AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum vient d'ouvrir ces portes le 27/05/2017. Encore plusieurs PV's disponible. ♥

Des retrouvailles des plus attendues. ➳ Alec & Calista ➳

 :: New York :: Manhattan :: L'institut Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 31 Mai - 20:05
Alec Lightwood | A. Calista Sullivan
Des retrouvailles des plus attendues.


La véritable amitié n'est pas d'être inséparable,
mais d'être séparé et que rien ne change.




L’amitié est surement le sentiment le plus fort après l’amour, il est indispensable pour une personne, pour moi en tout cas. Comme dit le proverbe "la vie ne sépare jamais ceux qui s'aiment ou s'apprécient". Voilà quelques petites années que je n'avais plus de nouvelles d'un ami très cher, Alec Lightwood, mais que ni l'éloignement géographique, ni les évènements de vie de chacun, ne nous ont fait nous oublier. Quoi que nous réserve la vie et l'avenir, il a été et restera mon meilleur ami et rien n'y personne n'y pourra changer quoi que ce soit ! Je sais que l'éloignement n'a pas d'importance rien que de te savoir à mes côtés, dans les moments douloureux, m'aidait grandement à avancer. Mais avec le temps et la distance nous nous sommes séparés. Cependant, les âmes liées se retrouveront toujours et je le savais à aucun moment je doutais de te revoir un jour. Ce jour est arrivé, je reviens à l’institut de New-York, j’ai appris qu’Alec avait failli se marier avec ma demi-sœur Lydia. Je déteste cette femme, blondasse écervelée, j’ai tellement de haine envers elle et sa foutue mère, tout est de sa faute l’homme qui m’a conçu et retourné avec eux nous abandonnant. Mais bon c’est un bien pour un mal, même si ma mère est malade à cause de l’autre imbécile. J’avais pris la route de l’institut de N-Y, je commençais à stresser, s’il m’avait oublié, s’il me repoussait ? Toutes ces questions trottèrent dans ma tête jusqu’à mon arrivée. Ca y est j’y étais, je me trouvais à l’institut, je regardais autour de moi rien n’avait changé, je me souvenais encore de la chambre ou se trouvait Alec. J’allais donc déposer mes affaires dans mes appartements avant de me diriger vers sa chambre. Je respirais un grand coup, avant de toquer. Aucune réponse. J’ouvrais la porte, personne. Je rentrais et décidais de m’assoir en l’attendant, j’avais vêtue ma tenue d’entrainement puisque je voulais pouvoir m’entrainer avec lui. J’avais tellement hâte de le revoir, pouvoir le prendre dans mes bras et lui demander tous les potins que j’avais raté. Les minutes et les heures passaient, mais toujours pas d’Alec, déçue je m’apprêtais à sortir quand il ouvrit la porte. Il me regardait comme si j’étais une étrangère, je le regardais les yeux pleins de bonheur avant de lui sauter dans les bras et le serrer fort. « Alec ! » dis-je en le serrant contre moi. Mon cœur battait tellement vite, que j’avais cru qu’il sortirai de ma poitrine.
© code par Nostaw.
♛❆♢ Co-Fondactrice ❆♛ ➳ Characterial Shadowhunter ➳
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 100
Localisation : En train de dessiner

Voir le profil de l'utilisateur


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Pourtant ce n'est pas toujours le cas. Le passé vous rattrape un jour ou l'autre et finira par vous avoir. ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 15:17




Des retrouvailles des plus attendues

Calista & Alec

Je n'ai pas arrêté de la journée. Entre les missions, les rendez-vous, ma visite à Magnus parce que je n'arrivais pas à passé une journée sans le voir oh moins une fois. La journée est passé à une vitesse folle. Après quelques heures avec mon sorcier. Je suis retourné à l'institut. Voulant m'entraîné un peu afin de rester en forme et d'être prêt pour une éventuelle attaque. Je suis rentré à l'institut en espérant que personne ne m'enverrait à une énième mission afin de trouvé la coupe mortelle puisque Valentin refuse de nous dire où elle se trouve. Je parle quelques instants avec Isabelle à mon arrivé puis me dirige jusqu'à ma chambre. Je suis épuisé, mais un bon entraînement me fera le plus grand bien. C'est pour cela que j'ai prévu de le faire pendant quelques heures. J'adore ce que je fais. J'adore le sport, n'importe lesquels d'ailleurs. La boxe, le sport de combats. Tout ça fait parti de moi. Avec Jace, je pense que nous sommes les seuls à nous entraîner autant. Une fois arrivé jusqu'à ma chambre. Je pousse la porte, mais m'arrête en voyant une jeune femme qui me dit grandement quelque chose assise sur mon lit. Je ne bouge pas. Aucun mot de ne sort de ma bouche. Je l'observe afin de me rappeler, mais la demoiselle en question me sorte dans les bras en criant mon nom. A l'entente de sa voix. Je me souviens. Un large sourire se dessine sur mes lèvres et mes bras entoure sa taille. "Calista..." Je suis surpris de la voir ici, mais aussi tellement content. Elle m'a énormément manqué durant toutes ses années. Je ne l'ai jamais oublié et j'ai souvent pensé à elle. Je suis tellement content qu'elle soit ici. Je me détache d'elle afin de le regarder de plus près. "Je suis tellement content de te voir. Qu'est-ce que tu fais ici ?" Dis-je sans la quitter des yeux. Je l'entraîne jusqu'à mon lit ou nous prenons place elle et moi. Je veux absolument tout savoir. Calista est ma meilleure-amie d'enfance. J'ai absolument tout vécu avec elle. D'ailleurs, je me souviens que j'avais des sentiments d'enfant pour elle. Je disais à tout le monde qu'elle était mon amoureuse et que c'est avec elle que je me marierais. Je disais même que je dirigerais l'institut de New-York avec elle. Mais nous avons été séparés. Ce n'est pas avec elle que j'ai faillis me marié, mais avec Lydia. Mariage qui a d'ailleurs été annulé puisque j'ai voulu pensé à moi pour une fois. Je ne sais pas si Calista sait pour moi, pour ce que j'ai fais, mais dans tout les cas. Je sais qu'elle ne me jugera jamais. Je suis vraiment heureux de la voir. L'institut était si vide sans elle. La jeune femme est vraiment super importante pour moi, même après toutes ses années et vu sa réaction en me voyant, je sais que c'est réciproque.

by tris
Pretty Boy
avatar
Date d'inscription : 21/03/2017
Messages : 123
Localisation : Il passe la plupart de son temps à l'institut ou chez Magnus.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 7 Juin - 18:56
Alec Lightwood | A. Calista Sullivan
Des retrouvailles des plus attendues.


La véritable amitié n'est pas d'être inséparable,
mais d'être séparé et que rien ne change.


J’étais tellement heureuse de le voir, de pouvoir le prendre dans mes bras, je ne voulais plus le lâcher, par peur de le perdre encore une fois. Notre amitié était tellement forte, que j’avais l’impression de ne jamais l’avoir quitté. Ses bras venaient de m’entourer, je sentais mon cœur accélérer. Rien ne pouvait briser ses retrouvailles, aucunes personnes, aucunes choses. Il m’avait tellement manqué, se vide que j’éprouvais depuis mon départ était enfin comblé, je venais de retrouver mon meilleur ami, celui avec qui j’ai fait les quatre cents coups. Celui qui me faisait rire, qui était là quand j’étais mal, celui qui me prenait dans ses bras, juste pour le plaisir de me tenir. Il se détachait de moi, mes yeux ne le quittaient plus, je l’observais, puis passais ma main sur son visage. « Tu n’as pas tellement changé, tu es toujours aussi beau. Tu n’imagines pas à quel point tu m’as manqué, c’était horrible. » dis-je calmement. « Qu’est-ce que je fais ici ? Eh bien j’ai appris que tu avais l’intention de rompre notre pacte quand nous étions petits, en plus avec ma demi-sœur !  Alors je suis venue pour te botter les fesses. » dis-je en faisant semblant d’être vexée. Je ne savais pas si Alec était au courant que Lydia et moi étions demi-sœur, même si je lui avais déjà parlée d’une sœur mais je n’avais jamais citée son nom, il me répugnait trop pour qu’il sorte de ma bouche. « Non, plus sérieusement, je suis revenue car New-York me manquait et toi aussi.. » dis-je en baissant le regard. Je m’asseyais à côté de lui sur le lit, avant de m’affaler totalement et me mettre sur le ventre la tête dans les mains. Je le regardais, émerveiller par ce qu’il était devenu, grand, fort. « Bien, alors je suis sûr que tu as tout un tas de choses à me raconter. » dis-je curieusement. J’avais été absente plusieurs années il fallait bien que je les rattrape.  
© code par Nostaw.
♛❆♢ Co-Fondactrice ❆♛ ➳ Characterial Shadowhunter ➳
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 100
Localisation : En train de dessiner

Voir le profil de l'utilisateur


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Pourtant ce n'est pas toujours le cas. Le passé vous rattrape un jour ou l'autre et finira par vous avoir. ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Juin - 15:01




Des retrouvailles des plus attendues

Calista & Alec

Je suis heureux de la retrouvé. Calista m'a vraiment manqué. Quand nous étions petits. On étaient tout le temps coller l'un à l'autre. On a même dit à nos parents que plus tard on se marierait. Nous avions fait un pacte d'enfant. Je m'en souviendrais toujours. Tout ça c'était avant que j'apprenne que je n'étais pas insensible au charme des hommes. Jace est arrivé dans ma vie et je l'ai tout de suite compris. Qu'est-ce que ça était compliqué quand même. J'ai toujours sentit un vide lorsque Calista est partie. Elle est celle qui me comprenait le mieux avec Isabelle. D'ailleurs je suis certain que Izzy sera heureuse de la voir. Je me souviens qu'elles s'entendaient bien toutes les deux. Je lui sourie à ses paroles. Elle est adorable. "Tu n'as pas changée toi aussi, t'es toujours aussi jolie et tu m'as énormément manqué sache le. Il n'y a pas un jour ou je n'ai pas pensé à toi." Nous sommes assis sur mon lit afin que nous discutions mieux. Je la regarde et me met à froncer les sourcils. Qu'est-ce qu'elle vient de dire ? Je la regarde surpris sans comprendre. "Attend... Lydia Branwell est ta demie-soeur ? T'es sérieuse ?" Alors si je m'attendais à ça. Je n'arrive pas à y croire. Lydia est la demie soeur de Calista et j'ai faillis épousé la demie-soeur de ma meilleure-amie. Je suis sans voix. J'ai du mal à imaginer qu'elles soient soeurs. Je lui offre un petit sourire et me pousse un peu lorsqu'elle se cale sur mon lit. Je dégage une mèche de cheveux devant son visage et la met derrière son oreille. "Tu as bien fais de revenir. L'institut de New-York sera toujours ta maison je te le promet." Je me mets à rire en l'écoutant. Je me cale bien sur le lit moi aussi face à elle la tête appuyer contre le dossier de mon lit. Je la regarde. "Eh bien... tu as dû en entendre parler je pense, mais aujourd'hui je sors avec un sorcier, Magnus Bane. Je l'ai embrasser devant tout le monde à mon presque mariage avec Lydia. Cela faisait un moment qu'on se tournait autour, mais j'avais trop peur puisque l'enclave n'est pas pour les shadowhunters gay qui sorte avec une créature obscure en plus." Je marque une légère pause puis reprend. "Mais cette décision que j'ai prises est la meilleure décision de toute ma vie Callie. Il est extraordinaire avec moi. Il est tellement attentionné et présent. Chaque jour qui passe, je me rends compte de la chance que j'ai qu'il m'est choisi." Lorsque je parle de lui, j'ai conscience que j'ai des étoiles dans les yeux, que je sourie comme un idiot, mais Magnus me procure tout ça. Il me rend tellement meilleur. Je serais complètement sans lui. Je regarde ma meilleure-amie. "Je l'aime vraiment Callie, je suis éperdument amoureux de lui et j'espère de tout coeur que ça durera très longtemps entre nous." Je ne me suis jamais confié sur ma vie privée, mais je pense qu'avec Calista je peux le faire tout comme avec Isabelle. C'est les seules qui me jugeront jamais et qui me comprennent. Je sourie toujours en pensant à Magnus. Je suis vraiment le plus heureux des hommes depuis qu'il est rentrer dans ma vie. Je l'aime comme je n'ai jamais aimé qui que ce soit avant lui. Je sais qu'il est mon âme soeur, celui que j'ai toujours recherché depuis que je suis venu au monde.

by tris
Pretty Boy
avatar
Date d'inscription : 21/03/2017
Messages : 123
Localisation : Il passe la plupart de son temps à l'institut ou chez Magnus.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Juil - 11:38
Alec Lightwood | A. Calista Sullivan
Des retrouvailles des plus attendues.


La véritable amitié n'est pas d'être inséparable,
mais d'être séparé et que rien ne change.


Pour mon plus grand malheur la blonde était ma demi-sœur, celle que je détestais énormément, celle qui nous avait volé notre père. « Eh oui pour mon plus grand malheur elle l’est, le destin nous joue parfois des tour. » dis-je en haussant les épaules. De toute façon ce n’était pas comme si j’avais le choix, elle faisait partie de ma famille que je le veuille ou non. Il dégageait ensuite une mèche qui se trouvait devant mes yeux, autrefois il faisait ça, cela m’avait manqué qu’il prenne soin de moi comme ça. Nous étions comme les deux doigts de la main, comment avions-nous pu accepter d’être séparé, et de surtout ne pas garder contact.. Peut-être que chacun avait peur de la réaction de l’autre, du rejet ou autre ? Mais tout était du passé, nous nous étions enfin retrouvé, un pur bonheur. Son rire m’avait manqué, en fait il m’avait manqué tout court, cela faisait tellement de bien de se retrouver. « J’en ai entendue vaguement parler. Ah oui vraiment ? C’est bien fait pour elle,  elle ne te méritait pas de toute façon! Puis tu n’avais pas le droit de te marier avec elle, c’est avec moi que tu dois te marier je te rappelle. » dis-je sur un ton ironique. « S’il est si exceptionnel que ça je veux le rencontrer, et ce n’est pas négociable, je suis ta meilleure amie. » dis-je en le regardant dans les yeux. Ah l’amour, surement la chose la plus compliqué dans ce monde, je n’ai eu que deux hommes que j’ai réellement aimé dans ma vie, sans compter mon frère puisqu’il est l’homme de ma vie. L’amour m’a fait assez souffrir, j’ai toujours été séparée de celui que j’aimais, alors j’avais décidée d’abandonner, je ne voulais plus souffrir, plus à cause des hommes. « J’espère pour toi que ça va durer très longtemps, et j’en suis presque sur. » dis-je déterminée. Quand je voyais son bonheur m’éclater au visage, je sentais mon cœur se serrer. « Après tu sais, si le destin doit vous séparer il le fera.. » dis-je d’un air désolé. Pour moi le destin avait toujours séparé la route avec celui que j’aimais, alors j’arrêtais d’y croire. Oui je sais c’est bête, car l’amour est l’une des choses qui peut vous rendre meilleur mais il peut aussi vous détruire..

© code par Nostaw.


♛❆♢ Co-Fondactrice ❆♛ ➳ Characterial Shadowhunter ➳
avatar
Date d'inscription : 19/03/2017
Messages : 100
Localisation : En train de dessiner

Voir le profil de l'utilisateur


Il y a toujours un moment où le chemin bifurque. Chacun prend une direction différente en pensant que les chemins finiront par se rejoindre. Pourtant ce n'est pas toujours le cas. Le passé vous rattrape un jour ou l'autre et finira par vous avoir. ▵ ©endlesslove.
hope isn't a dream but a way from of making dreams become reality ▵


A. Calista Sullivan The Hunt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadowhunter the Clash  :: New York :: Manhattan :: L'institut-