur mauvaise réputation, créant la méfiance de l'Institut New-Yorkais.

La jeune femme aurait adoré y aller accompagnée de son frère avec qui elle ne passait plus beaucoup de temps, malheureusement, lui aussi était en mission ce soir-là, alors c'est seule qu'elle se rendait là-bas. Elle arriva donc devant la belle bâtisse, avec son assurance habituelle et sa beauté a en coupé le souffle. Savait-elle qu'elle avait besoin d'une invitation pour entrer ? Bien évidemment. Mais elle comptait user de ses charmes pour y accéder, car franchement, qui lui résisterait ?

Deux hommes se trouvaient de chaque côté de l'encadrement de la porte, ils vérifiaient les invitations que les gens leur montraient, tous fière d'avoir accès à ce prestigieux restaurant qui n'impressionnait guère Izzy. La poitrine bombée et la tête haute elle se dirigea jusqu'à eux, elle adopta son rictus ravageur habituel en penchant légèrement la tête sur le côté en les saluant.
▬ Bonsoir, messieurs !

© MissKat pour Epicode
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 18/03/2017
Messages : 79
Localisation : A l'institut
Voir le profil de l'utilisateur


«La seule chose qui la pousse quelque part, c'est le manque.»
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Juil - 1:14
Ma seconde qui surveillait les deux portiers vint rapidement me faire signe lorsqu'elle vit un problème potentiel. Une jolie femme d'après la description en mensuration faite par Anya tentait de rentrer sans invitation. Je pris donc soin de me rapprocher de l'étrangère demandant à Anya de se joindre à moi. Dès que je la vis, je chuchotai à Anya de retiré de son poste le portier qui avait osé laisser son esprit trop divagué à sa simple vue. Sans jamais l'avoir vue, je pouvais la reconnaitre. C'était Isabelle. Une shadowhunter. Je fis signe a l'autre portier de continuer à faire la tâche à laquelle il était assigné pour ce soir.

-À peine ais-je mis le pied à New-York que j'ai le droit à votre présence ? C'est bien vous dites moi ? Je posai d'un geste délicat le doigt sur le rebord de son décolleté afin d'en apercevoir le tatouage qu'elle avait au niveau de la poitrine. Mon geste n'avait rien de disgracieux,loin de là. Bon et bien que me vaut l'honneur de la visite d'Isabelle ? Vous venez vous assurez qu'on empoisonne pas nos clients c'est bien ça ? J'espère que vous avez confiance qu'en ce qui nous concerne... votre "source" d'informations est disons... "pollué". Dite moi la raison précise de votre venu et je verrai si je dois ou non vous faire entrer. SURTOUT aucun mensonge s'il vous plait. Vous n'êtes pas sans savoir que nous avons très peu de patience.
Alpha
avatar
Date d'inscription : 04/07/2017
Messages : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Juil - 18:20

L'invitation est de mise.


Icarus



Alors qu'Isabelle était sur le point de faire craquer l'un des portiers, un bel homme s'approcha. Il était légèrement plus grand qu'elle, et possédait de magnifiques yeux azurs et un corps plutôt avantageux. Les pupilles de la jeune femme s'accrochèrent au sienne. Icarus. L'alpha de la meute. Il était connu pour ne pas avoir de limite, ce qui intriguait au plus au point Izzy. Elle développait une forte excitation, du fait, de ce savoir face à un potentiel danger. Elle avait goût du risque.

Quand il posa ses doigts juste au-dessus de sa poitrine, elle arqua les sourcils, légèrement surprise, puis un petit rire, sonnant comme une douce mélodie, s'échappa d'entre ses lèvres quand celui-ci révéla savoir qui elle était. Elle adorait ça, se savoir connu et sûrement redouté. "Isabelle la grande shadowhunter", elle trouvait que ça sonnait plutôt bien. Les yeux pleins de malice elle laissait l'homme parler avant de prendre la parole à son tour.
▬ Moi aussi je suis enchantée. dit-elle le ton séducteur avant de lui tendre sa main droite afin d'y recevoir un baiser. L'inquiétude déforme les traits de votre visage pourtant si doux, ses sourcils se fronçaient légèrement,  avez-vous quelque chose à vous reprocher ? De mon côté, les merveilleuses critiques du restaurant m'ont guidé jusqu'ici, ma venue est exclusivement personnelle, ne vous faites pas de fausse idée, ici, vous êtes loin d'être redouté. Vous n'êtes qu'une meute parmi tant d'autres, ne prenez pas la grosse tête.
La jolie brune ponctua sa phrase avec un joli sourire hypocrite. Elle avait choisi, de gentiment, le remettre à sa place, tout en battant lentement des paupières. C'était une actrice hors pair.

© MissKat pour Epicode
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 18/03/2017
Messages : 79
Localisation : A l'institut
Voir le profil de l'utilisateur


«La seule chose qui la pousse quelque part, c'est le manque.»
Revenir en haut Aller en bas
Ven 7 Juil - 19:00
- Pardonné moi, mais si nous idolâtrons les femmes en ces lieux, je ne confond pas venin et eau. La différence est toute simple, l'eau nous parais banale sur le coup & nous réalisons ses atouts après coup. Le venin tant qu'à lui voudrait qu'on le boit comme de l'eau et qu'on ne réalise pas que ses seuls atouts sont conféré à celui qui vous l'a fait boire. Je ne baiserai donc pas votre main tant que j'ignorerai si j'ai affaire à la véritable isabelle ou à Isabelle la Shadowhunter, celle qui crache du venin aux hommes.

lorsqu'elle mentionna l'inquiétude sur mon visage, j'eu un sourire en coin. Elle était véritablement trop sure d'elle. - Je ne m'inquiète pas le moins du monde Isabelle, mais ce n'est pas parce que vous êtes une femme ni parce que vous êtes une shadowhunter. Ce que vous voyez sur mon visage est de la concentration. J'essaie de trouver à quelle moment vous me dite la vérité car cela m'apparait réellement plus simple que de savoir quand vous me mentez. Lorsqu'elle tenta de taquiner mon égo en me demandant si j'avais quelques choses à me reprocher, je lui souris. - Ça c'est à l'enclave d'en décider n'es-ce pas ?

Lorsqu'elle me dit que j'étais loin d'être redoutée à New-York, je lui ris au visage. - L'enclave craint les créatures obscure même si elle le nie. Ce qu'elle craint encore plus c'est l'inconnu...la véritable obscurité. L'enclave ignore mon nom et elle a même des doutes sur ce que nous sommes. Elle ne sait pas si nous sommes véritablement mauvais ou si c'est là des ouie-dires. Isabelle sachez que même la meilleure des menteuses n'arriverait pas à me faire avaler que je suis ici vue comme un simple alpha et ma meute comme une meute mineure. Par conséquent vous m'avez mentie, ma patience est épuisé et vous venez de perdre votre chance d'entrer ici.
Alpha
avatar
Date d'inscription : 04/07/2017
Messages : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 8 Juil - 23:55

L'invitation est de mise.


Icarus



Isabelle plissa légèrement les yeux, ce qui eut pour effet de retrousser son petit nez. Elle ne voyait vraiment pas où Icarus voulait en venir avec son histoire de venin, elle prit même peur au début, se demandant comment il pouvait être au courant d'une histoire si personnelle, mais elle eut vite compris que cela n'était qu'un énorme quiproquo. En revanche, une pointe d'agacement s’éprit d'elle quand il refusa de baiser sa main, et qu'il osa émettre l’hypothèse qu'il existait plusieurs Isabelle, alors qu'il ne savait rien d'elle. Elle l'analysa, de la tête aux pieds, et jugea que ses paroles étaient bien trop snobs. La jolie brune, n'aimait pas la façon dont il tournait ses phrases, il avait cette façon de parler qui semblait dire "Regardes comme je suis plus haut que toi.", selon elle, on aurait pu le comparer à Imogène, ce qui n'apparaissait pas réellement comme un compliment.

Quand il osa lui rire au nez, elle le prit clairement comme une provocation, mais quand il eut terminé sa phrase, se fut autour de la brune de lui rire au nez.
▬ À croire que votre concentration n'est pas assez poussée. Je n'ai jamais parlé de l'Enclave, comme je l'ai dit, je suis là à fin personnelle, et mes propos ne tienne qu'à moi. Vous me décevez, vous qui avez l'air si minutieux, vous qui vous embêtez à décortiquer chacune de mes paroles, la vérité est que vous êtes tellement persuadé que je suis ici en tant qu'ennemi que vous n'entendez que ce que vous voulez. Sachez que je n'ai rien à voir avec l'Enclave, et que vous ne m’impressionnez pas le moins du monde. Alors en ayant parlé seulement en mon nom et ceux de mes amis, et non en celui de l'Enclave, je récupère mon billet d'entrée.
Son éternel rictus réapparut, venant redessiner les courbes de son visage.

© MissKat pour Epicode
Administratrice
avatar
Date d'inscription : 18/03/2017
Messages : 79
Localisation : A l'institut
Voir le profil de l'utilisateur


«La seule chose qui la pousse quelque part, c'est le manque.»
Revenir en haut Aller en bas
Dim 9 Juil - 1:09
Lorsqu'elle mentionna que je n'entendais que ce que je souhaitais entendre je rigolai mais cette fois de bon coeur. Pas un rire hautain simplement un rire révélateur. Décidément Isabelle n'avait pas qu'un charme physique, mais aussi un esprit malicieux séduisant.Pour moi qui aimait jouer avec le risque, elle était idéale.

- Peut-être avez vous raison. Peut-être devrais-je me montrer raisonnable et vous laissez entrer. Néanmoins si je fais cela je n'émettrai que deux condition : 1- Aucune arme n'est alloué en ces murs puisque c'est un territoire neutre et croyez moi cette règle est valable pour tous pas que pour vous. Ni arme humaine ni seraphine n'entre ici et quand je dis que c'est valable pour tous, même mes hommes n'ont pas de privilège sur ce point que voulez-vous je déteste les armes,la guerre et ce genre de choses. Pour ce qui est de la deuxième règle, elle ne concernera que les ShadowHunter. Je vous laisses entrer que si vous acceptez d'être leur..."émissaire" disons le comme cela. Vous allez être la seule autorisé à y mettre les pieds. Au fait, il me vient une idée... élégante comme vous êtes... aurais-je l'honneur de vous avoir à ma table très chère ? Disons que ça sera ma manière de m'excuser de ne pas avoir baisé votre main malgré tout vos efforts déployé pour cette soirée.
Alpha
avatar
Date d'inscription : 04/07/2017
Messages : 29
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Manhattan :: Le loup-Blanc-